AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

 

 Au coeur de tous les tourments (pv Elynn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Elisabeth Winster
7ème année Serpentard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1955
Age : 36
Maison : Serpy un jour serpy toujours
Emploi : Elisa de jour...Bella de nuit
Humeur : En manque...='(

Feuille de personnage
Côté coeur: Il est mon âme, ma vie, mon tout...Scorp'
Camp: Les deux
Niveau magique:
73/100  (73/100)

MessageSujet: Au coeur de tous les tourments (pv Elynn)   Dim 4 Mai - 0:16

Et si tout se que l on avait appris devait un jour être oublié ? Si toutes nos convictions devaient se retrouver balayées par un simple cou de vent, une tempête crânienne, un élan du cœur ou juste le mot aimer ?

Elisabeth ce matin là n en pouvait plus de se retourner sans arrête dans son lit, a la recherche d un sommeil qui toute la nuit durant s était porter absent et l avait maintenu en alerte, la tête emplies de ces pensées qu’elle aurait voulut jeter au loin, et qui pourtant ne fessaient que revenir et la troubler.

Le soleil n était pas encore levé lorsqu’ elle avait, a bout de nerf et de désespoir, jeté ses couvertures aux pieds du lit et gagner la salle de bain déserte avec une discrétion semblable à celle d un chat.
Ses compagnes de chambre dormaient paisiblement et, passant au coté du lit d Elynn, la jeune serpentarde lui adressa un léger cou d œil et remonta la couverture d un geste machinale sur le Corp. endormie de son amie.

Dans la douche, l eau froide dégoulina le long de son cou et se fraya un passage le long de sa colonne vertébrale pour aller mourir à ses pieds.
Le verte ne ressentait même pas le froid l envahir et ne tressaillit pas un seule instant devant la chaire de poule qui habillait à présent son Corp. de léger picot rosâtre.

Lorsqu’ elle sortie de la pièce d eaux, toujours marchant comme sur des œufs, avec une grâce et une légèreté propre a toutes les filles de sa maison, elle était habillé d un Jean noire et d un petit pull qui lui saillait la taille à merveille.
Sur son lit, sa cape n attendait que sa main pour être passé sur son Corp. Elle s attarda vers sa table de nuit, ou sur un parchemin elle écrivit de cette écriture bien ronde et rectiligne que beaucoup lui connaissait, un petit mot a l intention de son amie Elynn.

« Je n arrivais pas a dormir, je suis sortie prendre l air, ne t inquiète pas je suis bien trop rusée pour me faire attrapé dans un couloir. Je te retrouve au déjeuner, si jamais je ne suis pas là garde moi le Nutella et un croissant. Bisous Elisa »

Un sort rendit l écriture de son message invisible et elle le roula pour le glisser prés de l oreiller de la jeune fille encore endormie. Pour qui verrait cela, il ne s agirait que d un vulgaire bout de papier vierge trainant a un endroit sans doute quelque peu étrange, mais elle n avait aucun doute sur le fait qu’Elynn comprendrait et saurait rendre a ce morceau de parchemin vulgaire toute sa valeur informative. Les deux jeunes filles se connaissaient depuis fort longtemps et même si quelque fois elles se perdaient de vue, s éloignait un peu pour vivre leur propres expériences, elles se retrouvaient toujours et se gardaient une grande affection.
Elisa avait peu d amie et une seule en qui elle avait une véritable confiance. Solitaire et silencieuse, elle ne fréquentait guère les autres élèves et, seule Elynn pouvait se venter de la connaitre vraiment et d être capable d interpréter ses gestes et parfois même ses regards.

Un dernier regard pour la jeune demoiselle aux pays des rêves, et elle sortie sans un bruit et sans même prêter une seule attention aux autres élèves qui dormaient encore du sommeil du juste.

Pendant quelques minutes, elle erat dans les cachots, remontant lentement vers le hall d entrée et termina sa balade devant les portes proéminentes derrière lesquelles le parc de Poudlard s étendait.
Prenant garde de ne point les faire gémir ou grincer, elle les ouvrit juste suffisamment pour glisser avec souplesse son Corp. entre les deux montants.

L air frais de la nuit pas encore tout à fait terminée vint cueillir son corps et glaça sa respiration.
La lège brise ébouriffa ses cheveux, et s infiltra dans ses poumons éveillant chacun de ses sens par une sorte de douleur cuisante.
Pour s habituer, elle prie plusieurs bouffée d aire profonde, qu’elle expira ensuite avec légèreté.
Jetant un œil aux alentour, elle descendit tranquillement les escaliers et s enfonça dans les profondeurs du parc.

Rien ne lui faisait vraiment peur, même si elle était convaincu qu’il valait mieux rester dans les parages et ne points aller s égarer du coté des bois sombres et terrifiants qui dominaient le foret interdite.
La tête toute a ses pensées, elle longea la cabane du garde chasse prenant bien garde de ne pas faire craquer les feuilles mortes sous ses pieds, et elle entra dans le grand potager.

A nombreuse reprise la serpentarde était venue en ces lieux, pour y cueillir des herbes nécessaire a ses potions ou juste pour s assoir sur l un des murets et réfléchir en regardant au loin le paysage.
Peu de monde venait ici, et lorsque Elisa avait besoin d être tranquille et qu’elle ne pouvait se rendre au sommet de la tour d Astronomie c est ici qu’elle venait s attarder. Loin de tout, loin des autres, loin du monde tout simplement.

Un petit muret à moitié écrouler attendait que son popotin royal se pose dessus, se qu’elle fit sans aucune retenue.
Les pieds dans le vide, les yeux perdus dans le lointain horizon, la tête a des millions de kilomètres de cet endroit sordide, elle se laissa aller à ses réflexions.

Le jour pointerait bientôt son nez et la jeune serpentarde soupira. Un bruit dans son dos attira son attention, mais elle pensa a un animal rentrant de la chasse et ne se retourna pas même jusqu’ à ce qu’une voix qu’elle connaissait tant vienne briser le silence de sa solitude.

_________________

bats toi avec les meilleurs, ou creves avec les autres

Tu connais le jeu du chat et de la souris ?
Un jour t'es le chat... Un jour t'es la souris...
Et un jour t'es le traitre et là tout le monde est contre toi
(Credit Sandy)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elynn Lone
La Fée verte ♠ 6ème année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2551
Age : 25
Maison : Slytherin .. What else ?
Emploi : Créer le plus beau bruit après le silence..
Humeur : Joueuse

Feuille de personnage
Côté coeur: N'essaye même pas, tu n'as pas la moindre chance de l'y détrôner.
Camp: Le mal
Niveau magique:
53/100  (53/100)

MessageSujet: Re: Au coeur de tous les tourments (pv Elynn)   Jeu 8 Mai - 22:34

- Elynn ? Elynn !
- hum ?

La jeune fille se retourna, dans toutes les directions il n’y avait que le vide, partout et pourtant quelqu’un l’appelait .. Qui était ce ? La voix lui disait quelque chose, c’était un garçon, mais qui ? Le décors commença a changer, des tables apparurent. Puis Scorpius qui l’appela une dernière fois, il tenait Elisabeth à la taille et cette dernière avait un petit sourire narquois collé aux lèvres. Derrière Akiro avait une tête de chien, mais Elynn ne trouvait pas ça étrange.
Bientôt la lumière s’assombrit et une scène apparut plus loin, ainsi que des spectateurs. Elynn se fit entraîné dans un pogo alors que Scorpius s’apprêtait a lui dire quelque chose. Elle eu juste le temps d’entendre Eli’ dire :

- Ta place est sur scène Elynn.


Après quoi elle se fit entraîner dans la foule, la chaleur augmenta et sans qu’elle ne comprenne comment elle avait atterrie ici elle se retrouva sur scène, derrière Harrigton qui grattait comme un malade.
Sans savoir pourquoi la demoiselle se trouva avec une guitare dans les mains. Quand elle releva les yeux elle vit Sye devant elle qui lui tendait une capsule en souriant, sans plus réfléchir elle l’ingéra et tomba presque immédiatement dans les pommes, après avoir vu des étoiles un peu partout et le décor tanger.

Elle se réveilla un peu plus tard dans une pièces inondé, elle avait l’allure de celle a la fin de Las Vegas Parano. Elynn se retourna mais elle ne portait pas de queue de crocodile. Soudain quelqu‘un posa une mains sur son épaule, la jeune fille eut à peine le temps d’apercevoir Sand et son étrange sourire que celui-ci la poussa avec violence en criant :

- VOLE ELYNN ! FAIT COMME LES OISEAUX ! xD

- Waaaaaaah o___O

Et là ..
S’BAM !

Vous aurez peut être reconnu le bruit caractéristique de quelqu‘un qui tombe de son lit .. Ou pas.
Quoi qu’il en soit ce fût le cas d’Elynn qui se retrouva empêtré dans se couverture non pas dans mais à côté de son lit. Inutile de préciser que cela la réveilla de la même manière, et ne la mit pas de très bonne humeur. La demoiselle tenta de se défaire de ses draps en grommelant a l’adresse de son plupart :


- Bordel de bashibouzouk ectoplasmique d’amibe mono neuronique.


Sauf que jurer à la capitaine Hadock n’allait pas vraiment changer les choses, surtout qu’Elynn venait de se prendre un oreillé en pleine figure lancé par une aimable camarade de chambre qui grommela :


- La ferme ‘Lynn.


La concernée qui venait d’être interrompu dans ses injures se tu et ne trouvant rien a répondre qui en vaille la peine elle attrapa quelques vêtements et partie à la douche. Le jour n’était même pas encore levé.
Après s’être rapidement lavé a l’eau froide pour finir d’émerger la jeune fille retourna dans le dortoir dans faire de bruit pour réfléchir a ce qu’elle pouvait bien faire. Elle aurait pu réveiller toutes ses camarades de chambre a l’aide d’un seau d’eau mais elle n’avait pas trop envie de subir leur vengeances dans la journée, aussi elle exclu cette idée.
Elle avait trop la flemme de faire son lit mais décida quand même de remettre les couverture sur le matelas, cela lui permit de voir un petit bout de parchemin qu’elle n’avait pas remarqué a son brutal réveil. Pourtant elle était certaines d’avoir fait le ménage la veille, cela avait tout l’air d’un mot.

Elynn s’assit sur son lit et regarda le parchemin, après cinq petites minutes de réflexions et quelques sorts qui échouèrent la jeune fille comprit comment lire le mot de son amie Elisabeth.


« Je n arrivais pas a dormir, je suis sortie prendre l air, ne t inquiète pas je suis bien trop rusée pour me faire attrapé dans un couloir. Je te retrouve au déjeuner, si jamais je ne suis pas là garde moi le Nutella et un croissant. Bisous Elisa »


Ces deux petites lignes firent sourire la demoiselle, dire qu’elle n’avait même pas remarqué l’absence d’Eli ! Ce qu’elle pouvait être distraite par moment ! Elynn était certaine que jamais mademoiselle Winster se ferait attraper dans les couloirs, pas comme elle-même .. Aherm.
Il était trop tôt pour le petit déjeuné, le Nutella attendait encore sagement dans les cuisines. Mais au lieu de rendre une matinal visite aux elfes de maison Elynn sortie dans les cahots et réfléchit à où pouvait bien être allé son amie en attendant le jour.
Les cachots était vide de tout Serpentard si ce n’était elle. Elle en conclu donc qu’Elisa était dehors.

Même si le parc était grand il n’y avait pas trente six milles endroit qu’Eli fréquentait quand elle avait besoin de solitude. Elynn se dirigea donc d’un pas sûr vers le jardin potager.
Bingo !
Elisabeth était assise sur le muret et faisait face à l’est.
La petit brune s’avança encore jusqu’à se trouver juste derrière Elisa et tout en regardant l’horizon elle brisa le psedo silence :


- Je savais que je te trouverais ici.
_________________
~ There was a crooked girl & a crooked man and they walked on a crooked mile..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Winster
7ème année Serpentard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1955
Age : 36
Maison : Serpy un jour serpy toujours
Emploi : Elisa de jour...Bella de nuit
Humeur : En manque...='(

Feuille de personnage
Côté coeur: Il est mon âme, ma vie, mon tout...Scorp'
Camp: Les deux
Niveau magique:
73/100  (73/100)

MessageSujet: Re: Au coeur de tous les tourments (pv Elynn)   Dim 11 Mai - 0:05

La serpentarde était bien loin du paysage qui s offrait a elle. Les yeux perdu sur la ligne d horizon, elle ne voyait pas vraiment la couleur orange que revêtait le ciel tandis que là bas au loin le soleil se levait avec la même lenteur que celle d un paresseux.
Elle se croyait seule, seule a être assez folle pour être levée a une heure aussi matinale un matin ou en plus aucun cours ne leur imposait de se lever a 7h tapante. La jeune fille aimait respirer l aire pure du matin baigné dans la fraîcheur de la rosée matinal et ressentir comme une impression de pseudo liberté.

Tandis qu elle était là, perdu dans ses pensées a ressasser bien des choses dans sa petite tête, une petite voix s éleva dans l aire brisant le silence.
Elisa souris , sachant qu en se retournant elle trouverait là Elynn, et qu avec elle tout ces tourments s envoleraient pour laisser place a une partie de fou rire qui leur donnerait a toute deux l impression de baigner dans la bonne humeur.

La serpentarde se retourna et fixa Elynn. Il n y avait qu elle qui savait ou la retrouver a chaque moment, et il n y avait qu elle que la jeune fille acceptait a ses cotés dans un moment de blues absolu. Si n importe qui d autre c était présenté ici et avait sortie la verte et argent de ses pensées, il en serait repartie avec un billet pour l infirmerie. On ne plaisante pas avec la mauvaise humeur d Elisabeth.
D un geste elle invita son amie a venir partager son siège fort peu confortable.
Les deux filles restèrent un moment silencieux a regarder le spectacle des rayons du soleil qui commençaient a percer sur le versant opposé.
Elisa soupira et se tourna vers Elynn.


-Et alors, toi aussi tu es tombé du lit ce matin? Quant je suis sortie tu dormais pourtant a poing fermé.
Mais je savais que si tu avais besoin de me trouver tu saurais ou me chercher. Tu vas bien?


Elle admira un petit moment un oiseau qui là haut semblait s entraîner a voler quant soudain ,surgit de nul par , une sorte de gros vautour fonça sur lui et le goba sans aucune sommation.
Elisabeth resta bouche ouverte devant le spectacle sanguinaire . La nature comme la vie pouvait se montrer bien cruel. Dans une sorte de sarcasme Elisa murmura


-Paix a son âme..Les plus fort bouffent les plus faibles..Ainsi va la vie… Bats toi avec les meilleures ou crèvent avec les autres. Apparemment lui, ne l avait pas compris.

Quant Elisabeth se mettait a parler avec cette sorte de fatalisme blasée cela n annonçait en règle général rien de bien bon. Elle tacha quant même de remettre un peu de bonne humeur dans sa voix par égard pour son amie qui n avait pas a supporter « la complainte de la solitaire déprimé » .
Elle se mit assise plus confortablement et fixa Elynn.


-Et alors…ça fait un petit moment qu on a pas eut l occasion de se retrouver seule toutes les deux. Quels sont les dernières nouvelles dans ta vie?

Elle lui adressa un sourire. Elisabeth était quelque un qui respectait la vie privée des autres et qui n avait jamais la prétention de se mailer de se qui ne la regardait pas. Parce qu elle connaissait bien Elynn elle avait sut que la jeune fille et Leonard avait rompu mais elles n avaient jamais essayé d en parler avec la jeune fille. Si Elynn avait éprouvé le besoin de se confier elle savait qu Elisabeth lui aurait offert son oreille et toute son attention. Telles étaient les bases de leur amitié… Le respect de l autre mais aussi la présence en cas de cous dur.
Tout juste Elisa osa un léger sous entendu


-Tu arrives a remonter la pente , je sais que ça a dut être très dur…Mais je sais que tu es très forte et que tu arriveras a passé a autre chose. Et puis…Avec ton charme, il ne fait aucun doute que d autres viendront bien vite essayé de gagner tes faveurs.

Un petit lapin sortie de son terrier a deux pas des deux filles. Il se mit a gambader gaiement, oubliant toute prudence et ne faisant preuve d aucune méfiance Un Lapin gryffondor…décidément la bouffonnerie n épargnait personne pas même les pauvres petits lapins innocents.
Devant ses pensée la jeune fille eut un léger rire et elle désigna le lapin inconscient a Elynn


-Regarde moi ça… La gryffonerie atteint même les lapins, c est quant même malheureux ça…

Elisabeth continua a regarder le lapin qui sans prêter attention aux filles était à présent en train de grignoter un trèfle qui n avait sans nul doute pas quatre feuille.

Soupirant la jeune fille sans regarder Elynn lui demanda


-Dis moi Elynn… et se que tu penses qu on peut avoir des sentiments pour deux personnes totalement opposées? Et si ton cœur perdait la raison et se mettait a vibrer pour quelque un qu’ il serait dangereux d aimer comment ferais tu pour le convaincre que ce n est pas une bonne idée?

Elle arracha un brin d herbe et se mit a jouer avec. Là bas le lapin c était arrêter et semblait flairer l aire a la recherche peut être d une éventuel odeur de carotte.
_________________

bats toi avec les meilleurs, ou creves avec les autres

Tu connais le jeu du chat et de la souris ?
Un jour t'es le chat... Un jour t'es la souris...
Et un jour t'es le traitre et là tout le monde est contre toi
(Credit Sandy)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elynn Lone
La Fée verte ♠ 6ème année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2551
Age : 25
Maison : Slytherin .. What else ?
Emploi : Créer le plus beau bruit après le silence..
Humeur : Joueuse

Feuille de personnage
Côté coeur: N'essaye même pas, tu n'as pas la moindre chance de l'y détrôner.
Camp: Le mal
Niveau magique:
53/100  (53/100)

MessageSujet: Re: Au coeur de tous les tourments (pv Elynn)   Lun 12 Mai - 15:41

Elynn adressa un petit sourire à son amie puis s’avança jusqu’au niveau du muret qu’elle escalada pour s’assoire dans le même sans qu’Elisa, face au soleil levant. Elle resta un instant muette en contemplant l’astre du jour qui apparaissait paresseusement à l’horizon. Elisabeth venait ici quand elle avait besoin d’être seule et la plupart du temps quand elle fuyait la compagnie c’était pour réfléchir car elle n’avait pas le moral, ce qui devait sûrement être le cas aujourd’hui.
Cette hypothèse c’était transformé en certitude quand la demoiselle avait croisé le regard de son amie. Habituellement il faut dire qu’Elynn n’était pas très à l’écoute des autres et avait du mal à deviner les sentiments des autres personnes quand ils les cachaient un minimum. Mais avec Eli’ s’était différent, elle comprenait à sa seule expression quand elle était énervé, déprimé, heureuse, qu’elle avait un plan vengeur en tête etc.. Et ce matin là elle avait un coup de blues.

Elynn savait que n’importe qui d’autre qu’elle se serait fait renvoyer d’où il venait avec quelques blessures en cadeau. Mais Elynn savait qu’elle ne subirait jamais ce traitement, du moins pas par Eli.

Elisabeth se décida la première a entamer la conversation. Sa première phrase fit sourire Elynn et elle répondit donc :


- Tu ne penses pas si bien dire.. J’ai eu un sommeille agité et j’ai finis sur le planché.

La demoiselle savait qu’elle pouvait absolument tout dire à sa meilleur amie sans craindre qu’elle se moque méchamment d’elle. D’ailleurs elle était depuis longtemps habitué à la maladresse de la quatrième année. Il y a des choses qui ne changent pas.

- Oui, j’ai d’abord vérifié dans les cachots mais tu as eu raison de préférer le potager, l’endroit est plus agréable ..

Elynn sauta volontairement la question rhétorique sur son état. D’une part parce que la réponse n’était pas très intéressant et d’autre part car elle connaissait déjà celle qu’allait sans nul doute lui fournir Elisa. Il serait plus subtile d’essayer de comprendre pourquoi elle était de mauvaise humeur plus tard dans la conversation.
La demoiselle suivit le regard d’Eli qui contemplait le ciel .. Ou plutôt un oiseaux dans le ciel. Elynn vit elle aussi le vautour se précipiter sur sa proie et sans aucune pitié en faire qu’une bouchée. Pas de chance .. Il avait joué, il avait perdu. C’était la dure loi de la nature.
La jeune fille garda ses reflétions pour elle mais Elisa les dits a voix haute. Elle avait raison c’est vrai, mais la manière de le formuler n’était pas des plus joyeuses. Le raisonnement quand a lui était typiquement Serpentard, Elynn était sûr qu’un rouge et or n’aurait pas interprété de la même manière la scène qui venait de ses dérouler sous les yeux des deux amies.

Bien qu’elle approuvait totalement Elynn n’ajouta rien, ce n’était pas nécessaire. Surtout qu’Eli décida de faire fuir l’atmosphère pesante et de discuter d’autre choses. De choses dont-elles ne discutaient que l’une avec l’autre.

Les dernières nouvelles .. Il fallait faire le trie entre les choses intéressantes et le reste. La banalité, la routine intéressait peu Elisa sauf si Elynn y accordait de l’importance .. Et ce n’était pas le cas. Mais le jeune fille savait ce que son amie voulait entendre. Elle n’avait pas encore eu l’occasion de discuter avec elle de Léo. Mais peut être était ce parce qu’elle n’avait pas vraiment envie de parler de lui ?


- Tu dois savoir que je ne suis plus avec Léonard..


Tout le monde le savait de toute manière .. Enfin tout ceux qui s’intéressaient un minimum aux ragots ou qui appartiennaient à la maison de Salazard.
La jeune fille n’ajouta rien, elle n’arrivait pas encore à avoir assez de recule pour en parler calmement. Eli’ comprendrait.
Elynn se retint de pleurer ce n’était vraiment pas le moment, mais il y avait des moments ou elle était émotive, surtout quand on essayait de la consoler ainsi. Mais elle en était reconnaissante à Elisa. Si une autre personne avait dit ses paroles elle n’aurait sûrement pas réagit de la même manière. Elle conclu simplement ce sujet :


- Merci..


C’est a ce moment là qu’apparut le lapin .. Inconscient petit lapin .. Espérons que le vautour était rentré chez lui rassasié. Sinon la pauvre petite bête allait aussi perdre bêtement au loto de la vie.

La remarque d’Elisabeth eut même le pouvoir de faire rire Elynn. Maintenant elle s’imaginait la petite bête poilu avec une robe de sorcier et un blason rouge et or se faisant attraper par un vautour vêtu des couleurs de Serpentard.
Elle associa le lapin à Harrington .. La faute à Léane qui le surnommait « lapinou » pendant les répètes. Pauvre petit lapin .. S’il était a l’image de Jagg’ il n’allait sûrement pas survivre très longtemps..

Alors qu’elle était en train d’imaginer le petit lapin essayant vainement de jouer de la basse Eli’ lui posa une intrigante question. Et puis elle en sous entendait des choses .. Mais d’abord, pour ne pas passer pour un boulet, essayons d’y répondre.. Même si la philosophie n’avait jamais été le fort de la demoiselle.


- Je suppose que oui .. Même si cela n’a jamais été mon cas. Beaucoup de monde hésitent entre deux personnes .. Mais est-ce vraiment toujours possible de faire un choix ? Je ne sais pas si tu peux convaincre ton cœur de ne pas aimer quelqu‘un, le seul moyen c’est d’essayer de transformer l’amour en haine mais ça fait plus de mal qu’autre chose..
Mais qu’entends tu par dangereux d’aimer ?


Elynn regardait maintenant son amie, tout en attendant une réponse. Elle ne savait pas si la sienne satisfaisait Elisabeth, mais elle ne savait pas trop comment formuler sa pensée.
Pour le moment elle voulait comprendre la situation, l’identité des personnes concerné viendrait sans doute au fil de la conversation.

_________________
~ There was a crooked girl & a crooked man and they walked on a crooked mile..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth Winster
7ème année Serpentard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1955
Age : 36
Maison : Serpy un jour serpy toujours
Emploi : Elisa de jour...Bella de nuit
Humeur : En manque...='(

Feuille de personnage
Côté coeur: Il est mon âme, ma vie, mon tout...Scorp'
Camp: Les deux
Niveau magique:
73/100  (73/100)

MessageSujet: Re: Au coeur de tous les tourments (pv Elynn)   Lun 23 Juin - 16:53

Ainsi donc, son amie semblait tout comme elle avoir essuyé une nuit des plus agitée et un réveil matin désagréable.
Elynn avait pris place a coté d’Elisabeth et toutes deux continuaient de regarder le soleil levant. Les deux vertes étaient amies depuis si longtemps qu’elles avaient appris à se comprendre sans parler. Un regard suffisait a l’une comme a l’autre pour comprendre si l’humeur était au rendez vous ou pas. Et ce matin là, il ne l’était pas.
La petite verte connaissait son ainé sur le bout des doigts. Personne d’autre a part elle n’aurait sut ou la trouver. Et il faut le dire, personne n’aurait eut non plus l’idée d’aller regarder dans le potager.


-J’aime cet endroit justement parce que personne n’y trouve aucun charme ni intérêt. Demande à n’importe quel élève de dessiner Poudlard et son parc. A ton avis combien vont penser à intégrer le potager ?

Devant autant de complicité, Elisa ne put s’empêcher de sourire. Elynn observa le parcourt du vautour s’offrant t comme déjeuner le petit moineau avec autant de détachement qu’elle-même. La nature est ainsi faite, les forts toujours bouffent les plus faibles.
L’évocation de Léo fit tourner la tête à Elisa pour fixer la jeune fille. Si elle le savait ? Dire le contraire serait certainement un mensonge. Elynn et Elisa n’avait jamais évoqué ensemble se qui c’était passé ce soir là, elles n’en avaient jamais parlé mais Elisa c’était bien douter que son amie ne laisserait pas passer une telle chose. D’un geste amicale, La verte posa sa main sur celle d’Elynn comme pour lui rappeler qu’elle serait toujours a ses cotés.


-Oui je le savais. Même si toute deux avons choisis de ne pas en parler, lorsque ce soir là nous avons retrouvé Leo dans les bras de cette chipie, j’ai tout de suite sut que plus rien ne serait comme avant…

Elle se tue, le sujet n’était pas des plus plaisant et Elynn n’avait peut être pas très envie de revenir dessus. Elle l’avait vue souffrir pendant des mois, il était inutile de lui remettre l’image en tête.
L’honnêteté d’Elisa envers Elynn n’avait jamais connu aucune limite. Bien qu’elle ignore se que la verte en penserait elle lui annonça


-En parlant de Léonard…J’ai eut l’occasion de le recroiser a plusieurs reprise et de discuter avec…Même de me battre avec d’ailleurs.

Oui, bon c’était peut être pas très délicat d’aller lui dire qu’elle avait échanger quelques cous de baguettes avec son ancien petit ami, mais les faits étant là autant qu’elle l’apprenne de la bouche même d’Elisa plutôt que de manière détourné. Et puis ce n’était pas bien grave, juste une petite divergence d’opinion.
Elisa concentra son attention sur le petit lapin aventurier pendant qu’Elynn tentait de l’aider à y voir plus claire. Ce n’était pas simple, l’amour était compliqué.
La dernière question de la brune la prie au dépourvu. Elle avait passé tant de temps a répéter a Elynn que Léo était un Salazard et qu’il fallait absolument ne pas lui faire confiance, qu’elle la voyait déjà lui retourner des yeux rond. Qui a dit qu’il faut appliquer ses propres conseils ? Oui c’est préférable, mais là il était trop tard.
Le lapin sautilla presque jusque devant leur pied, et Elisa lui retourna un regard perçant.


-Lapinet, si tu approches je t’attrape et tu vas perdre ta liberté.

Elle soupira

-Dangereux…dangereux comme un Salazard..Dangereux comme un garçon qui n’a aucune attache et qui contrairement a se lapin ne prendrait surement pas le risque de perdre sa liberté.

Salazard, deux possibilités : Leo ou Scorpius. Afin d’éviter que son amie ne se pose la question de savoir si Elisa dans un moment d’égarement serait tombé sous le charme de Léo elle enchaine de suite

- Scorpius…Je ne sais pas comment te dire comment c’est arrivé. Je me suis retrouvée dans ses bras, et maintenant il m’obsède, je n’arrête pas de penser a lui. Et la seule méthode que j’aie trouvé pour ne pas souffrir de le voir avec une autre c’est de l’éviter…Sauf que malheureusement ça fait mal quant même.

Elisa plongea son regard dans celui d’Elynn. Elle faisait confiance en la verte pour arriver vite à la déduction que son amie était amoureuse. Elle qui jamais n’avait voulu s’attacher, qui fuyait l’amour comme la peste se retrouvait sous le charme du plus inaccessible de Poudlard.
Pour le moment, il était inutile de parler du deuxième. Le cœur d’Elisa était aux mains de Scorp et cela pouvait bien représenter un grand danger.


[j'ai mis le temps mais enfin voila ma reponse bounce désolée =) ]
_________________

bats toi avec les meilleurs, ou creves avec les autres

Tu connais le jeu du chat et de la souris ?
Un jour t'es le chat... Un jour t'es la souris...
Et un jour t'es le traitre et là tout le monde est contre toi
(Credit Sandy)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au coeur de tous les tourments (pv Elynn)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au coeur de tous les tourments (pv Elynn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
19 ans après :: L'exterieur du château :: Les serres & le jardin potager -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit