AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

 

 Trêve de pensée (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: Trêve de pensée (Libre)   Mar 24 Fév - 14:29

Albus passa par le portrait qui se referma sourdement derrière lui. Il avait passé une matinée parfaite, tout d'abord, deux heures d'études en raison de l'absence du professeur de soins aux créatures magiques, (selon les rumeurs, un scroutt à pétards lui aurait explosé au nez ).
Ensuite une heure passé dans son club de vols, ( il avait enfin réussi à viser le cercle central ) et maintenant il pouvait poser ses affaires pour se reposer avant de passer à table et d'enchaîner une après midi bien chargée.

Pourtant, Albus restait méfiant, aujourd'hui, c'était lundi, et il détestait le lundi, puisque les Gryffondor de 2ème année avaient cours commun en potion avec les Serpentards...et comme de traditions, ça se finissait toujours mal. La semaine dernière, un de ces amis du nom d'Arthur s'était tellement énervé contre un Serpentard qui n'arrêtait pas de l'embêter qu'il lui avait jeté un coeur de crapaud en plein sur la figure. Résultat, 30 points de moins pour Gryffondor et une tension palpable pour le reste du cours...

Distraitement, il se passa une main dans ces cheveux bruns et se laissa tomber dans un fauteuil moelleux en cuir, devant la cheminée sans flamme par le beau temps qui illuminait le parc, et annonçait une journée sous le signe du soleil.


Ses pensées se ramenèrent à son frère, James, cela faisait quelques semaines qu'il ne le voyait plus, ni Lily d'ailleurs, soucieux, il se demanda s'il ne leur était pas arrivé quelque chose de grave. L'idée de les chercher dans le château lui traversa l'esprit, mais fut aussitôt contrée par celle où ces derniers pouvaient très bien être en cours.


La salle commune étant vide, Albus attrapa son sac pour en sortir un rouleau de parchemin vierge, et sa plume de faucon.
Il installa le papier sur ses genoux, prit une réserve d'encre posée sur une table à côté du fauteuil, y trempa sa plume et écrivit :

Maman,

Je t'écris pour te demander si tu n'aurais pas des nouvelles de James et Lily, ne t'inquiètes pas, tout va bien c'est juste que je ne les vois plus beaucoups, et je voulais simplement savoir.

Je t'embrasse,

Albus.


Il posa la plume, enroula le parchemin, et s'arrêta un instant pour plonger son regard pensif dans la cheminée...
Revenir en haut Aller en bas
Sebastien Ledder
Monsieur FREEDENT


Féminin
Nombre de messages : 320
Age : 24
Maison : Bonjour l'UNIVERSITE ou ce qui devrait y ressembler
Humeur : Heureux... toujours

Feuille de personnage
Côté coeur: Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue... (ayeh vous avez la chanson dans la tête ?)
Camp:
Niveau magique:
72/100  (72/100)

MessageSujet: Re: Trêve de pensée (Libre)   Mar 24 Fév - 19:56

Je montai les escalier quatre à quatre. Valentin m'avait laché quelques minutes plus tot, il voulait respirer, et j'avais rapidement compris qu'il voulait être seul, il voulait surement réfléchir seul, je haussai les épaules, arrivant bientot à mon but. Mon meilleur ami me faussait parfois compagnie, normale en gros... Silice devait avoir cours, la pensée me fit sourire, si elle n'avait pas encore une fois secher.
J'étais donc seul. J'allais bien me trouver de nouveaux amis.
J'accélérai sur les dernières marche et courait dans les couloir menant à la salle commune, j'avais besoin de me déffouller, l'air extérieur m'aurait peut-être fait du bien à moi aussi.
Je tournai la tête dans tout les sens, histoire de me dire que j'avais raison d'être monter et d'aller en salle commune, après tout un entrainement de quidditch m'attendait quelques heures plus tard, il faudrait que je sois en formes.
Les entrainements de quidditch devenaient de plus en plus rare, les matchs n'avaient pas encore de dates arrêté, rien allait, et Unless se fichait totalement des rencontres inter-maisons.
Arrivé devant le portrait de la Grosse Dame, je reprenais mon souffle et lui donnait le mot de passe. Pas le bon, je souris. J'avais encore effacer de ma mémoire ce fichu mot.
Après une longue, très très longues minutes, je me souvins de l'excalade, de ma peur et je relevai lma tête, tout sourire.

-Vertigo

Je ne sais pas si ils ont pensé à la chansons de U2 en nous filant ce mot de passe, mais j'avais réfkéchis au nombre de sens que pouvais avoir ce simple petit mots pour moi.
Le Vertige, la peur que j'avais combattu pendant une année entière.
La musique, un art entré dans ma vie récemment lorsque j'ai commencer à connaitre Silice.
L'Irlande, j'ai des racine en Irlande très lointaines et très ... moldus...
Bref, on s'en fou, j'entrai dans la pièce que je connaissais depuis sept longues années et tournai la têtes de tout les cotés.
Personne, enfin quasiment personne, rien à voir avec la foule qu'il y aura vers 20 heure.
Je regardai automatiquement vers la fenêtre, ma fenêtre, pas très loin de la cheminée, l'endroit que je squattais tout le temps.

Un jeune homme s'y trouvait, je le reconnus assez rapidement pour être Albus Potter, en générale je ne connais pas les noms des premières, deuxièmes et troisièmes années, mais les Potter, tout le monde les connaissaient, de noms en tout cas.
Je m'approchai de lui et m'asseyais sur le fauteuil à coté du sien, qu'avais-je à craindre ? J'étais en septième année, connus de la majorité des personne grace à mon charisme, et la majorirté des personne qui me connaissaient m'aimait bien. Mon secret ? Sourire !
Sourire, c'est ce que je fis, montrant ma dentition presque parfaite.

-Salut Albus ! Comment va en ce début de semaine ?

Sociale, l'adjesctif qualificatif qui me correspond sans doute le mieux, parfois un défait, généralement une qualité.
Prétentieux ? Un peu... plus un défaut qu'une qualité par contre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trêve de pensée (Libre)   Mar 24 Fév - 20:09

Albus sursauta presque en entendant une voix masculine le tirer hors de ses pensées.
Il tourna la tête sur le côté, un jeune homme, tellement grand qu'il devina que c'était un 6 ou 7ème année, lui adressait un grand sourir.
Ne le connaissant pas plus que ça, Potter ne se rendait pas compte que tout le monde le reconnaissait, il n'avait pas encore bien conscience de la chance qu'il avait d'être le fils d'Harry Potter.
Cependant, il lui rendit son sourir par politesse :

- Salut, je...je vais bien. Tu...tu es en 7ème année non ?


On ne peut pas déclarer une plus grande douceur dans ce regard azur, cette même douceur qui rappelle tant le regard du grand Albus Dumbledore...
Quelques fois, en le regardant, Albus s'était rendu compte que son père en avait presque les larmes aux yeux. Il savait que Dumbledore avait été jadis le directeur de Poudlard, et que suite à son décès tragique mais héroïque, Harry et Ginny lui rendirent hommage en nommant leur petit dernier Albus.


Ce qui a toujours étonné le garçon, c'est le nombre d'élèves, de professeurs, qui n'hésitent pas à l'appeler directement par son prénom, simplement parce que sa famille est la plus célèbre de tous les temps.
Si l'arrogance, et la susceptiblité auraient été les mots clés de son caractère, Albus se serait volontiers révolté, et pourrait s'énerver.


Mais ces deux mots sont inconnus pour le garçon, il grandit plutot avec l'humilité et le respect d'autrui.
C'est pour cela qu'il souriait poliment à son interlocuteur, et se redressa un peu plus dans son fauteuil pour poser le parchemin sur la table.


- Je sais que...ça ne sert pas à grand chose mais...Je m'appelle Albus, Albus Potter.

Il tendit une main maladroite au Gryffondor :

- Ravi de te connaître.

Dit t'il dans un petit sourir.
Revenir en haut Aller en bas
Sebastien Ledder
Monsieur FREEDENT


Féminin
Nombre de messages : 320
Age : 24
Maison : Bonjour l'UNIVERSITE ou ce qui devrait y ressembler
Humeur : Heureux... toujours

Feuille de personnage
Côté coeur: Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue... (ayeh vous avez la chanson dans la tête ?)
Camp:
Niveau magique:
72/100  (72/100)

MessageSujet: Re: Trêve de pensée (Libre)   Mar 24 Fév - 20:30

Je souris devant la stupéfaction du jeune hjomme, il avait l'air sympas, et il était l'une des seuls personnes de la pièce et comme je supporte difficilement d'être seul -contrairement à certains de mes amis, oui, je choisis mes amis très mal parfois, j'avoue-, ben du coup, plus qu'un seul choix aller lui parler, avec ce comportement , je compte bien avant la fin de l'année connaitre 70 à 80 % des élèves de Poudlard, enfin leur avoir déjà addresser deux, trois mots à tous.
J'y arriverait, c'est mon but, m'en fiche d'avoir mes aspics, j'aurais des rélations... je devrais me pendre avec mon raisonnement ? Oui, surement, enfin, bref, tant pis, passons. Après la surprise, il m'a répondu, sympas, oui parfois, on a peur que je me moque alors on m'envoie balader, or je ne me moque jamais... enfin presque.
Je m'assois correctement enfin, je m'enfonce et m'avachit totalement dans le fauteuil moelleux. Je m'aperçois que le garçons me fixe, d'un air serein cependant, comme s'il était juste... content, ou nan, ce n'est pas exactement ça, c'est comme s'il cherchait à ce que je sois heureux. Je deviens parano, à imaginer tout et nimporte quoi, en réponse, je souris à nouveau, sourire encore et toujours je ne fais que ça de mes journées...

Il me dit qu'il va bien, j'en suis heureux, c'est vrai que les gens déprimés, c'est moins sympas, quoi que dans ses cas là , hop, je fais ma BA de la journée en essayant de les faire sourire à mon tour, en fait c'est bien d'un coté, les gens déprimé, j'ai l'impression de servir à quelquechose. Il parait légèrement hésitant et me demande si je suis en septième année, je souris encore plus si c'est possible et répond par l'affirmative.
Ensuite, il décide de se présenter tout en précisant qu'il avait bien compris que ça ne servait à rien, j'apprécie le geste, me forçant à ne pas rire, en gros il veut savoir mon nom, il attendait deux infimes secondes et je le lmui donnais.
J'attrappe la main du garçons.

-Moi c'est Sebastien, Sebastien Ledder ! Content de pouvoir enfin te parler !


Ca fait un peucarré comme présentation, un peu trop, je passe ma main dans mes cheveux blond et commence à taper des pieds en rythme, pas tout les jours qu'on peut pareler à un Potter, mais en fait, je m'en fioche un peu, j'vais pas lui faire le coup du "comment va Harry ?"... Non, d'un coté parce que ça pourrait le mettre mal à l'aise et d'un coté parce que je m'en fiche un peu, Harry n'est pas mon pote, le seul suceptible d'être un ami aujourd'hui est lui, Albus.

-Passer un bonne journée ?

Mes pieds ne cesse de bouger, oui je sais j'aurais du faire batteur ...

-T'es en quelle année, toi ? Deuxième ? T'as réfléchi à tes options pour l'année prochaine ?


Les options de troisèmes années me parraissent lointaines, très lointaines, qu'avais-je choisi ? Arithmancie je crois..., oui, ça devait être ça. C'était facile, ça ne s'éloignait pas trop de l'éducation moldue que j'avais eu avant d'arriver à Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trêve de pensée (Libre)   Mar 24 Fév - 20:44

Albus repris possession de sa main, heureux de pouvoir engager la conversation, ses amis à lui jouaient aux parcs, une bataille de bombabouz...très peu pour Albus. Ainsi donc il s'appelait Sébastien, quand même plus sympa que Albus....ça lui fait toujours penser à la stupide formule dite par les moldus : " Hokus Pokus" qui d'ailleurs n'est absolument rien dans le domaine de la magie.


Un petit sourir en coin à cette pensée, Albus reporta son attention sur Sébastien, qui n'arrêtait pas de taper du pied. Il devait sûrement jouer de la batterie, ça arrive de répéter un mouvement que l'on doit pratiquer souvent.
Tante Hermione par exemple, durant les vacances d'été, elle n'arrêtait pas de sautiller sur place en faisant de grands gestes....
Elle doit faire beaucoups de corde à sauter alors, ou bien tonton Ron devait tellement l'exaspérer qu'elle ne se contrôlait plus...affirmation à revoir au passage...

Enfin bref, Sébastien lui demanda alors quelles options il comptait prendre pour l'année prochaine. Albus répondit :
- J'hésite entre l'Etude des Moldus ou la Divination.
Harry lui avait fortement déconseillé la divination, " si tu as Trewlaney tu peux être sur de t'endormir en cours, et ne t'avise surtout pas de regarder dans les feuilles de thé, a tout les coups elle va t'annoncer que tu va mourir dans quelques jours...".
Mais Albus souhaitait secrètement apprendre à lire dans les présages, que se soit dans les boules de cristal ou les feuilles de thés...



- En fait, tonton Ron...enfin pardon, M. Weasley...
Ouh que ça faisait bizarre de devoir appeler son oncle par son nom devant des inconnus....
- M. Wealsey m'a conseillé la divination, si jamais je voulais dormir en cours...
Il esquissa un sourir amusé :
- Et Tata Mio...euh je veux dire Mme Granger m'a dit que l'étude des moldus était largement plus intéressante. A vrai dire, je ne sais pas trop lequel choisir.
Revenir en haut Aller en bas
Sebastien Ledder
Monsieur FREEDENT


Féminin
Nombre de messages : 320
Age : 24
Maison : Bonjour l'UNIVERSITE ou ce qui devrait y ressembler
Humeur : Heureux... toujours

Feuille de personnage
Côté coeur: Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue... (ayeh vous avez la chanson dans la tête ?)
Camp:
Niveau magique:
72/100  (72/100)

MessageSujet: Re: Trêve de pensée (Libre)   Mar 24 Fév - 21:00

Je ris, Albus a l'air parfaitement à l'aise devant moi, ce qui m'arrangeait, mais c'est vrai quà 12 ans on peut être intimidé par les presques adultes, les plus grands de Poudlard et tralala, bon okay je pars dans des délires là, mais je suis pas si loin de la vérité, le gamin de 11-12 ans moyen ne parle pas facilement avec un gars de dix-sept ans, je regarde mes chevilles, avec la crainte qu'elles ait doublé de volume. Ma tête n'a pas l'air d'avoir gonfler, okay, tout va bien.
Il a même de l'humour, il doit être habitué à ne pas stresser ni rien parce que son frère a qusiment mon age... enfin bref, il détruit toute ma théorie sur le "plus on est jeune, plus on est timide".
Enfin, on s'en fiche, après tout, ce qu'il compte, c'ets qu'il parle sinon... ben, sinon, on serait parti pour une longue sieste.

-J'ai étudier les moldus pendant onze longues années, ça m'a suffit pour ne pas prendre cette matière, personnellement !


Je souris, faisant ainsi comprendre à mon camarade que j'avais vécu chez des moldus les premières années de mon existence, plus que ça, j'étais un moldus et je croyais l'être jusqu'à recevoir la lettre qui a en quelque sorte bousiller ma carrière dans le tennis à haut niveau.
Divination, je ne peux pas trop en parler par contre, Valentin n'a pas pris cette option, peut-etre que Silice oui mais comme elle n'est pas très présente en cours, je dirais qu'on s'en fiche presque.

-Je crois qu'on peut prendre plusieurs options si tu veux, enfin, je te décopnseille vivement de faire ça... autant que tu profites de tes premières années à Poudlard pour ne pas travailler, ça ne va pas durer !

Oui... deux options et tu commences à devoir travailler, tra-vail-ler, quelle idée sogrenue. Rellement bizarre, qui voudrais le faire. Certains aiment travailler, je ne conçois pas l'idée, pas encore, peut-etre que lacher sur le marcher de l'emploi l'année prochaine, je voudrais travailler...
L'année prochaine, pas aujourd'hui !

-Sinon, c'est quand que tu te mets au quidditch ! Ta soeur est impressionnante est tes parents l'étaient aussi ! Ca te tente pas ?


Autant trouver un sujet de conversation que je dominais, le sport, c'est ma tasse de thé, je gère et je fais partie de l'équipe ça aide. Lors de mes premières années, j'ai vu des images d'Harry à Poudlard et de Ginny Potter en équipe nationale. Impressionants autant l'un que l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trêve de pensée (Libre)   Mar 24 Fév - 21:32

L'avis d'un inconnu plus neutre dans la famille Potter aida davantage Albus à faire son choix. Ce ne sera ni l'un ni l'autre. Il faudra en chercher d'autres impérativement...sinon il risque de s'attirer les foudres de sa Tante Hermione..." Comment ça tu n'as pas encore choisi ?! Mais si tu ne te décide pas ils vont t'infliger les options que tu ne voulait peut être pas ! Ah la jeunesse, à ma 2ème année j'avais déjà planifié mon propre chemin d'orientation ! Ron arrête de rire veux tu, Albus pitchoune...Ron ! Ca suffit !"
Il détestait qu'elle l'appelle pitchoune...
" Albus, Ginny et Harry sont moins exigeants que moi mais...il est important pour un bon sorcier de faire des choix le plus rapidement possible ! ".
Oui il imagine très bien ces paroles là....quel famille.


Sébastien lui demanda si il comptait s'inscrire au Quidditch.

- Hum, en fait je n'y ai pas réellement réfléchi, j'en pratique dans le club, mais...c'est pas vraiment du quidditch...James et Lily sont aussi doués que mes parents, je suis le seul à ne pas l'être....
Il se mordit la lèvre inférieur, oui, il était vraiment le petit dernier de la famille...
Revenir en haut Aller en bas
Sebastien Ledder
Monsieur FREEDENT


Féminin
Nombre de messages : 320
Age : 24
Maison : Bonjour l'UNIVERSITE ou ce qui devrait y ressembler
Humeur : Heureux... toujours

Feuille de personnage
Côté coeur: Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue... (ayeh vous avez la chanson dans la tête ?)
Camp:
Niveau magique:
72/100  (72/100)

MessageSujet: Re: Trêve de pensée (Libre)   Mar 24 Fév - 22:12

Je ris à présent, un éclat dans les yeux et arrete le tambourinement de mes pieds... puis recommence, puis arrête pour de bon.

-Albus... T'as quoi ? 12 piges ? 13 ?
Bref, ce que je veux dire c'est que t'es jeune, je ne t'ai pas vu sur un balais, ça se trouve tu es aussi bien que tes frères et soeurs et tu te sous-estimes, enfin si tu es réellement moins bon, déjà, c'est normal, parce qu'ils sont doués et ensuite ben t'es jeune !


Je continues de rire espérant ne pas froisser le garçon, je sais que ça en énerve plus d'un lorsque je pars dans des fous rire tout seul, en même en voyant les névrosé que je cotoie si j'attendais qu'ils rient pour rire à mon tour, je ne rierais pas souvent... presque jamais à vrai dire !
Je me leve pour jeter deux branches dans le feu qui commençe à s'éteindre, je n'ai pas du tout froid mais je ne supporte pas de voir une cheminée éteinte, les braises incandescentes accptèrent mon cadeau avec joie et le feu commence à envahir les nouvelles branches remplies de carbone.
Je saute à nouveau dans MON fauteuil, celui qui m'aura soutenu pendant toute ma scolarité mais que je devrais abandonné en Juin, le pauvre, je sais pas comment il va survivre sans moi... uU, je me souci de la santé d'un fauteuil à présent.
Heuresement que personne ne peut lire dans mes pensée dans le coin, il serait surement pris d'un fou rire.
Puis mon regard se pose à nouveau sur Albus, si je lui parle aujourd'hui, c'est parce qu'il est seul... or d'habitude, il ne l'ai jamais.
Je hausse les sourcils.

-Où sont passé tout tes amis ? D'habitudes, vous êtes inséparables, nan ?


Oui, j'observe pas mal parfois, enfin ça m'arrive quand j'ai rien d'autre à faire, on comprend vite ainsi quel visage est ami avec quel visage meme si on ne sait comment les personnes se nomment.
J'étends mes jambes et me penche pour trouver mon sac, que je balance sans trop de délicatasse, sur mes genoux.
Je repose mon regard vers le garçon.

-T'as faim ou soif ? Sers toi, y a pas de soucis !


Et là je met le contenu de mon sac par terre, plusieurs bieraubeurre, quelques jus de fruits, un peu d'alcool, je me demande si le gamins aura le culop de se servir dans la vodka... Il y a aussi des fruits, des pommes surtout, oui, en fait, y a que des pommes et des bonbons... faudrait que je refasse des réserve, plus aucun aliments salés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trêve de pensée (Libre)   Mar 24 Fév - 22:32

Un peu réconforté par les paroles de Sébastien, Albus esquissa un sourir rassuré, c'est sûr il n'était pas aussi passioné que James ou Lily, ce qui avait à une époque un peu inquiété Harry..."Enfin chéri, il n'a que 11 ans c'est normal à son âge de ne pas être fixé sur un sport en particulier..."disait alors Ginny pour sa défense.


Sébastien lui demanda ensuite où étaient ces amis. Albus haussa les épaules sans conviction :


-Je pense qu'ils doivent dans le parc, ils se font une bataille de bombabouz...je n'aime pas trop ça. J'ai préféré venir me reposer ici, cet après midi j'ai cours avec les Serpentards...

Il soupira et regarda son nouvel ami sortir de la nourriture et des boissons.
Un sourir se dessina sur son visage :

- Où tu as trouvé tout ça ? T'es allé faire un tour dans la cuisine ?
Souriant, il se leva et attrapa une bouteille de jus de citrouille, sans hésité il s'enfila la bouteille entière. Il était assoiffé.

- Tu voulais te rationner en cas de famine ?
Demanda t'il en riant.
Ces yeux avant doux devinrent presque aussi rieurs que ceux de Dumbledore, à croire que ce cher Dumby ne le quittait pas d'une semelle...
Revenir en haut Aller en bas
Sebastien Ledder
Monsieur FREEDENT


Féminin
Nombre de messages : 320
Age : 24
Maison : Bonjour l'UNIVERSITE ou ce qui devrait y ressembler
Humeur : Heureux... toujours

Feuille de personnage
Côté coeur: Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue... (ayeh vous avez la chanson dans la tête ?)
Camp:
Niveau magique:
72/100  (72/100)

MessageSujet: Re: Trêve de pensée (Libre)   Mer 25 Fév - 16:00

Ah oui, c'est vrai, j'avais pas capter, dans une demi-heure on reprend la cours, la dech, bref, m'en fous, j'ai que deux heures... avec Unless, Lizzie Unless, en gros ça va être morpions, sieste, puissance quatre et ainsi de suite avec Val', ... n'empêche que même en jouant, le temps passe très lentement en Défence contre les forces du mal, un peu trop, on se retape toujours les mêmes programmes et on entends plus parler de fringues et de son mari pendant ces cours... Je sais pas comment on peut supporter, vraiment on va tous se taper des baches aux aspics et on se demandera pas à cause de qui. Je lance ma tête en arrière, histoire de ranger toutes mes idées peu joyeuses dans un coin de ma tête, profitons de la courte demi-heure qui nous reste. Je prend une bière au beurre et un sac de bonbons.
Donc Albus a aussi été abandonné par ses potes, bien triste la vie parfois, je compatis, et commence pas à manger en regardant le gamin.

-En fait, j'ai trouvé ça sur la tableau petit dej et aussi à la cuisine, les elfes sont très sympas, tu sais ! Gentil et tout... il t'acceuille comme un dieu, les bonbons, la plus grandes parti vient de chez Honeyduckes enfin normale quoi ! J'crois qu'au bout d'un moment, ils vont me faire des prix tellement j'y vais régulièrement...


Je souris largement et mêle mon rire à celui du garçon.

-Ouais, ce serait vraiment con de mourir de faim, honnetement, enfin, c'est pas le truc qui risque de m'arriver ! C'est déjà ça !

Je ris à nouveau et ouvre ma cannette de bgieraubeurre. Je regarde anxieusement l'horloge, bon dieu que le temps passe vite parfois !
Je m'étend largement, profitant du silence, rare dans cette salle.
La conversation tourne court, rare, chez moi, ça aussi, en générale, j'ai toujours quelque chose à raconter, pour repartir sur un nouveau sujet, dur à faire avec quelqu'un que l'on connait ni d'Eve, ni d'Adam.
En un quart de seconde, je retrouve un sujet.

-T'as pas l'air de beaucoup apprecier les Serpentards...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Trêve de pensée (Libre)   Mer 25 Fév - 20:46

Albus ne put s'empêcher d'éclater de rire devant l'explication du pourquoi de tant de nourriture, et son rire s'accentua quand il parla du " rationnement" qui ne risquait pas d'arriver.
Décidement il ne faisait que de bonnes rencontres depuis quelques jours, d'abord son entraînement secret avec Melle Winster, et ensuite cette rencontre avec le Gryffondor.
De 7ème année pourtant ! D'habitude, les 1,2ème années ne traînaient jamais avec les "anciens", mais il y avait toujours exception à la règle !


Il regarda sans vraiment regarder son ami boire de la bièraubeurre, ses pensées étaient centrées sur la lettre à envoyer. Le fallait t'il vraiment ? Sa mère ne s'inquièteraient que davantage, et qui sait peut être que James allait lui en vouloir d'angoisser pour rien. Mais il tenait beaucoups à son frère et a sa soeur, et l'inquiétude de ne pas savoir ce qui leur arrivait en ce moment, de ne pas les voir depuis quelques jours rongeait sa tête de toute sorte d'idées sombres toutes aussi saugrenues les unes que les autres.


Il sursauta encore une fois quand la voix de Sébastien le tira or de ses pensées. Son regard azur se posa de nouveau sur le Gryffondor :
- Hein ? Tu disais....? Ah les Serpentards, hem, je ne peux pas trop m'affirmer à ce sujet, c'est vrai qu'il y a beaucoups de tension entre les deux maisons, ça dépend des années en fait, bon les Serpentards de 2ème années sont infernaux avec nous, et les cours de potion en commun se terminent toujours en champ de batailles, mais...
Il attrapa une canette de bièraubeurre et l'avala d'une traite avant de reprendre :

- J'ai rencontré la préfète de Serpentard il y a quelques jours, elle a vraiment été respectueuse avec moi. Alors, je ne peux dire que je hais tous les Serpentards...
Surtout Scorpius.
- Surtout Scorpius...
Oups.
- Mince ! Enfin je veux dire ceux de la maison...
C'était bien la dernière chose qu'il avait souhaité, affirmer sa haine pour un Serpentard en particulier...et le nommer en plus !
Revenir en haut Aller en bas
Sebastien Ledder
Monsieur FREEDENT


Féminin
Nombre de messages : 320
Age : 24
Maison : Bonjour l'UNIVERSITE ou ce qui devrait y ressembler
Humeur : Heureux... toujours

Feuille de personnage
Côté coeur: Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue... (ayeh vous avez la chanson dans la tête ?)
Camp:
Niveau magique:
72/100  (72/100)

MessageSujet: Re: Trêve de pensée (Libre)   Jeu 26 Fév - 15:54

Je regarde avec compassion Albus, il n'aime pas les serpentards, c'est clair, je souris largement. La dualité des deux maisons n'est pas prête à disparaitre... ouais, vieille tradition qu'il faudrait supprimer, on a tous le même age, quasiment la même façon de pensée, mais on est comme des ennemies héréditaires. Je hausse légèrement les épaules, mes pensées se tourne tout de suite vers Keira, Keira est une verte et moi, un Gryffondor, pourtant... et pourtant... Je souris encore plus, me remémorant son magnifique visage pâle et ses cheveux rose, étrange au premier abord mais qui finissent parfaitement le tableau du visage de Keira.
Je sourpire et repporte mon attention sur le garçon, il a l'air de carrément hair certains Serpentard, je ris intérieurement, je n'ai jamais réellement souffère de ses querelles inter-maisons. On s'est souvent moqué de moi à propos de mes origines moldues. Léonard ne peut pas me blairer d'ailleurs, mais en fait, me contrefichant un peu de mon image... tout se passe à merveille.

Je regarde le feu s'éteindre doucement, n'ayant pas assez de courage pour me relever et aller le réalimenter en bois.
Avant de répondre, j'analyse ses propos, il a vu une serpentard qui lui a fait changer d'avis sur la maison des verts... je souris largement, ça ne peut être qu'Elizabeth Winster, même Silice l'apprécie et lorsque je lui ai balancer que je n'avait aucunes origines sorcières, elle n'a pas plus tiqué que Keira. Ce que j'avais apprecier, le sang ne définie pas plus une personne que sa couleur de cheveux ou de peau...

-Les vieilles querelle inter-maisons, on en viendra jamais à bout !

Je prend un canette de jus de pomme, un ogre, je bois et mange comme un ogre... Et je bois une longue gorgée avant de reprendre.

-La préfete que tu mentionnait... c'est Elizabeth Winster ?

Je lui envoyait bun sourire encourageant, histoire qu'il s'en veuille pas d'avoir balancer Scorpius, beaucoup de personne ont une aversion envers une personne en particulier, aucune honte à ça ! C'est plus fun qu'autre chose vu de mon coté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trêve de pensée (Libre)   Aujourd'hui à 11:32

Revenir en haut Aller en bas
 

Trêve de pensée (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
19 ans après :: Le château * :: Les étages :: Salle Commune de Gryffondor :: salle commune -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Harry Potter - Poudlard