AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

 

 Le-titre-était-tellement-pourri-que-j'ai-changé -Nath' (W.) =D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Lara Demonic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 296
Age : 23
Maison : 305 Allées des embrumes. Nan c'est pas vraiment chez moi mais tu peux m'y trouver si tu veux mourir tout de suite =D
Emploi : C'est un secret @_@ Tu vois la fille qui taggue "Les mangemorts recrutent" sur les murs? Ouais, ben c'est moi =D
Humeur : De bonne humeur, mais c'est loin d'être une bonne chose

Feuille de personnage
Côté coeur: Euh... Plus à gauche qu'à droite... nan?
Camp: Le mal
Niveau magique:
86/100  (86/100)

MessageSujet: Le-titre-était-tellement-pourri-que-j'ai-changé -Nath' (W.) =D   Dim 7 Juin - 12:29

J'ouvre les yeux.. Et les referme aussitôt. Ouch.. Ma tête me fait mal.. Très mal... Que s'est-il passé hier soir? J'en sais rien. Mais à propos... Où suis-je? Oo
J'ouvre les yeux...
Blanc.
Le plafond est blanc.
Le mien est vert pâle.
Cherchez l'erreur...
Je plisse les yeux et me redresse sur mes coudes. Je parcours la pièce des yeux puis mon regard vient se poser sur le lit dans lequel je suis. Ya personne à coté de moi... Mais les draps sont défaits, apparemment. Sauf si c'est moi qui ai prit toute la place ><' Je flippe serieux là. Pourtant, quelque chose m'intrigue. Je reconnais une vague odeur familière... Et puis d'abord, si je suis chez quelqu'un d'autre que chez moi ou que chez Jade, pourquoi j'ai encore mon t-shirt et mon jean? C'est pas très normal.. En général quand j'me réveille le matin, et que c'est pas dans mon lit je suis au grand max' en soutif. Mais là... Bordel mais où est-ce que je suis? T__T
Et là, ma conscience me répond "quelque part"
Hum...
Elle est trop utile ma conscience.
Je l'aime ma conscience.
Mais c'est bien gentil, mais quelque part ça peut-être n'importe où >< Alors où?
Et là, ma conscience me répond "chez un mec"
Hum...
Perspicace ma conscience.
En effet, les chaussures au pied du lit sont des chaussures d'homme et non de femme.
OK, je suis chez un mec mais lequel?
Et là, ma conscience se la ferme T_____T
Elle est nuuuulle ma conscience des fois T____T
Bon, récapitulons: je suis quelque part, chez un mec, je sais pas qui c'est, je sais pas ce qui s'est passé et je sais pas comment je suis arrivée ici... GE-NIAL. Bon... Déjà, pour que je ne me souvienne de rien, il faut que je sois complètement bourrée... Ah!

¤Flash Back¤

Un verre de whisky pur feu à la main, et c'est même pas moi qui paye. Si c'est pas beau ça! Nan mais rassurez-vous, ça n'ira pas plus loin avec le gentil monsieur qui me paye le verre... Ou plutôt les verres. Hum... Oui parce que c'est pas vraiment le premier en fait. Bref. Depuis toute à l'heure, il se fait des faux espoirs. Mais je m'en fou. Je suis pas encore assez bourrée pour ne pas pouvoir lui mettre une claque. Quand je suis bourrée, mais vraiment bourrée, c'est que je suis dans un état pitoyable. Ca dépend des jours en fait. Des fois je ris tout le temps et des fois j'arrive même plus à bouger. Aujourd'hui, j'pense que j'vais plus arriver à bouger... Pas grave, le barman me laissera dormir sur le comptoir comme il a l'habitude de faire. Il m'connait bien le barman. J'suis une habituée. Bref donc, le type qui est à côté de moi me parle... Je l'entends mais je ne l'écoute pas. Si on fait la catégorie ds ensembles et des sous ensembles je le classerai dans la partie "gens ordinaire". Ce type est tout simplement banal. C'est le mot, oui, banal. Ordinaire... J'aime pas les gens ordinaires. Ils sont... ennuyeux. Et malheureusement, ils représentent au moins 95% de la population. Nous sommes envahis Oo
Ahem.. Donc finalement il me demande si il peut me raccompagner. Je l'envoie balader tout simplement et il part tout seul, l'air dépité. Le barman se marre. Je lui adresse le regard-noir-de-la-mort-qui-tue-de-la-bourrée et même si il rigole encore, il essaie de se cacher. Bref, deux secondes plus tard, un autre type vient s'asseoir à côté de moi. Hop! Dans la catégorie pervers celui là. Je ferais bien de m'arrêter de boire, je sens plus mes jambes. Déjà au verre précédent j'avais du mal pour soulever mon verre... J'vais demander une paille bientôt U.u
Ahem... Maintenant qu'il y a un verre devant moi, je suis obligée de le boire, nan? Si. Alors je l'avale d'un trait et là je suis KO. Le mec en profite pour se rapprocher dangeureusement de moi. Eh oh! Espace vital! Pshhhht va-t-en le chien! Mais que faire? Je suis dans un état second. N'importe qui aurait pu me tuer là T__T Mais nan. Parce qu'il y a le barman. Et le barman il m'connait. D'ailleurs, pourquoi il dit pas au mec de dégager? Ca doit être un bourge, à coups sur. J'essaie de repousser le type mais ma main retombe mollement sur ma cuisse. Putain de corps, réagit bordel de merde! Mais nan, là c'est mort. Et évidemment, ya personne qui va venir me sortir de là... Mais qu'est ce que j'raconte? J'ai besoin de personne. Je me lève dans un gros effort et trébuche. Aïeuuuh, me suis tordu la cheville. Je me soutiens aux tables et sort. De l'aiiir... Le mec me prend par la taille

" Dagagez... "

Je dis mollement. Pas très convaincant...

" Elle vous a demandé de la lâcher. "

¤Fin du Flash Back¤

C'était la voix de qui? J'en ai aucune idée. Du barman? Nan. Il aurait perdu un client. J'vais le tapper le barman T__T Il aurait dû l'exclure de son bar le type. Je vous jre qui si un jour je le revois, le type là, il aura un gros accident, malencontreusement. Bon sang mais je suis où?
Je fais un effort considérable pour me lever du lit... Mais je retombe. OK. On va y aller mollo.. Je m'asseois pendant quelques minutes sur le bord du lit et je me lève douuuuceeemeeent... Je suis débout! Cool Même pas peur! *sbaff* Je passe la main dans mes cheveux... Sauf que ca fait pas l'oréal paris parce que ca coince. Ya des noeuds T___T J'dois avoir l'air d'une folle comme ça. Je reste debout, à regarder la pièce. Je pense. Pourquoi j'enfile pas mes chaussures qui sont juste à côté de moi? Pourquoi je pars pas? Je sais pas. Hum... En fait si, je sais. Je suis trop curieuse et trop conne pour partir sans savoir à qui appartient cette chambre, trop curieuse et trop conne pour partir sans avoir demandé à la personne qui m'a rammenée pourquoi elle a fait ça (et si la personne en question me répond que c'est par charité chrétienne ou une autre de ces conneries, je l'extermine sur-le-champ), trop curieuse et trop conne pour partir sans savoir à côté de qui j'ai dormi et surtout su je n'ai fait que dormir. Parce qu'on sait jamais. J'ai encore mon jean et mon t-shirt mais c'est pas une raison. Bref. Entre temps je me suis rassise sur le lit. Nan! Allez! Debout Lara! Donc je me lève et commence à marcher. OUAIIIS! Je sais encore marcher!!! Arhem.. bref. Je fais les cents pas à travers la pièce, regardant le sol. J'ai des tats de questions dans la tête, je réfléchis trop, ça fait maal T___T La plus grave maladie du cerveau c'est de réfléchir. Cessons-donc de réfléchir... J'ai besoin d'une douche. C'est urgent là... Mais j'vais pas prendre ma douche comme ça, naturellement, comme si j'étais chez moi... Nan. Vous imaginez pas le truc attendez! Si le mec il voit que sa porte est fermée à clef, il enfonce la porte et il rentre et moi jsuis là en train de prendre ma douche. Nan, ca l'fait pas. Je reprend ma course de marche à travers la pièce. je crois que j'ai fait tout les itinéraires là... En long en large et en travers. Au bout de quelques minutes, je retourne m'asseoir sur le lit. Le temps passe... Mais.. Est-ce des bruits de pas que j'entends là?
Je lève la tête vers la porte.
La porte qui grince.
La porte qui s'ouvre.
Et là... Stupeur et tremblements.
Qui vois-je donc dans l'encadrure de la porte?
NATHAN WINSLOW.
Non.
Pas possible.
Et pourtant...
Je cligne des yeux plusieurs fois.

" Nathan? "

Non sans blagues. Aussi perspicace que ma conscience U_u D'allieurs, ma conscience me dit qu'elle avait raison. Non sans blagues >< Elle dit que des trucs évidents, ma conscience. Pour les truc pas évidents, faut demander à mon inconscient. Sauf que des fois il me boude, mon inconscient. Encore, aujourd'hui, j'ai réussi à me rappeler un tout ptit bout d'hier soir, il a été sympa... Donc c'est NATHAN qui m'a rammenée ICI? Oo Je le regarde. Mais c'est pas possible... On a quand même pas... tout les deux... Si? Oo Nan. Nathan c'est un ami. J'l'ai connu il y a un an ou deux, j'sais plus. C'est un type cool. En plus il a la classe. Comme moi Cool On est amis, rien de plus. Quoi? Maiiis... Puisque je vous dit que c'est juste un AMI ><' Oui, c'est rare d'entendre ça, venant de moi mais puisque je vous l'dit ><' Roh mais chut, vous, d'abord hein.
Bref, je suis bouche bée, je sais pas par où commencer. Je vous jure que si il se fout de ma gueule, il se prend un coussin dans la figure ><' N'empêche... QU'EST CE QUE JE FOUS CHEZ LUI? T__T
Ahem... Vous savez pas quoi?

" Euh dis, faut qu'on parle, ça c'est sur... Bonjour, au fait. Ahem donc oui faut qu'on parle mais j'peux prendre une douche d'abord s'te plait? J'vais pas survivre sinon... "

Ben c'est vrai quoi j'me sens sale >< J'aime pas me sentir sale... Une douuuuuucheeeeuh T_____T J'attends sa réponse en le détaillant. Waaa *-* il est encore plus beau que la dernière fois que j'l'ai vu *-* Hein? Quoi? Mais naaan, j'ai pas flashé sur lui, qu'est ce que vous racontez? ><
Ahem, bon c'est vrai qu'il est beau (très, même *-*), qu'il a la classe qu'il... MAIS QU'EST CE QUE JE RACONTE?! >< C'est l'alcool qui est pas encore bien parti. Ouais, ca doit être ça. Je dis n'importe quoi moi >< D'où ça s'est vu que je fais des compliments à quelqu'un d'autre qu'à moi ou Jade? Nulle part >< C'est l'alcool. Tu sais quoi Lara? Tu ferais mieux d'aller te recoucher.

Hrp: bouuuh c'est nuuul....
_________________

"Il n'est rien qui soit pour un homme plus infinie torture que ses propres pensées."
Join the dark side, we have cookies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Winslow

avatar

Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 24
Maison : Ex-Serpentard 8)
Emploi : Courir... Après les filles.
Humeur : Plutôt bonne.

Feuille de personnage
Côté coeur:
Camp: Les deux
Niveau magique:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: Le-titre-était-tellement-pourri-que-j'ai-changé -Nath' (W.) =D   Mar 5 Jan - 23:00

    Un bar quelconque, dans Londres, 02h13.

    Ouais, j'ai que ça à faire d'aller traîner dans un bar, aussi tard. Faut dire qu'on y fait des rencontres fameuses *-*. Rien que l'autre soir …! Comment elle s'appelait déjà ? Sabrina ? Jessica ? Un truc se finissant par -a tout du moins. Et puis, on s'en fiche. Je l'ai largué ce matin. Ça faisait 7 heures qu'on était 'ensemble'. Vous rendez-vous compte ? C'est énorme. Un coup d'un soir ? Oui. Comme toutes les autres. Je devrais les compter toutes tiens *0*. Je battrais un record, à coup sûr. Mon frère fait pâle figure à côté Cool. Quoique, il est pas mal dans son genre. On doit être kif-kif. Une fois, il y en a une qui croyait m'avoir déjà vue. Je ne savais pas qu'on se ressemblait autant, mon frère et moi. … Nan. On ne se ressemble pas. Il fut un temps – très court – où il était mon modèle. Et l'élève a dépassé le maître Cool.
    Bref, c'est pauvre en fille, ici. Si on omet les alcooliques. Les habituées. Mais ça ne m'intéresse pas. A quoi bon, si elles ne se souviennent pas de moi ? =/. D'accord, si on est à deux à être bourrés. M'enfin, je veux qu'elles puissent dire 'Nathan Winslow ? Je m'en souviens *__*...'. Le tout avec un petit filet de bave. Des souvenirs plein la tête d'une nuit extraordinaire... Moi Cool. En même temps, à 2 heures du mat', faut pas s'étonner de trouver que de ça. Des droguées et autres. J'avais envie de sortir, que voulez-vous ? A 1 heure, exactement. Un petit whisky pur feu, et tout va bien. Mais sans plus. Je ne vais pas boire pour boire. Ce serait inutile. Seul en plus, vraiment aucun intérêt. Je ne ferai ça seulement si j'étais au bord du suicide. Et j'en suis loin. Je tiens à la vie ! Ma merveilleuse vie =x. Arhem. D'ailleurs, aujourd'hui, je vois Matthew, en parlant de mon frère. Eh oui, vers 15 heures. N'est-ce pas merveilleux ? On doit faire le point sur notre pari. J'ai hâte de savoir. Lui aussi, je parie. Même si le mien n'est pas si génial, et déjà accompli depuis la sixième année... Pari idiot é_è'... Rentrer chez les mangemorts. La pire idée qu'il m'est jamais venue à l'esprit. Ces gens sont des fous. Des psychopathes. Des tarés ! Bref, vous avez compris. Quand il me demande combien de moldu j'ai massacré, je leur donne le nombre de fille que je me suis tapé. Et ils sont contents … Ils sont flippants. Je ne suis jamais à l'aise avec eux. Ce pourquoi j'évite leur contact. Plus loin je suis d'eux, et mieux c'est. Ah, et ne parlons pas de la Chef. C'est la pire. J'ai oublié son nom d'ailleurs. Elle ne m'intéresse en aucun point =X... Une psychopathe, très peu pour moi. Jolie, mais psychopathe. Il y a toujours Mia à la rigueur. Je l'ai connu là-bas parmi les fous … Elle ne vaut pas mieux, certes. Mais elle m'attire quand même un chouilla =x. Faut dire qu'elle a la classe. Comme moi Cool. Enfin, en résumé, c'est un pari bien stupide. Mais qui va impressionner Matthew \o/. Ya intérêt. J'ai pas passé ces longs mois parmi des tarés pour le perdre, ce foutu pari. Après, je quitte les mangemorts \o/... Ou pas. Je tiens encore et toujours à la vie. Il y en a une qui s'est faite éventrée après les avoir quittés TT... Comment qu'ils vont me tuer, moi ? Je les attends Cool. Quoique, non. Je pourrai toujours faire agent double, héhé. C'est moi, Nathan Winslow, oeuvrant pour le bien – ou pas – Cool. Non, je suis neutre. Ou plutôt pour le camp le plus offrant. Là, les mangemorts m'offrent la possibilité de garder ma vie. Donc j'y reste \o/. C'est aussi simple. Bref.
    Il est mort, ce bar. Aucune activité. Même pas une petite musique sympa pour mettre de l'ambiance. Ça craint tout ça. Je veux que tout le monde bouge \o/. Bougez votre corps, les gens \o/... Arhem. J'ai l'air d'être le seul un peu près net ici. Et ça, ça fait peur. Bon d'accord, je ne suis pas taré comme certains... Mais bon. Je me sens vivant. Parmi toutes ces loques, avachis sur la table, à commander encore et encore de l'alcool. Jusqu'à qu'ils n'en puissent plus. Pitoyables. Enfin, certains ont peut-être des problèmes. Peut-être. Mais l'alcool n'est pas une solution. Nathan Winslow, psychologue à votre service. Arhem.
    Je m'approche du bar, faut dire que j'étais installé à une table, à attendre je ne sais quoi. Une jolie fille qui n'arrivait pas à dormir peut-être ? Je l'attends toujours =X. Où es-tu ? @_@... Je peux toujours attendre. Ce pourquoi, le bar m'appelle. Mais je n'ai pas soif, rien. Je veux juste de l'animation; une petite causette, n'importe quoi.
    Non. Ils ont tous l'air endormis. Je crois distinguer une jeune femme de l'autre côté du bar *0*... Bourrée. Pas intéressante. Dommage. Elle semblait pas mal, de loin. Tant pis.
    Je vais faire une petite marche, tiens \o/. Je n'ai que ça à faire, de toute façon. Après je reviendrai pour un dernier verre, et je rentrerai. Triste soirée.
    Je sors donc dehors. Et j'ai fais une découverte : il fait froid. Très froid. Je n'ai qu'un T-shirt.
    Qui a dit que j'étais stupide ? Il faisait plutôt bon, toute à l'heure. A 1 heure, oui, oui. Je devrais courir. Ça me réchaufferai. Mais je suis tout engourdi. Je suis resté trop longtemps assis. Chienne de vie. C'est dur la vie, parfois... *s'pend*.
    Finalement, je vais retourner dans ce magnifique bar.
    Il y a moins de monde que toute à l'heure. Je suis resté dehors si longtemps ? Je marche en direction du bar. Tant qu'à faire. Je n'aime pas finir bourré mais ce soir, c'est vraiment mort. Triste, triste. Enfin, je ne suis pas obligé de finir bourré. J'aimerai retrouver le chemin de ma maison ou tout du moins, arriver à transplaner jusqu'à chez moi. Donc, ce sera juste une bierraubeurre. Je suis responsable, je sais. Cela fait partie de mes nombreuses qualités Cool. Arhem. Je fixe le peu de monde dans le bar, apparemment, ce n'est jamais bon de fixer du regard certaines personnes longtemps. En gros, les mangemorts et autres vermines. Si, si. Ils se croient menacés alors ils attaquent. Sauf que je peux dire : Je suis des vôtres \o/. Sauf si je tombe sur un auror qui n'aime pas qu'on le regarde tout simplement … Et là, je ne serai pas dans l'caca. Non, je me fierai à mon feeling. Il ne m'a jamais trompé ou presque. Mon attention est donc attiré par un homme; celui-ci est lui-même attiré par la demoiselle bourrée de toute à l'heure qui ne s'est pas arrêtée, il semblerait, entre-temps. Impressionnant... Enfin, ce même homme la regarde d'un regard qui en dit long : il n'a pas que de bonnes intentions. Je trouve ça moche de profiter d'une femme saoule, sérieusement. C'est une chose que je ne ferai jamais. J'ai un code d'honneur, voyons. Je n'ai pas besoin qu'une femme soit saoule pour qu'elle veuille de moi Cool. Mais lui, si. Ça se comprend. Pauvre gars, encore un qui n'a pas été gâté par la nature. Mais ce ne sont pas mes affaires, loin de là. Je crois que je vais partir. Fixer les gens, ça va bien un moment. C'est ennuyant. Comme cette soirée d'ailleurs. Je ne retournerai plus jamais ici ! Ils perdent un client. Oh. Un verre envoyée par une jeune femme... Celle-ci me fait un clin d'œil, je lui adresse un sourire en levant le verre dans sa direction. Qui a dit que cette soirée était ennuyante ? Je me dirige vers elle, un sourire séducteur aux lèvres : Nathan Winslow est dans la place Cool. Je m'installe en face de la demoiselle, l'air assuré. Pourquoi ne le serais-je pas ? Il s'avère qu'elle s'appelle Pasiphaé *0*. J'avoue, on s'en fout. Ce qui m'intéresse plus, c'est la fille en elle-même. Je lui adresse un autre sourire et part commander à boire. Je jette un œil à la fille bourrée qui ne pouvait presque même plus bouger toute à l'heure … L'homme au regard pervers s'est rapproché d'elle, un peu trop d'ailleurs. Je note un effort de la part de la jeune femme en question pour le faire partir … Minable, certes, mais un effort tout de même. Je me rapproche en même temps que l'homme-qui-fait-peur se rapproche d'elle. Je me retourne vers Pasimachin et soupire un bon coup : Ce ne sera pas pour ce soir. J'ai décidé de faire ma BA du jour. Non et puis je ne tiens pas à ce que je retrouve dans les journaux demain qu'une jeune femme s'est faite tuée suite à un viol ou je ne sais quoi d'autre. Surtout si j'avais pu empêcher cela. J'ai un bon fond, quand même. L'homme flippant se passe la langue sur ses lèvres, c'est clair maintenant : il me dégoute. Je me rapproche et … Putain. LARA. C'est Lara. LARA ! Oui bon, on a compris é_è'... Mais que fait-elle là, comme ça, ici ? Pourquoi ? Je croyais qu'elle avait la classe et tout le tralala … C'est d'ailleurs ce pourquoi je n'ai rien tenté avec elle : elle me ressemble Cool. On gère tout les deux et puis surtout, on est amis. Et les amis, ça s'aide entre eux, non ? Même si je suis choqué de la voir ainsi. Lara @___@ … La douée, elle trébuche. Si la situation n'avait pas été aussi sérieuse, je me serais foutu de sa tronche. Mais soyons sérieux. Cette scène est vraiment pitoyable. J'entends de vagues protestations de sa part. Qu'elle est molle TT. Lara, quoi TT... Mais je ne laisserai pas un pervers l'approcher. Ça me fout en rogne les gens comme ça. J'ai envie de les butter sur le champs. Parfois, je peux être aussi colérique et sadique qu'un mangemort \o/... Est-ce une fierté ? Non. Quelle horreur. Mais j'ai mes principes. Jamais je ne ferai de mal à un innocent =O. Je ne ferai pas de mal à une mouche. Ou pas. Bref. Je vais lui foutre mon poing dans la gueule. Juste pour tout les connards de son genre. Lara proteste encore. Je discerne un petit « Dégagez » pas vraiment convaincant.
    C'est là que j'interviens Cool. Après, elle me devra une faveur toute sa vie ! Non... Je ne suis pas comme ça. Si je fais ça, c'est pour son bien.

    « Elle vous a demandé de la lâcher. »

    Le gars me regarde, me jauge, me scrute de haut en bas. Il n'est pas saoul. Il est conscient de ses actes alors. Cela me répugne encore plus. Sans crier garde, je lui fout mon poing dans la tronche \o/. Ça fait très homme préhistorique, mais je vous assure que cela fait un bien fou. Sur ce, je transplane avec Lara chez moi. Ça m'attriste de la voir ainsi. Je ne l'ai pas connu comme ça. Notre rencontre remonte à peut-être deux ans grand maximum. Elle était avec le grand patron des mangemorts... Jade voilà. Son nom m'est revenu mais à vrai dire, je m'en fiche toujours autant. Je l'ai vu pour la première fois comme ça. Jade devait sûrement faire du recrutement ou quelque chose du genre. Attention, les mangemorts recrutent, veuillez vous adresser si vous êtes intéressé... Arhem. Bref et je l'ai revu par la suite, totalement par hasard, dans un magasin à Londres. Et comme elle avait la classe, de bons goûts et tout ce qui suit, on a sympathisé. Et juste sympathiser. J'ai pas beaucoup d'amies filles à vrai dire TT. Je veux des amis \o/. Mais une part de moi ne peut s'empêcher de vouloir les draguer à chaque fois … Que voulez-vous ? On ne peut aller contre sa nature. Mais bon, avec Lara, bien que superbe elle soit, elle a réussi à devenir une vraie amie \o/. Elle a passé les épreuves et tout... Elle gère Cool. Enfin. Je la connais depuis longtemps et jamais je ne l'ai vu dans cet état. Même si on s'est un peu perdu de vue ces derniers temps. Je dois dire que le fait que mon frère ait enfin fixé une date finale pour notre pari m'a fait reprendre de plus belle mes anciennes habitudes – bien que je ne les ai jamais vraiment quittées =x - .
    Revenons à Lara.
    Je l'ai allongée sur mon lit et maintenant j'hésite quant à lui enlever même sa veste... Non parce que, si elle se réveille sans un truc qu'elle avait au départ … Elle pourrait croire à des choses =O. Alors que non. Donc, je vais la laisser avec tous ses habits, ses chaussures, tout ! Et je vais me coucher. Quelle soirée ! Pas celle que j'attendais forcément, mais quelle soirée tout de même.

    10h, Londres, chez moi \o/.

    Je me lève avec quelques difficultés. C'est pas que je me suis couché à 3h hier, mais si. Je me dirige vers ma chambre … Elle dort toujours. Tu m'étonnes. Je lance les paris : elle se lèvera vers 14h. Un pari contre moi-même oui. De mieux en mieux ! Bon en attendant, je vais manger, ne pas me laver puisque ma salle de bain se trouve dans ma chambre et que, même si ce ne serait pas vraiment une vision choquante, je ne tiens à ce que Lara me trouve en serviette ou encore dans la douche quand elle se réveillera... Ça ne le fait pas tellement. Quoique. Je pourrai toujours lui faire croire qu'on a couché ensemble Cool. Nan … J'oserai pas. J'oserai ? J'oserai pas. J'oserai ? Arhem. On verra sa réaction en se réveillant ici, déjà. Tout en mangeant, j'essaie d'imaginer différents scénarios. Je n'ai que ça à faire de toutes façons. Soit : elle me remercie de tout son coeur en m'embrassant passionnément et tout ce qui suit … Probabilité : 5%. Soit : elle me dit qu'elle se débrouillait parfaitement bien sans moi et part sans un mot. Probabilité : 20%. Soit : elle ne me remercie pas, on parle un peu et elle s'en va Probabilité : 65%. Ou au pire : elle me tue mais je ne sais pas pourquoi mais étant amie avec Jade Patterson, on ne sait jamais, celle-ci l'a peut-être contaminé. Probabilité : 10%. J'ai 10% de chance – ou de risque plutôt – d'y laisser ma vie ! Ma baguette, où es-tu ? Mais Lara ne peut pas me tuer... C'est moi quoi Cool. Soyons prudents quand même. 10H30. Je vais me recoucher.

    … 14h30. Zut. J'ai perdu mon pari contre moi-même : elle n'est toujours pas réveillée. Enfin, elle n'est pas dans le salon en tout cas. Je vais aller jeter un œil dans ma chambre. Je tourne la poignée et penche la tête … She's alive \o/. J'aime sa tête en me voyant. Je suis persuadée qu'elle imaginait un vieux pervers arrivé avec un fouet et dire « On recommence comme hier ? »... Mais non, Lara, ce n'est que moi !

    « Nathan ? »

    C'est moi, c'est moi Cool.
    Je ne prends pas la peine de lui répondre. Je lève les bras avec un petit sourire, eh oui c'est moi \o/. Encore moi \o/. Toujours moi \o/. Arhem. Je me pose sur mon lit trente secondes. Mon lit *_*. C'est pas le tout, mais j'ai mal au dos : le canapé n'est pas aussi confortable. Mais je préfère ça au cri qu'elle aurait poussé en se réveillant à côté de moi. Non pas que je tire une de ces têtes le matin =O... Enfin. J'aime mon lit *0*. Ça me donne envie de rattraper ma nuit, tiens ! Mais bon, Lara va vouloir mettre les choses au clair et c'est bien normal.

    « Euh dis, faut qu'on parle, ça c'est sur... Bonjour, au fait. Ahem donc oui faut qu'on parle mais j'peux prendre une douche d'abord s'te plait? J'vais pas survivre sinon... »

    « Bien le bonjour ! Oh, bien sûr ! C'est en face. »

    Les filles et leur envie de se doucher tout le temps … Une fois par jour normal ! Nan, elles faut que ce soit trois fois … Bon quand même pas. Mais je suis pas loin. Si elle est comme toutes les autres, elle va mettre trois heures … Je ne veux pas attendre trois heures é_è'... Auquel cas, je me rendors. En plus, je suis toujours sur mon lit... Vil tentation. Je n'ai même pas le courage de me relever, mais je ne vais pas dormir ! Je le jure...
    Ou juste une petite sieste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lara Demonic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 296
Age : 23
Maison : 305 Allées des embrumes. Nan c'est pas vraiment chez moi mais tu peux m'y trouver si tu veux mourir tout de suite =D
Emploi : C'est un secret @_@ Tu vois la fille qui taggue &quot;Les mangemorts recrutent&quot; sur les murs? Ouais, ben c'est moi =D
Humeur : De bonne humeur, mais c'est loin d'être une bonne chose

Feuille de personnage
Côté coeur: Euh... Plus à gauche qu'à droite... nan?
Camp: Le mal
Niveau magique:
86/100  (86/100)

MessageSujet: Re: Le-titre-était-tellement-pourri-que-j'ai-changé -Nath' (W.) =D   Ven 8 Jan - 20:03

« Nathan ? »

Il lève la main en signe de.. de je ne sais trop quoi. Vous savez, genre "yeaaah it's me Cool myself Cool and I Cool". Je l'ai toujours connu comme ça Nathan. Mais il a la classe, donc il a raison. Il vient s'affaler sur son lit... Oh merde, je l'ai fait dormir sur le canapé.. Quoique j'aurais hurlé si je l'avais trouvé à côté de moi ><' Donc d'un côté il a bien fait. Bon ben tant pis pour lui hein.. Fallait choisir: le cri qui réveille ou le canapé inconfortable. Il a choisit... Sauf si il a vraiment dormi à côté de moi -et pas que dormi ><'- et que finalement... Nan. On a pas pu coucher ensemble. C'est un ami.. Quoique... Et ma saloperie de conscience se la ferme. Et mon inconscient aussi d'ailleurs. Fuck. Mais comment ça se fait qu'il soit aussi crevé? C'est pas possible... Je suis si épuisante que ça au lit ou quoi? ><' Mais ne nous faisons pas de fausses idées. Quoique Nathan a la réputation de...
CHUT! La ferme conscience de mer**..! ><' Ne nous lançons pas dans des hypothèses qui ne peuvent être vérifiées. Je ne sais rien. D'ailleurs je sais pas l'heure non plus. Je regarde ma montre: 14h35. Oo' J'ai tant dormi? Ahem.. Je crains. Et puis dans quel état il m'a trouvée... Et voilà! J'ai cassé mon image de la fille qui maîtrise tout, qui contrôle tout qui... Oh my god. Si il raconte ça à son frère, à ses potes ou pire à Jade, je le trucide. Moi qui me démonte pour qu'elle arrête de boire, faut pas lui apprendre que j'ai frolé le comat éthylique (quoique ce serait pas la première fois.. Mais moi, au moins, je suis pas enceinte ><' Bref, passons.)
Bon. Une douche me clarifiera les idées. Parce que là, c'est vraiment le vide dans ma tête et en même temps le waï. Je pensais pas que c'était possible. Ne penser à rien en même temps que de penser trop à tout et n'importe quoi.. Enfin si c'est possible... C'est le propre de l'occulmentie, en fait, mais là c'est plus space. D'ailleurs... Il est pas légilimens j'espère? Parce que mon esprit quand je suis bourrée, il est pas protégé. Raaaah fichu alcool ><' Mais... Dieu que ça fait du bien de se retrouver saoule de temps en temps... J'aiiiime l'acoool... Mais je devrais pas. C'est mal. Bref, je vous l'avais dit: je pars dans tout et n'importe quoi. Bon. Douche? Non? Oui?... Oui..? Merci Nathaaaan =D
Il indique d'un mouvement de tête la porte de la douche et pouf... Il s'endort. Quelle marmotte ><' Je suis sûre, je foutrais le bordel dans sa chambre qu'il s'en rendrait même pas compte... Ohhh.. Mais d'ailleurs... Si il est endormi... Je peux fouiller! Raah.. Nathan, tu sais que c'est pas bien de me laisser seule dans un lieu que je ne connais pas sans surveillance? Non tu ne le sais pas hein... Ah, je retrouve un peu de mon caractère normal. L'alcool finit de partir. Mon moi reprend le dessus sur mon surmoi. Quoi? Vous connaissez pas Freud? Pas étonnant, il est mort il ya des années. (Bon en fait peut être que l'alcool est pas encore très bien parti... DOUCHE!)
Donc je me lève du lit et traverse la pièce en observant autour de moi. J'ouvre la porte de la salle de bain et resort aussitôt. J'ai oublié ma baguette (parce qu'on sait jamais.)
Je retourne sur la pointe des pieds dans la salle de bain et là... Je deviens Bouddha, l'illuminée... Ou pas. Mais ma reflexion est la même: Tant c'est pas Nathan en fait... Oh my god. Et si... Et si c'était un vieux con qui avait pris du polynectar? Par Merlin! Je suis dans la merde. C'est quoi le sort déjà? Je sais plus... Oh et puis merde. Je prends ma douche et après je fouillerais les tiroirs et puis je verrais bien si c'est lui ou pas... Eh! Mais tant il dort pas Oo' Peut être que c'est une ruse... Tant ya une caméra quelque part et il me surveille. Je vérifie partout... Rien. Bon tout va bien. Sauf.. si c'est pas lui... AAAH! Ca va faire comme dans Psychose! (Oui, c'est un des rares films moldus que j'ai vu) Il va me tuer pendant que je prends ma douche... Mon Dieu ce que je peux être parano! Tant c'est vraiment Nathan et je m'inquiète pour rien depuis toute à l'heure. Ca fait au moins 15 minutes que je suis plantée là au milieu de la salle de bain sans bouger. Bon... Il serait temps que je prenne ma douche non? Je verrouille la porte à l'aide de ma baguette et ouvre tous les placards histoire de trouver une serviette propre. Je vais pas lui piquer la sienne non plus... Sauf que... Les placards sont vides, aussi incroyable que cela puisse paraître. Enfin, ya plein de trucs inutiles et.. Oh un soutif... Bah c'est pas le mien en tout cas... Encore heureux. Si au moins il garde mon soutif, qu'il le mette pas dans le placard de sa salle de bain quoi ><' Mais il n'a aucune raison de garder mon soutif... Et puis d'abord j'y tiens moi ><' Pfff... N'empêche.. Pauvre fille. Il a dû la larguer comme toutes les autres. Ce qu'elles sont naïves... Rahlala. Bon. C'est pas le tout mais j'ai un problème. J'ai pas de serviette de bain. Roh et puis merde j'me secherai avec ma baguette même si c'est très désagréable et que ça dessèche la peau... Mais quelle conne je suis. Ma baguette. Je la prend et lance un accio "serviette". Heureusement qu'il faut pas savoir exactement et précisément où se trouve les objets pour lancer des accios, je serais fichue sinon.. Un placard en haut de la salle de bain s'ouvre et hop! une serviette toute propre en sort. Faut dire que j'pense pas à regarder en haut, je suis petite moi hein ><' Bref. Enfin je prends ma douche. Je pense que ça fait au moins trois quart d'heure que je suis dans la salle de bain. D'habitude je suis assez rapide pour prendre ma douche... D'habitude. Mais comme hier j'étais complètement explosée eh ben je vais prendre un peu plus de temps hein.

1h plus tard...

La plus longue douche que j'ai jamais prise, je pense. 1h! Record à battre. Je sèche mes cheveux d'un coup de baguette et me rhabille. Je plie la serviette et la laisse sur le bord de l'évier. Si il est pas content, eh ben ce sera pareil. Je suis en vie, personne n'a voulu me tuer pendant que je prenais ma douche et Nathan dort toujours. Je vais pouvoir me lancer dans ma petite expédition de fouilles archéologiques. Quoique non. J'ai pas envie en fait. Mais il faut bien que je vérifie si c'est Nathan ou pas... Quoique le soutif dans la salle de bain démontre presque à 100% que c'est lui. Presque. Mais j'ai pas envie d'aller vérifier. En fait j'ai tellement peur que ce soit lui que je veux pas vérifier. Ouais, à la limite j'préfererais que ce soit pas lui. A la limite. Parce que là mon image vient de prendre un sacré coup...
Si seulement c'était pas lui... Mais c'est lui je le sais. Rien que le geste de la main de toute à l'heure.. C'est typique. Pourquoi c'est lui hein? Parce que lui, je peux pas le tuer et m'en aller avant qu'il le rabache à tout le monde. Mais je peux quand même faire un petit tour de la maison, non? Si. Comme ça j'aurais plus de doutes... Je pars donc à l'aventuuure! Je vais voir dans le salon. Rien à signaler, tout va bien. Il y a quelques photos sorcières, surement lui avec son frère quand ils étaient gamins.. Il a changé n'empêche Oo' Sur la photo il a l'air tout réservé, calme, timide. Son frère on le reconnait par contre. Le playboy qu'il est toujours, avec un ptit sourire genre "yeaaah, regardez-moi Cool". Je l'ai connu vaguement, une connaissance de connaissance de connaissance qui connaissait quelqu'un qui connaissait quelqu'un que je connaissais... bref. En fait c'est par hasard dans un bar ya quelqu'un qui l'a appelé par son nom de famille et moi et ma curiosité, on me connait hein. J'suis juste allée lui demander si il connaissait Nathan. Il a rit et m'a dit que c'était son frangin. J'crois qu'il m'a prise pour une de ses ex ><' Mais si il lui a bien dit "T'as le bonjour de Lara" il doit savoir que c'est juste un ami. Quoiqu'à mon avis il lui a pas dit, parce qu'il a dû se dire que son frère avait tellement d'ex qu'il devait oublier les noms au fur et à mesure. Mais qu'il sache que c'est juste un ami ou pas, j'm'en fiche complet. Je regarde encore un peu la photo puis passe dans la cuisine. Tout en ordre.. Pas étonnant de sa part. Tout cet ordre me désole. Maintenant je suis encore plus sûre que c'est Nathan.
Je retourne dans sa chambre. Il dort toujours. Bon ben tant pis c'est lui c'est lui hein, tant qu'à faire, autant le réveiller avec originalité \o/ Alors... Glaçons dans le dos? Nan, trop sadique.. Et puis j'ai pas de glaçons ><' Juste de l'eau? Nan, ça va mouiller le lit. Je lui gribouille la figure et lui met un miroir pour qu'il prenne peur dès qu'il se réveille? Nan, trop gamin. Je le réveille tout simplement? ... Nan, pas marrant. Je le réveille pas? Mais je vais me faire chier et en plus j'ai des tas de questions. Je le réveille en le faisant tomber du lit? Trop méchant et en plus il risque de se taper la tête contre le sol et après il pourra plus répondre lucidement à mes questions. Bon. Faudrait que je me décide... Oh et puis tant pis hein... Je lui balance un coussin dans la figure? Mmmh.. Ah non je sais! Je prends ma voix la plus aigue et hurle

« AAAAAAAAH! YA TOUT QUI EST INNONDE! L'EAU VEUT PLUS S'ARRETEEEER!! »

Il sursaute et se réveille, complètement paniqué.
Quand il voit que tout va bien, il me regarde l'air accusateur.
Graaaand sourire angélique =D Moi? Moi j'ai dit quelque chose? Jamais! =o Rolling Eyes..

« Bien dormi? »

Je souris de plus belle. Le pauvre... Je le réveille, et en plus c'est pour l'emmerder avec mes questions. Je m'assieds sur le bord du lit et je réfléchis. Par où commencer? Et là ma conscience me répond "par le commencement"...
Yeaaah ><' Génial. Je l'adore ma conscience. Quand je vous dit qu'elle sert à rien ><' Et mon inconscient se la ferme, évidemment. Jamais là quand il faut. Mais toujours là quand il faut pas, bien sur. Ce serait pas drôle sinon hein..
Je m'assieds sur le lit et tourne la tête histoire de le regarder quand je parle.
Bref. Que dire, que faire? Bon déjà, la politesse hein...

« Ca va bien? Ca fait longtemps dis donc... Dommage qu'on se voie dans ces circonstances...»

Je hoche la tête doucement et regarde devant moi le mur... Et là... Je craque. Je me retourne vers lui, l'air effaré, et à une vitesse inimaginable je commence à parler, parler, parler, parler.

« J'étais vraiment bourrée hier soir, hein? Qu'est ce que tu foutais là? Pourquoi tu m'as pas laissée avec ce gros con? Non pas que je t'en veuille, au contraire.. Mais lui, j'aurais pu le butter avant qu'il dise à tout le monde que Lara Demonic n'est rien d'autre qu'une sale alcoolo qui se laisse faire alors que c'est pas vrai. Toi j'peux pas te torturer, là, maintenant, et te tuer et m'en aller comme ça... Quoique je pourrais mais j'ai pas envie que Jade me crie dessus parce qu'elle a perdu un de ses membres. Haha, j'suis drôle parfois hein? Non en fait si j'te butte pas, c'est parce que je veux pas. D'ailleurs si j'avais voulu, tu serais déjà mort.. J'serais venue à ton enterrement, d'ailleurs. Bref...»

Je marque une mini-pause, le regarde dans les yeux en me demandant si vraiment je serais capable de le tuer... Voyant cette réflexion trop dure et trop longue pour mon petit cerveau pas encore bien rétabli, j'arrête de penser et avant qu'il puisse dire quoique ce soit je reprend en hurlant et en m'aggripant à son bras

« NATHAAN! J'me souviens de rien. Je me suis réveillée je savais pas où j'étais, limite si je savais marcher et... D'ailleurs.. J'ai pas trop la gueule de bois, c'est bizarre... J'ai vomi, surement. BREF. T'imagines si ça avait pas été toi? J'aurais attendu comme une conne que ce con de type vienne me tuer.. Ce que je peux être stupide des fois, tu m'expliques? NON! Tu m'expliques pas, pas ça du moins, je te l'interdis. Oui je sais que je viens de dire le contraire mais c'était purement réthorique. Bref. Bon sang Nathan... Tu es bien Nathan au fait hein? T'es pas un assa... Non oublie, j'ai rien dit tu es Nathan et si tu es pas Nathan je te tue. Sauf que j'aurais pas de preuve, donc on va dire que tu es Nathan. AHHHHHH! Je raconte n'importe quoi. Je deviens folle, sortez moi de là. Ou pas, que j'y reste que je dise n'importe quoi, toute façon tout le monde s'en fiche...
Hum... J'crois que j'ai jamais parlé aussi vite de toute ma vie ><' »


Je marque une autre pause et lâche le bras de Nathan avant de voir la tête qu'il fait.. Il a l'air complètement éberlué. Autant que moi. C'est pour dire. Pourquoi il me regarde avec ces yeux de merlan frit?

« Arrête de me regarder avec ces yeux là! Quoi? Tu m'as jamais vu complètement perdue? Non? Moi non plus je me suis jamais vue comme ça, c'est d'ailleurs la première fois que ça m'arrive, si tu veux tout savoir. Et j'espère que ça va pas reccomencer parce que ça commence sérieusement à me taper sur les nerfs. Voilà j'ai fini, j'arrête de monopoliser la parole et sur ce... »

Je passe une main sur mon front et inspire bien fort, me retourne et lui adresse un grand sourire non-enthousiaste.

« .. Je t'écoute. »

Mon Dieu, qu'est ce qu'il va me dire? Mon Dieu, dans quel pétrin j'me suis mise.. Mon Dieu, ce que je peux être conne.

HRP: Désolée c'est nul ><'
_________________

"Il n'est rien qui soit pour un homme plus infinie torture que ses propres pensées."
Join the dark side, we have cookies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Winslow

avatar

Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 24
Maison : Ex-Serpentard 8)
Emploi : Courir... Après les filles.
Humeur : Plutôt bonne.

Feuille de personnage
Côté coeur:
Camp: Les deux
Niveau magique:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: Le-titre-était-tellement-pourri-que-j'ai-changé -Nath' (W.) =D   Mer 24 Fév - 3:08



    Je ne sais pas si vous connaissez cette sensation, lorsque vous commencer à vous endormir après ne pas avoir dormi pendant un petit moment, cette sensation de picotement dans l'œil, puis d'auto-satisfaction parce que l'on a réussi à fermer correctement les yeux et là … Là, c'est l'extase, mes amis. On part loiiiin, il fait tout noir, on est bien. J'ai l'impression que mes yeux eux-mêmes, ils ne sont plus là. Ils sont partis. Oui, cela peut être considéré comme gore, d'un certain point de vue. Mais, ils sont bien là. Ce n'est pas comme si je n'avais pas dormi la veille, mais j'ai mal dormi, pour moi, cela revient au même en sachant que je me réveillais toutes les demies heures afin de regarder l'heure, de pouvoir éjecter Lara de mon lit pour pouvoir y dormir. J'ai attendu longtemps, trop longtemps. Alors, je profite de ce moment de solitude, de paix, car je sais qu'il sera court. Promis, ce soir, je fais une pause et je dors. Mais il y aura peut-être une autre demoiselle en détresse ce soir, qui sait ? SuperNathan ne sera pas là tout le temps, mais il sera là à chaque fois qu'il le pourra ! Je vais me faire un super costume, avec une jolie cape, un gros 'N' sur le torse. SuperNathan, exceptionnel dans tous les domaines. Et même que j'aurais des pom-pom girls que j'appellerais les Winslow-girl \o/. Quoique, cela inclue également Matthew... Puis, faut bien le faire profiter de mon statut de super héros ! Ou pas. Crève, Matthew, les filles sont pour moi ! Me voilà en train de voler à travers la ville mais mes yeux se ferment, tout doucement... Je vais m'écraser ._. Je vais mourir. Je débute à peine ma carrière et voilà qu'elle se termine déjà. J'espère que j'atterrirais dans un champs de fleurs, des jolis coquelicots. Je sens que je vais atterrir dans une décharge et on me retrouvera dans 2 semaines à moitié bouffés par des chiens errants. Ah, c'est trop triste. J'ai même pas eu le temps de dire à Matthew combien il comptait pour moi malgré tout ce que j'ai pu dire ou faire. Matthew et moi, on est pas du genre à se faire des câlins et à se dire à quel point on s'aime. En fait, on ne se voit presque pas; on se croise de-ci de-là. J'entre-ouvre les yeux pour les refermer aussitôt : le sol se rapproche un peu trop vite à mon goût... MATTHEW JE T'AIME ! Attention, impact dans 3,2,1 … Boum ? Pas de boum ? I'm alive \o/. Je suis dans un bar. Comment j'ai attéri là ? Je n'en ai strictement aucune idée, le principal c'est que la Terre n'ait pas perdu un de ses meilleurs éléments aujourd'hui. Et maintenant, je vois une demoiselle qui a besoin d'aide, je vole à son secours ! N'ayez crainte, gente dame ! SuperNathan est là ! Et paf, en un coup de poings, deux, trois coups de pieds, la jeune fille est sauvée. Elle me remercie comme il se doit par un baiser Cool. Mais elle ne connait pas encore SuperNathan; il veut plus qu'un baiser ._. Le bar possède des chambres, nous y montons comme des fous et … Je vous passe les détails mais la demoiselle a passé la plus belle nuit de sa vie, héhé. J'aurais pu faire pareil avec Lara, quand j'y pense. Sauf qu'elle était vraiment trop bourrée, ça ne se fait pas. Puis, c'est Lara, aussi. Quoiqu'il en soit, mon rêve *-*. Je marche au ralenti, je n'ai plus mon super costume, que c'est triste. Et là, je cours au ralenti, ma tête passe de droite à gauche en un bruit sourd, j'ai du mal à comprendre ce que je veux dire. Je crois distinguer une musique de fond... Questa Specie D'amore ? J'aime \o/. Puis tout s'accélère, sur une musique que je ne connais pas mais qui est malgré tout entraînante. Je crie « Attentiiiiion, c'est un piiiiiège @__@' », au ralenti de nouveau. J'ai l'impression d'être la vedette d'un mauvais film. Qu'est-ce qui est un piège ? Je ne comprends rien. Tout à coup, l'ambiance de la ville change, le ciel gris laisse place à un ciel sans nuage, le soleil fait son apparition, les immeubles tombent en poussière, le béton se change en sable. Je suis seul. Quand un mec à cheval débarque comme un forcené dans mon champs de vision. Il fonce droit sur moi. Super, je vais mourir piétiné par un cheval. Ou pas. Je suis un héros. Courage ! Fuyons. Je cours comme je n'ai jamais couru auparavant, m'efforçant de ne pas crier au monde entier que je ne souhaite pas mourir. Et je cours, je me raccroche à la vie … Hm. Je cours plus vite qu'un cheval ! Ce n'est qu'un rêve. Je cours quand même. Le mec à cheval ricane. Je ne sais pas pourquoi mais je ne tarde pas à comprendre : c'est bientôt la fin. En face de moi, le vide. Certes, c'est super joli. Mais celui qui saute ne doit sûrement pas remonter de sitôt. C'est haut. Un espèce de canyon. Soit. J'ai le choix entre mourir par le psychopathe au cheval ou écrasé. Je crois discerner de l'eau... Etrange. Avec des rochers. Le fou se rapproche. Je lui fais un signe de la main et … Saute \o/. Cette sensation est très désagréable. Ma tête va exploser. Sûrement sur les rochers. Quel spectacle magnifique. Ma belle tête ._. . Adieu, monde cruel …

    « AAAAAAAAH! YA TOUT QUI EST INNONDE! L'EAU VEUT PLUS S'ARRETEEEER!! »

    Cri strident qui me ramène violemment à la réalité.
    Je me croyais encore dans le canyon, alors j'ai sauté à terre en hurlant. Mais la distance entre le sol et mon lit n'étais pas bien énorme, je me suis fait mal. Je regarde Lara, l'air de rien, cherchant l'eau sur le sol... Je la fixe, l'air accusateur. Elle abuse ._. Mais j'aime trop son petit sourire alors elle est pardonnée … Le temps que je trouve comment me venger héhé. Tu me le paieras @_@'. Le manque de sommeil crée des rêves étranges moi, je vous le dis. Je passe ma main dans mes cheveux, je n'ai même pas envie de savoir comment ils sont. Enfin, si, je le sais mais je n'ai pas envie de voir ce que ça donne. Elle me demande si j'ai bien dormi... Je baille à m'en décrocher la mâchoire. Ça te va comme réponse, ma chère Lara ? Saleté qui m'a réveillé... Je voulais savoir dans quel nouvel endroit j'allais atterrir \o/. Je retourne sur le lit, même si elle s'y est installé, ça reste mon lit. Je vais te la dégager moi ><. Je soupire d'aise en m'allongeant dessus. Je passe un bras sur mon visage. Voilà, je ne vois plus rien, c'est super. Je pourrai même fermer les yeux discrètement et dormir de nouveau, peut-être qu'elle ne le verrait pas … Non, quand même. Mais c'était tentant l'espace d'une seconde. Ou deux. Je m'assis simplement sur le lit. Je n'ai pas l'intention de parler, je sors d'une sieste épuisante. Il faut laisser le temps à mon cerveau. Quand elle parle soudainement, je lève la tête vers elle.

    « Ça va bien? Ça fait longtemps dis donc... Dommage qu'on se voie dans ces circonstances...»

    En effet. J'avoue qu'elle a un peu cassé l'image que j'avais d'elle m'enfin, cela peut tous nous arriver. J'ai appuyé sur la touche effacer de mon brillant cerveau et je n'ai d'elle que l'image que j'avais d'elle auparavant : celle d'une fille qui contrôle tout. Et c'est tellement mieux ainsi. J'aimerais d'ailleurs ne pas en reparler, cela serait aussi bien pour elle que pour moi, hop on oublie. Je m'apprête à lui répondre quand … Elle commence un monologue impressionnant que je n'ai jamais vu chez personne.

    « J'étais vraiment bourrée hier soir, hein? Qu'est ce que tu foutais là? Pourquoi tu m'as pas laissée avec ce gros con? Non pas que je t'en veuille, au contraire.. Mais lui, j'aurais pu le butter avant qu'il dise à tout le monde que Lara Demonic n'est rien d'autre qu'une sale alcoolo qui se laisse faire alors que c'est pas vrai. Toi j'peux pas te torturer, là, maintenant, et te tuer et m'en aller comme ça... Quoique je pourrais mais j'ai pas envie que Jade me crie dessus parce qu'elle a perdu un de ses membres. Haha, j'suis drôle parfois hein? Non en fait si j'te butte pas, c'est parce que je veux pas. D'ailleurs si j'avais voulu, tu serais déjà mort.. J'serais venue à ton enterrement, d'ailleurs. Bref...»

    Waouh.

    « NATHAAN! J'me souviens de rien. Je me suis réveillée je savais pas où j'étais, limite si je savais marcher et... D'ailleurs.. J'ai pas trop la gueule de bois, c'est bizarre... J'ai vomi, surement. BREF. T'imagines si ça avait pas été toi? J'aurais attendu comme une conne que ce con de type vienne me tuer.. Ce que je peux être stupide des fois, tu m'expliques? NON! Tu m'expliques pas, pas ça du moins, je te l'interdis. Oui je sais que je viens de dire le contraire mais c'était purement réthorique. Bref. Bon sang Nathan... Tu es bien Nathan au fait hein? T'es pas un assa... Non oublie, j'ai rien dit tu es Nathan et si tu es pas Nathan je te tue. Sauf que j'aurais pas de preuve, donc on va dire que tu es Nathan. AHHHHHH! Je raconte n'importe quoi. Je deviens folle, sortez moi de là. Ou pas, que j'y reste que je dise n'importe quoi, toute façon tout le monde s'en fiche...
    Hum... J'crois que j'ai jamais parlé aussi vite de toute ma vie ><' »


    Waouh bis.

    « Arrête de me regarder avec ces yeux là! Quoi? Tu m'as jamais vu complètement perdue? Non? Moi non plus je me suis jamais vue comme ça, c'est d'ailleurs la première fois que ça m'arrive, si tu veux tout savoir. Et j'espère que ça va pas recommencer parce que ça commence sérieusement à me taper sur les nerfs. Voilà j'ai fini, j'arrête de monopoliser la parole et sur ce... »

    Je la regarde, complètement déboussolée. C'est là qu'elle m'autorise à parler. Je suis trop chanceux. Je crois que j'ai quand même oublié la moitié de ce qu'elle m'a dit, tellement elle a parlé vite, mon cerveau n'a pas pu analyser toutes les phrases. Et je suis sensé lui répondre quoi ? Dur, dur. C'est flippant de la voir ainsi. Perdue, bouleversée presque. J'ai juste envie de lui que tout ceci n'était qu'un accident, que j'étais là au bon moment et c'est fini. On s'arrête là et on se prend plus la tête. Mais elle fait sûrement partie de ces gens qui ont besoin de comprendre afin de pouvoir oublier par la suite. C'est normal d'un côté. Je prends une grande inspiration, je ne sais même pas ce que je vais lui dire.

    « Hier soir, d'accord tu étais dans un sale état, j'aurai voulu ne pas avoir été là pour te voir, car, c'était franchement inhabituel de te voir aussi … molle, faible et complètement saoule. Je me sentais dans l'obligation de t'aider parce que d'une part, on se connait toi et moi, on est peut-être pas super proche, certes, mais ça m'a suffit à vouloir te porter secours. Bon si jamais cela avait été une autre, je ne te cache pas que j'aurais peut-être passer mon chemin. Sauf si elle avait clairement montré son rejet pour le mec qui avait des idées pas très claires. Enfin. Je crois aussi que tu as parlé de ma propre mort ._., mais je ne sais plus très bien en quels termes. Bref ! Je ne veux pas mourir, j'ai eu mon compte pour aujourd'hui. C'est normal que tu sois paniquée, si c'est la première fois que tu es ivre morte comme ça. T'as des problèmes, dis ? Tu peux m'en parler. Mais l'alcool ne résout jamais rien, la preuve. Je ne t'ai jamais vu comme ça, je ne veux pas te voir comme ça. Je veux te voir comme je t'ai toujours vu; je veux voir une fille sûre d'elle qui ne se laisse pas abattre par un petit accident de rien du tout, que diable ! C'est passé maintenant, tu n'as pas été tué par un psychopathe, maintenant, tu passes à autre chose ! Ok ? Allez, toi et moi, on va passer toute la journée ensemble ! »

    De l'eau @__@'. J'ai trop parlé. Moins qu'elle, certes. Je m'approche de Lara, la serre dans mes bras quelques secondes, et la fait se lever. Je me dirige ensuite vers le salon. Il fait beau ! Sortons, mes amis \o/. Mais avant, je mets un CD que j'aime bien. Juste pour donner du tonus à Lara ! On se bouge ! Je me mets à danser devant elle. Elle doit me prendre pour un attardé, mais je m'en fiche \o/. Je lui souris et lui prends la main, danse Lara, danse ! Je jette un coup d'œil à l'heure; 16heures.

    « Alors, Lara, je te propose qu'on sorte par un si beau temps, ce serait dommage de rester enfermés, non ? »

    Sans attendre sa réponse, je file me changer. Je chope une chemise, un jean, et voilà le travail. Comment être classe en deux minutes, par Nathan Winslow Cool. Je rejoins Lara avec un grand sourire. Pourquoi j'ai envie de passer le reste de la journée avec elle ? Parce qu'elle me semblait si désemparée tout à l'heure. Je ne veux pas qu'elle soit seule ce soir ! C'est à ça que servent les amis. Je suis un ami parfait Cool. Je prends Lara par le bras, je suis un violent, parfois, je sais @_@', et l'emmène à l'extérieur. Là je transplane dans un parc. Sans plus attendre et après l'avoir fixée quelques secondes, je lui demande :

    « Alors comme ça, tu connais tous les membres que comptent les mangemorts ? Et pourquoi tu n'en fais pas partie alors ? Pour tout t'avouer, les mangemorts et leurs idéaux … Je m'en fiche un peu. Ils sont tous un peu psychopathes là-dedans. Si je pouvais, je les quitterai sans hésiter. ... Tu vas le dire à Jade, ça ? »

    Comment fait-elle pour être amie avec une timbrée ? Dîtes-moi qu'au fond, ce n'en est pas une elle aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lara Demonic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 296
Age : 23
Maison : 305 Allées des embrumes. Nan c'est pas vraiment chez moi mais tu peux m'y trouver si tu veux mourir tout de suite =D
Emploi : C'est un secret @_@ Tu vois la fille qui taggue &quot;Les mangemorts recrutent&quot; sur les murs? Ouais, ben c'est moi =D
Humeur : De bonne humeur, mais c'est loin d'être une bonne chose

Feuille de personnage
Côté coeur: Euh... Plus à gauche qu'à droite... nan?
Camp: Le mal
Niveau magique:
86/100  (86/100)

MessageSujet: Re: Le-titre-était-tellement-pourri-que-j'ai-changé -Nath' (W.) =D   Mer 24 Fév - 14:46

«.. Je t'écoute. »

Il ne dit rien et me fixe.. Parle, Nathan, parle!!! Me laisse pas encore plus paumée ><' Ah, enfin.

« Hier soir, d'accord tu étais dans un sale état, j'aurai voulu ne pas avoir été là pour te voir, car, c'était franchement inhabituel de te voir aussi … molle, faible et complètement saoule... ... »

OMG. Ca devait être vraiment grave... Mais Nathaaan-euuh ><' Me dit pas ça! C'est pas vrai.. Enfin si c'est vrai mais.. Raaah! Pourquoi il a fallu qu'il vienne hein? Pfff.. A l'heure qu'il est ce gros con serait mort.. Sauf si c'est moi qui serait morte. J'sais pas ><' Bon c'est pas grave hein, on va dire que c'est pas grave.

« .. Je me sentais dans l'obligation de t'aider parce que d'une part, on se connait toi et moi, on est peut-être pas super proche, certes, mais ça m'a suffit à vouloir te porter secours. Bon si jamais cela avait été une autre, je ne te cache pas que j'aurais peut-être passer mon chemin. Sauf si elle avait clairement montré son rejet pour le mec qui avait des idées pas très claires... ...»

Flattée de le savoir. Il se prend pour un chevalier servant maintenant? Yaay Nathan est un super-héroooos! Ahem. Ou pas ><' N'empêche moi j'ai rien à dire sur le coup... Je peux rien dire, il m'a empêchée de me faire violer, je vais pas me foutre de sa gueule non plus.. En plus, vu comme je l'ai réveillé...

« .. Enfin. Je crois aussi que tu as parlé de ma propre mort ._., mais je ne sais plus très bien en quels termes. Bref ! Je ne veux pas mourir, j'ai eu mon compte pour aujourd'hui. ... »

Quelle conne! Le tuer, lui? Aucun interêt et un acte stupide. Je m'en serais voulue toute ma vie. Je lance un petit "oublie ça, je te tuerais pas" entre deux phrases alors qu'il poursuit

« .. C'est normal que tu sois paniquée, si c'est la première fois que tu es ivre morte comme ça. T'as des problèmes, dis ? Tu peux m'en parler. Mais l'alcool ne résout jamais rien, la preuve. ...»

Et v'la qu'il me fait la morale.. Pardon papa, je le ferais plus ><' Des problèmes? Moi? Jamais de la vie T___T Enfin si, cette fois c'était à cause de mon frère mais je peux pas lui dire, il va prendre peur... Ben ouais, j'peux pas lui balancer que j'ai tué les trois quart de ma famille quand j'avais 15 ans ><" Quoique.. Ouais mais non. Je ne le lui dirais pas, toute façon il a dit que je pouvais, pas que je devais et même si je devais je le ferais pas, même si il me torturait jusqu'au bout de l'agonie. En attendant, il continue.

« Je ne t'ai jamais vu comme ça, je ne veux pas te voir comme ça. Je veux te voir comme je t'ai toujours vu; je veux voir une fille sûre d'elle qui ne se laisse pas abattre par un petit accident de rien du tout, que diable ! C'est passé maintenant, tu n'as pas été tué par un psychopathe, maintenant, tu passes à autre chose ! Ok ? Allez, toi et moi, on va passer toute la journée ensemble ! »

Oo' Alors là pour rien comprendre, je ne comprends strictement rien. D'abord il me dit qu'on passe la journée ensemble, ensuite il me fait un câlin et j'ai même pas le temps de dire ouf que je suis debout dans le salon. Eh oh, oh! On m'explique comment je suis arrivée là en 10 secondes même pas? ><' Et là il met de la musique et il commence à danser en me prenant la main. Euh ouais.. Okaaay! Et moi je commence à rire comme une conne ><' C'est ce qui arrive quand je suis complètement paumée mais que je m'en fiche. Il essaie de me faire danser, bon ben pourquoi pas hein? Mais je vous jure que tout l'alcool est parti, c'est pas parce que je suis bourée.. C'est pourquoi alors? J'sais pas. Breffons..

« Alors, Lara, je te propose qu'on sorte par un si beau temps, ce serait dommage de rester enfermés, non ? »

« D'accord mais je dois... Nathan si tu pouvais arrêter de disparaître comme ça, ce serait cool »

Il me rejoint avec un sourire (et une chemise et jean changé aussi). Je secoue légèrement la tête avec un petit sourire.. Sauf que là je sens que quelque chose me tire par le bras et Nathan est plus dans mon champ de vision.. Conclusion: Nathan me tire par le bras.. Nathan me tire par le bras dehors, même. NATHAN ARRÊTE J'AI PAS DE CHAUSSURES ><' Je les aie laissées dans la salle de bain, quelle cruche! Avant que j'aie pu formuler plus de deux mots de ma pensée, je sens la sensation familière du transplannage. D'un coup je me retrouve dans un parc sur de l'herbe. Je remet mes idées en place et avant que j'aie pu dire quoique ce soit il reprend la parole.

« Alors comme ça, tu connais tous les membres que comptent les mangemorts ? Et pourquoi tu n'en fais pas partie alors ? Pour tout t'avouer, les mangemorts et leurs idéaux … Je m'en fiche un peu. Ils sont tous un peu psychopathes là-dedans. Si je pouvais, je les quitterai sans hésiter. ... Tu vas le dire à Jade, ça ? »

Et là j'oublie que j'ai pas de chaussures.. Je lâche sa main de stupéfaction. Il veut quitter les mangemorts? Oo' Il me regarde avec inquiétude.. Qu'est ce qu'ils lui ont fait? @_@ Faut vraiment que je devienne mangemort un de ces jours. Ouais, demain de vais voir Jade et je lui dis. J'aurais un beau tatouage made in Jade qui brûle quand il y a quelque chose d'important qui se passe *O* Comme ça elle pourra plus rien me cacher mwahaha! Bref.. Je le fixe quelques instants, ne comprenant plus tout très bien.. Il s'est forcément passé quelque chose chez les mangemorts pour qu'il veuille les quitter.. On va mettre tout ça au clair. Je regarde autour de moi pour m'assurer qu'il n'y ait pas une oreille indiscrète qui puisse nous écouter. Il s'agit quand même des mangemorts! Je lui réponds sur un ton assez indifférent au début.

« Pour te répondre je connais très bien tous les membres actuels des mangemorts.. Des gens plus ou moins sympathiques. Si je n'en fais pas partie c'est.. Euh c'est une longue histoire très compliquée, mais aucune importance. Bref, j'oublierai le "tous un peu psychopathes" hein.. Pourquoi tu veux les quitter? Il s'est passé quelque chose? Jade me l'a pas dit ><' Elle m'énerve à me cacher des trucs.. Et tu sais, si tu veux vraiment les quitter.. Faut pas le faire sur un coup de tête. Normalement c'est impossible. Normalement. »

Je laisse un petit silence s'installer.. Suspeeens! xD Je reprends avec un petit sourire

« Mais vu que tu me connais bien, ça peut s'arranger. »

Je finis avec un petit sourire. Je suis sûre de pouvoir convaincre Jade de le laisser quitter les mangemorts même si pour la marque au bras je pourrais rien faire.. Sauf qu'elle va vouloir une monnaie d'échange. Un service contre un autre, c'est la règle. Et c'est pour ça que je lui propose.. Parce que je lui dois la pareille. Si il quitte illégalement les mangemorts, il est mort. Si il m'avait pas ramenée chez lui hier, j'étais morte. On se sauve tous les deux la vie, en quelques sortes.. Et puis au fond, c'est normal.. Je l'ai su dès la première fois que je l'ai vu mais j'ai refusé de l'admettre. Il n'a pas du tout le profil à être un mangemort. Si ça avait été Jade qui m'avait proposé de sortir, on serait allées jouer à qui-en-butte-le-plus dans un bar. Là non, il me propose juste une ballade histoire de sortir par un beau temps... Mais c'est quand même un Serpentard, et c'est pas pour rien. On n'est pas serpentard par hasard et si on l'est quand on a onze ans, on l'est toujours quand on en a vingt. Et puis bon.. Les amis, c'est précieux et ça se remplace pas en claquant des doigts. Je veux dire, les vrais amis. Ouais, je sais, c'est bizarre de m'entendre dire ça, mais de toute façon j'étais complètement saoule hier alors je peux dire ce que je veux ><' Breffons sur ces sujets de conversation pathétique. D'un coup je me rappelle que je suis pieds nus dans l'herbe ><' Je regarde mes pieds un instant, relève la tête en souriant et lui dit

« Tu sais que j'ai même pas pu en placer une entre le moment où tu m'as trainée dehors et le moment où on est arrivés ici? Résultats, j'suis dans un parc -je sais même pas où c'est d'ailleurs- et sans chaussures.. Pas très malin si tu veux mon avis. »

Surtout qu'en plus je suis petite sans mes talons (surtout à côté de lui qui est grand ><') J'affiche un air boudeur mais avec un petit sourire quand même. Parce que je sais pas pourquoi mais quand jsuis avec lui ben j'arrête pas de sourire.. Ledder, sors de ce corps @_@ Ahem. C'est la faute à l'alcool qui est pas encore bien parti.. Bon faudrait ptetre que j'aille chercher mes chaussures, non? Nan, j'ai la flemme.. Et puis j'm'en fiche, tant qu'on reste dans l'herbe ça me va.. Mais qu'il m'emmène pas sur le goudron quoi ><' Je fixe Nathan un moment, et au fur et à mesure que le temps passe mon sourire s'efface peu à peu.. Haaan je viens de faire une grosse erreur.. Je sais pas ce que j'ai dit de mal, mais c'est pas bon signe.. Il a une petite lueur dans les yeux genre "héhé jvais faire une connerie =D" Bon. Dans des cas comme ça.. Soit t'attends que ça passe sans faire de mouvements brusques, soit tu cours. Très vite. Je crois que je vais courir très vite.
_________________

"Il n'est rien qui soit pour un homme plus infinie torture que ses propres pensées."
Join the dark side, we have cookies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Winslow

avatar

Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 24
Maison : Ex-Serpentard 8)
Emploi : Courir... Après les filles.
Humeur : Plutôt bonne.

Feuille de personnage
Côté coeur:
Camp: Les deux
Niveau magique:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: Le-titre-était-tellement-pourri-que-j'ai-changé -Nath' (W.) =D   Mer 24 Fév - 16:21

    J'aime ça; sentir le soleil sur ma peau, celui-ci m'aveuglant presque lorsque je lui jette un coup d'œil. J'aime le soleil ! Pour un mois de Juin, quoi de plus normal ? Tout le monde est de sortie, sauf dans ce petit parc. Je veux aller à Miami ._. Là-bas, il y a des filles en bikini et tout ça *-*. Matthew m'a déjà envoyé une fois une carte de là-bas. C'était une photo de lui avec deux filles à ses côtés. Avec écrit « Je sais que tu m'envies, frérot. Comme toujours. ». Sur le coup, j'ai eu envie de prendre le premier avion et de le tuer sur place. En plus, je crois qu'il fait partie de l'Ordre, je n'en sais rien, mais c'est probable. Notre chef adorée m'aurait avancé à un grade plus élevé; quelle chance. J'en rêve. Ou pas. Le fait que Lara lâche ma main me fait lever les yeux vers elle. Elle a l'air surprise. Quoi ? Aucun mangemort n'a jamais souhaité de quitter cette bande de tarés ? Aucun ne s'est jamais dit 'Mais qu'est-ce que je fais ici, bordel ?'. Jamais ? Aucun ne s'est jamais dit 'Certes, il y a ici pas mal de jolies filles, mais toutes aussi sadiques les unes que les autres'. Personnellement, je me suis dit tout ça. Ça casse tout quand une fille vous parle des différents moyens de torture utilisés contre les moldus ou autres. Je sais même lesquelles sont les plus efficaces maintenant. Apparemment, quand on commence à menacer quelqu'un de lui cramer le dos et de l'écarteler après, ça fonctionne plutôt bien. Mais moi, ça me dégoûte. Je fais tout ce qu'on me demande, sans rechigner, j'ai pas envie de me prendre un doloris en pleine tronche. Une fois, ça m'a suffit. Dire que certains subissent cela, doloris sur doloris. Je ne pourrais vraiment pas. Il y en a qui aime ça, que voulez-vous. Je laisse Lara réfléchir tandis que je continue à marcher dans l'herbe d'un vert sublime \o/. Non parce que dès fois, c'est d'un vert pas très joli ou même parfois jaune. Là, c'est parfait, j'ai même repéré un arbre sur lequel j'irai me poser après *-*. Lara me regarde et semble observer s'il n'y a personne qui écoute. J'avais presque oublié que c'était des mangemorts qu'on parlait; la discrétion est de mise. Quand elle semble n'avoir repéré personne, elle se lance :

    « Pour te répondre je connais très bien tous les membres actuels des mangemorts.. Des gens plus ou moins sympathiques. Si je n'en fais pas partie c'est.. Euh c'est une longue histoire très compliquée, mais aucune importance. Bref, j'oublierai le "tous un peu psychopathes" hein.. Pourquoi tu veux les quitter? Il s'est passé quelque chose? Jade me l'a pas dit ><' Elle m'énerve à me cacher des trucs.. Et tu sais, si tu veux vraiment les quitter.. Faut pas le faire sur un coup de tête. Normalement c'est impossible. Normalement. »

    Silence, je sais qu'elle n'a pas fini, vu son petit sourire.

    « Mais vu que tu me connais bien, ça peut s'arranger. »

    Je fais mine de m'étouffer. Des gens plus ou moins sympathiques ? D'accord, si on aime butter n'importe qui, ça peut être drôle. Jade a déjà parlé d'un jeu qui consistait à tuer le plus de moldu possible dans un laps de temps déterminé. Un rire général s'en était suivi, moi seul avait été choqué de ce jeu d'un sadisme étonnant. Comment peut-on faire ça ? Je ne porte peut-être pas les moldus dans mon cœur, certes, mais tout de même. Peut-être qu'en y participant, je trouverais même ça drôle. Qui sait ? Mais j'en doute. Les tuer n'apporte strictement rien. Je ne vois pas en quoi cela les avance. Ça ne sert à rien. Enfin, je sais bien que les quitter relève de l'impossible. Et que, si du jour au lendemain, je le décidai... Je peux être sur que dans les deux jours qui suivent, j'ai mes anciens collègues au cul, prêt à me faire payer cet affront. Pourquoi il y persiste des exceptions qui n'ont jamais été tuées ? Par exemple, Sand Unless et son ami. Bon pour le premier, c'est cuit. Mais il n'a pas été tué par des mangemorts, apparemment. Je veux être une exception \o/.

    « J'oublierai le 'plus ou moins sympathiques'. Pourquoi je veux les quitter ? Je ne me sens juste pas à ma place, parmi eux. Je pensais que j'étais sadique, à l'époque de Poudlard, mais je ne suis rien comparé à eux. Les petits trucs de gamins que je pouvais faire, ce n'est rien comparé à leur sadisme, à eux. J'ai fait une erreur en m'engageant parmi eux. Une fois, j'ai eu le malheur de lui désobéir, à Jade, j'ai eu un joli doloris en réponse. Sympathique, c'est le mot. Je ne crois pas que ce soit sur un coup de tête. Je n'ai rien à faire parmi eux. Je fais ce qu'on me dit, mais je le fais sans aucun plaisir, contrairement à eux. Vas-y, rejoins-les, de toute façon, tu ne recevras jamais aucun sortilèges impardonnables, toi. Mais dis-moi, comment tu pourrais réussir à convaincre Jade ? Être son amie doit être un sacré avantage. C'est une réelle amitié ou tu fais semblant pour t'accorder ses grâces ? »

    Bon j'admets que ce n'est pas la meilleure technique. J'ai une chance de pouvoir quitter ces fous et je risque de froisser la seule qui puisse m'aider. J'assure. Je me demande quand même comment elle pourrait y arriver. Du chantage ? Non, je ne pense pas. De toute façon, ce n'est pas une réelle amitié, c'est impossible. Ces psychopathes ne connaissent pas la signification de ce mot. Quand j'y pense, si j'arrive à les quitter, je ne pourrais plus butter un ou deux moldus – parce que dans le fond, ça fait du bien de se défouler – puis déclarer à ma conscience que je le fais à cause des mangemorts. Rah. Chienne de vie. Ça a du bon d'être mangemort, sûrement. En plus, je ne fais rien de mes journées, je n'ai aucun travail. Je devrais peut-être m'y mettre. Quoique, je n'en ai pas besoin. Profitons de la vie, mes amis. Mon passe-temps est celui des mangemorts. Exécuter les ordres du grand chef. Il y a dès fois, j'ai bien envie de crier au monde entier le nom de notre chère chef. Je mourrai tout de suite après, c'est sûr. Mais je me sentirais soulagé, d'une part. Mais non, oublions cette idée. Bouh, mauvaise idée, sort de mon crâne.

    « Tu sais que j'ai même pas pu en placer une entre le moment où tu m'as trainée dehors et le moment où on est arrivés ici? Résultats, j'suis dans un parc -je sais même pas où c'est d'ailleurs- et sans chaussures.. Pas très malin si tu veux mon avis. »

    Mon regard est automatiquement attiré vers ses pieds; confirmation : elle est bien sans ses chaussures. Je n'ai même pas fait attention en sortant comme un forcené. Je pourrai lui écraser les pieds héhé. Je la regarde, avec son petit air boudeur, elle me fait sourire. En plus, je me sens encore plus grand. On dirait pas comme ça, mais elle est naine \o/. Un point commun avec sa chère amie Jade. Elles sont toutes naines là-dedans. On se sent bien. Je la regarde avec un petit côté 'je suis supérieur là Cool'. On fait moins la maligne sans ses talons, hein ?

    « C'est un petit parc près de Londres, je sais même pas s'il a un nom. Je l'ai découvert une fois totalement par hasard et … Enfin, c'est une longue histoire. Mais de toute façon, il n'y a que de l'herbe, et regarde, je vais aussi enlever les miennes, tu te sentiras moins seule comme ça. »

    Ce que je fais. Je les enlève et c'est même mieux. J'espère qu'il n'y a pas une colonie de fourmis pas loin, sinon on est mal. Et là, je m'allonge dans l'herbe, protégeant mes yeux du soleil. Si c'est pas la belle vie ça... Lara a même bougé d'un millimètre, cachant le soleil. C'est super. Ah non, elle bouge de nouveau. Je lui fais signe de décaler à nouveau vers la gauche et quand elle est à la bonne place, je lance un petit 'bouge plus @_@'. Je ne vois pas l'expression de son visage mais je suis étonné qu'elle fasse ce que je lui demande. Après tout, je lui ai sauvé la vie, je peux lui demander ce que je veux \o/. Lara, fais-moi un massage *o*. Arhem. Bon et j'ai prévu de me venger aussi. Mais ce n'est pas pour maintenant. J'ai bien envie de faire un petit rire machiavélique, mais elle s'en rendrait compte et se méfierait de tout.

    « Dis-moi que tu n'es pas une psychopathe, Lara. »

    C'est sorti tout seul ._.
    Depuis tout à l'heure, j'y pense. Ça me tracasse et j'ai besoin de savoir. Si elle me regarde avec un petit sourire, accompagnée de sa baguette, je fuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lara Demonic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 296
Age : 23
Maison : 305 Allées des embrumes. Nan c'est pas vraiment chez moi mais tu peux m'y trouver si tu veux mourir tout de suite =D
Emploi : C'est un secret @_@ Tu vois la fille qui taggue &quot;Les mangemorts recrutent&quot; sur les murs? Ouais, ben c'est moi =D
Humeur : De bonne humeur, mais c'est loin d'être une bonne chose

Feuille de personnage
Côté coeur: Euh... Plus à gauche qu'à droite... nan?
Camp: Le mal
Niveau magique:
86/100  (86/100)

MessageSujet: Re: Le-titre-était-tellement-pourri-que-j'ai-changé -Nath' (W.) =D   Mer 24 Fév - 19:26

Être là avec lui, c'est cool. J'avais presque oublié que la veille j'étais dans un bar complètement bourée. Mainteant, d'autres problèmes: Faire sortir Nathan des mangemorts. Mais ça, c'est un jeu d'enfants quand on s'appelle Lara!

« J'oublierai le 'plus ou moins sympathiques'. Pourquoi je veux les quitter ? Je ne me sens juste pas à ma place, parmi eux. Je pensais que j'étais sadique, à l'époque de Poudlard, mais je ne suis rien comparé à eux. Les petits trucs de gamins que je pouvais faire, ce n'est rien comparé à leur sadisme, à eux. J'ai fait une erreur en m'engageant parmi eux. Une fois, j'ai eu le malheur de lui désobéir, à Jade, j'ai eu un joli doloris en réponse. Sympathique, c'est le mot. Je ne crois pas que ce soit sur un coup de tête. Je n'ai rien à faire parmi eux. Je fais ce qu'on me dit, mais je le fais sans aucun plaisir, contrairement à eux. Vas-y, rejoins-les, de toute façon, tu ne recevras jamais aucun sortilèges impardonnables, toi. Mais dis-moi, comment tu pourrais réussir à convaincre Jade ? Être son amie doit être un sacré avantage. C'est une réelle amitié ou tu fais semblant pour t'accorder ses grâces ? »

Je ris sur le coup, à sa première phrase. Il n'aime vraiment pas les mangemorts.. Tout le monde a le droit de se tromper.. Mais pas quand ça concerne les mangemorts. Sauf si on a une amie qui s'appelle Lara \o/ Ahem. Par contre.. Le doloris de Jade... Tsss.. Je vais lui gueuler dessus ><' Bon c'est sur qu'elle va un peu l'avoir dans le collimateur.. Mais quand il aura quitté les mangemorts, il faudra juste qu'il se fasse tout petit et qu'on n'entende plus parler de lui pendant un moment.. Et surtout qu'il évite les mangemorts.
Les rejoindre, j'en avais l'intention. C'est comme si je l'étais déjà, il me manque juste une jolie petite marque sur le bras. Et évidement que je ne me prendrai jamais aucun doloris.. Quand même ><' Ou alors c'est le monde à l'envers.
Par contre après ce sont des questions qui ne se posent pas. Franchement.. N'importe quoi.. Si ça n'avait pas été lui je l'aurais tué sur-le-champ pour avoir émit une hypothèse pareille. Je lui lance un regard froid et répond d'une voix sèche.

« Si tu tiens le même genre de propos à Jade, le doloris ne m'étonne vraiment pas, mais alors pas du tout. Sache que si je n'étais pas réellement son amie, depuis longtemps déjà je l'aurai perdue de vue ou éliminée. Elle est bien trop dangereuse. »

Non mais oh! Ya des limites quand même.. Je plante mon regard dans le sien pour bien lui faire comprendre d'abord que ce ne sont en aucun cas des questions à poser et ensuite que ces derniers mots ne sont pas sans effets sur mon humeur. Je reste quelques secondes comme ça, laissant planer le silence. Bon Lara ressaisis-toi! Réponds donc à sa question. Comment faire pour convaincre Jade? Facile: une chose contre une autre. Lui contre moi. Même si elle ne voudra pas, on trouvera autre chose. J'ai ma petite idée en tête. Je reprends sans sourire pour autant.. C'est bien la première fois que je ne souris pas depuis que je l'ai vu.. Mais il y a des limites et il les a dépassées.

« Sinon pour te répondre, j'ai un moyen très simple pour te faire quitter les mangemorts. On applique la règle d'un service contre un autre. Tu me sauves la vie, je te sauve la vie en te faisant sortir des mangemorts en toute légalité. Je ne suis pas encore mangemort, tu l'es. Toi contre moi. C'est aussi simple que ça. Et si ça ne lui convient pas.. Je trouverai autre chose. »

Je finis quand même par un petit sourire.. Ca faisait longtemps ><' Bon calculons, planifions... Hum ouais nan, je peux pas calculer et planifier quand j'ai pas mes chaussures *sbam* Mes chaussures quoi T__T Je suis triste sans elles.. Mais bon ya Nathan, ça compense un peu =D Alors qu'il me regarde et que j'allais partir en sprintant comme une détarée, il me dit simplement où nous sommes et qu'il enlève ses chaussures pour que je me sente moins seule. C'est tout? Cherchons l'arnaque.. Il y en a forcément une.. Ou alors c'est juste une idée qui lui passe par la tête, comme ça et que finalement non.. Eh! C'est quoi ce regard genre "Je-suis-plus-grand-que-toi-alors-la-ferme" ?! Tsss.. Si j'avais 5 ans je lui aurai tiré la langue en lançant "J'te cause plus!" et nah! Sauf que non.. Je me suis assez ridiculisée comme ça, ça suffit pour aujourd'hui. Bref, Nathan s'allonge par terre. Dans un élan de gentillesse je me décale un tout petit peu pour lui cacher le soleil... Oh et puis non en fait. Monsieur me demande de me décaler.. Pff.. Et moi comme une conne, je l'écoute

« Bouge plus! @_@ »

Tsss.. Et je m'exécute en plus. Quelle conne je suis des fois.. C'est scientifiquement prouvé en plus *sbam* M'enfin, au moins je suis consciente de ma connerie, c'est déjà pas mal, non? Bref. Je secoue la tête et lui lance sur un ton on ne peut plus ironique

« Monsieur est satisfait? Autre chose, peut être? »

Et là je sors ma baguette discrètement... et lui balance un lumos maxima en pleine figure. Mouhahahahaha! Non mais à quoi il s'attendait?

« Tu l'as cru deux secondes hein? Héhé, tu devrais savoir que je déteste les ordres, pourtant. »

J'arrête le sortilège, range ma baguette et m'assieds à côté de lui. Je souris (encore.. ><' j'en ai maaaaarre ><') et le regarde quelques secondes. C'est qu'il est fichtrement bien foutu le Nathan =O Ahem. Lara, chasse donc cette pensée de ton esprit et écoute plutôt ce qu'il a à te dire.

« Dis-moi que tu n'es pas une psychopathe, Lara. »

Je reste de marbre. Si il savait quelle psychopathe je suis.. Je suis peut être l'une des pires. Mais ça, il ne le comprendra pas. Vaut mieux lui dire ce qu'il veut entendre.. Mais en même temps c'est nier ma famille, mes origines, mes connaissances, tout. Donc je ne peux pas. Finalement je soupire, je le regarde et je secoue légèrement la tête en lui demandant, à moitié exaspérée:

« T'en as encore beaucoup des questions comme ça? »

Je m'allonge à coté de lui en laissant un silence s'installer. De toute façon peu importe. Nouveau soupir. Sans le regarder, en fixant le ciel je lui demande en baissant la voix

« Ça te tracasse, hein, de ne pas savoir vraiment qui je suis? »

J'attends un moment.. Pas de réponse. Qui ne dit mot consent. C'est donc vrai. Je dois avouer que je m'en doutais un peu.. Beaucoup même. J'étais quasiment sure de la réponse, en fait.. Mais il fallait que je m'en assure. Auquel cas, sa question n'avait plus aucune importance.. Pourquoi ça m'énerve, les questions du genre? Pff.. Je soupire, encore une fois. J'en ai marre, je ne fais que souffler et sourire aujourd'hui.. Pas normal.. La faute à l'alcool qui n'est pas encore bien parti. Fichu alcool ><' Je reprends sur le même ton

« Et toi, penses-tu que je sois une psychopathe? »

Je me relève sur un coude et plante mon regard dans le sien. Pourquoi son opinion m'importe-t-elle tant? D'habitude, je m'en fiche. D'habitude, je ne demande même pas ce que les gens pensent de moi. D'habitude c'est différent. Mais en quoi exactement? Je sais pas. Je sais plus. Les idées s'embrouillent dans ma tête. Je n'ai jamais tant changé d'humeur en deux minutes, c'est troublant. Je passe de la rage au rire, du rire au sarcasme, du sarcasme à la tristesse et de la tristesse à l'épuisement. Et maintenant je doute. Est ce que je ne devrais pas m'en aller, plutôt que de rester là? Si c'est pour que je passe mon temps à sourire, c'est même pas la peine. Je m'en irais une fois qu'il m'aura répondu. Ouais, je vais faire ça. J'attends sa réponse et ensuite je pars. Mais dans le fond... J'ai pas envie de partir. Parce que je suis quand même bien là, allongée dans l'herbe à côté de lui.. Ca fait très... Rêve. Tant je rêve Oo' J'ai des rêves bizarres des fois, dites donc! Nan ça peut pas être un rêve.. Pourquoi je rêverai de lui..? Bonne question. Surement la même raison pour laquelle je ne veux pas partir. Mystère et boule de gomme! De quoi suis-je prisonnière? En tout cas, fuyons mes amis fuyons! *sbam*
Ouais bon.. L'alcool pas bien parti encore hein.. En attendant, j'examine le regard de Nathan... T'as d'beaux yeux, tu sais? *sbam* Oui non mais c'est vrai en plus.. Et ya pas que les yeux.. Hum. Lara, fiche toi donc une baffe, ça te feras le plus grand bien du monde. Je ne m'exécute malheureusement pas. Attendez, je vais pas me donner une baffe devant lui non plus... Là il va vraiment être sur que je suis une psychopathe, mais pas dans le même sens ><'
_________________

"Il n'est rien qui soit pour un homme plus infinie torture que ses propres pensées."
Join the dark side, we have cookies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Winslow

avatar

Féminin
Nombre de messages : 44
Age : 24
Maison : Ex-Serpentard 8)
Emploi : Courir... Après les filles.
Humeur : Plutôt bonne.

Feuille de personnage
Côté coeur:
Camp: Les deux
Niveau magique:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: Le-titre-était-tellement-pourri-que-j'ai-changé -Nath' (W.) =D   Lun 25 Avr - 1:12

    Fuyons mes amis, fuyons. Dans peu de temps, une tombe fera office de décorations funeste en ce lieu. Dommage, le parc était plutôt sympa, une tombe risque d'assombrir ce lieu. Plusieurs centaines de femmes venant pleurer la mort d'un sex symbol en puissance, regrettant de n'avoir pu passer plus de temps avec ma personne … Cool. Mais pourquoi ces idées sombres ? Tout simplement parce que ma honnetêté et mon art de la provocation vont finir par me jouer des tours, surtout en la présence d'une mangemort-en-devenir. Triste fin. J'espère qu'elle m'accordera un baiser avant de me tuer et je mourrai heureux.
    Mais pour l'instant, je suis en vie. Ah, ce que j'aime la vie. Cela me fait réaliser que je n'ai pas le moins du monde envie de mourir. Conclusion : je ne parlerai que lorsque cela sera strictement nécessaire, j'hocherai la tête pour oui et la secouerai pour un non. Je serai parfaitement ridicule mais au moins, je serai sur que je ne me prendrai aucun rayon vert en pleine face. Mieux vaut la jouer sécurité.
    Hahaha o/. J'aime le risque, mes amis. Jouons donc.
    Le rire de Lara me sort de mes pensées; j'aime bien son rire. Quand aurais-je le droit d'entendre un rire typiquement machiavélique ? J'en rêve, je n'ai jamais su le faire. Enfin, correctement. J'ai déjà essayé et tout, je faisais genre j'étais terrifiant … Mais je suis comme Simba qui essaie de rugir à ses débuts, sans succès. Je commence vraiment à faire des comparaisons minables. Sérieusement. Bref. Si ça se trouve, elle rit du fait que Jade m'a envoyé un doloris dans la tronche. Ce serait luciférien @_@. J'aime bien ce mot. Et je la qualifierais de luciférienne si jamais mon hypothèse était la bonne : qu'elle est sans plus ni moins une grosse sadique de la vie qui n'a pour ambition que celle de butter de pauvres moldus et de régner sauvagement sur le pays, voire le monde. Ma petite condition d'homme à rien faire me plaît bien, à côté. Pourquoi tant d'ambition ? Une fois sur le trône, qu'est-ce que cela change à la vie ? Rien. Cela n'ajoute que plus de responsabilités et surtout, d'ennuis. Des tas de gens voulant être calife à la place du calife qui se ruent vers le trône afin de se l'approprier. Rien de bon, si vous voulez mon avis. Conclusion n°2 : autant rester chez soi, tranquillement. Ces mangemorts ont trop d'ambition.
    Je la scrute du regard et ne trouve que froideur à mon égard.

    « Si tu tiens le même genre de propos à Jade, le doloris ne m'étonne vraiment pas, mais alors pas du tout. Sache que si je n'étais pas réellement son amie, depuis longtemps déjà je l'aurai perdue de vue ou éliminée. Elle est bien trop dangereuse. »

    Silence et regard qui en dit long. Qu'est-ce que je disais ? Les grands chefs se font toujours tués à un moment ou un autre. Dans un an, il n'y a plus de Jade, je vous dis. Tuée par une horde de mangemorts et je devine aisément la suite : ils s'entre-tuent tous pour le pouvoir et voici comment les mangemorts disparaissent, dans l'ombre. Triste destin. Elle enchaîne :

    « Sinon pour te répondre, j'ai un moyen très simple pour te faire quitter les mangemorts. On applique la règle d'un service contre un autre. Tu me sauves la vie, je te sauve la vie en te faisant sortir des mangemorts en toute légalité. Je ne suis pas encore mangemort, tu l'es. Toi contre moi. C'est aussi simple que ça. Et si ça ne lui convient pas.. Je trouverai autre chose. »

    J'hoche la tête, lentement. Pourquoi pas, mais je reste sceptique. Je ne crois pas qu'on me laissera sortir si facilement, mais il faut tenter. Tout pour échapper à ces fous. J'en ai marre des ordres, c'est surtout ça, surtout venant d'une naine qui tient à peine sur ses talons mais qui serait capable de me tuer avec ;_; … C'est que cela doit faire mal … A méditer. Je lui réponds, nonchalant :

    « Simple en effet, mais je doute qu'elle me laisse partir ainsi. Tu es proche d'elle donc c'est comme si tu faisais partie des mangemorts presque, non ? Elle n'y gagnera rien dans l'histoire. Mais bon, il faut essayer. Au pire, je me suis déjà préparé à subir une traque infernale jusqu'à ce qu'ils me trouvent et m'oblige à creuser ma propre tombe ! »

    Je réponds à son sourire. Il vaut mieux en rire. Et puis, je me suis mis dans le pétrin tout seul, non ? Alors, c'est à moi de réparer les dégâts, même s'il faut avouer que, seul, face aux mangemorts ravis de tuer, je ne fais pas vraiment le poids. Même face à un seul, je suis certain que j'aurai du mal; il faut dire que je ne suis pas le sorcier du siècle, mais bon, j'ai la classe, ça compense Cool.
    Revenons à des choses plus sérieuses : le soleil. Il brille de milles feux, c'est génial mais je ne vois rien; Lara me le cache alors gentiment. Haha, c'est qui le maître ici ? Cool. Elle me demande avec une pointe d'ironie si je suis satisfait... Maintenant que j'y pense …

    « Puisque tu proposes si poliment tes services, j'aimer... ARRÊTE ÇA ! Tu veux me rendre aveugle ou quoi ? ;_;. Je n'aurais plus été capable de voir ta tête de fouine se préparant à faire une connerie ._. … Tu t'en serais voulu à mort après Cool. Madame n'aime pas les ordres, et bien moi non plus ! Je n'aveugle pas les gens pour autant moi >_> … »

    Elle me sourit. Pas moi. Je redeviens on ne peut plus sérieux, brutalement. C'est idiot, en plus, mais je me questionne; j'ai envie de la connaître plus mais je sais qu'il n'y aura toujours qu'une partie que je pourrais me vanter de connaître; une autre part, plus sombre de sa personnalité, me sera toujours à jamais verrouillée. La clef ? Être comme elle, sûrement. Partager ses idéaux, ses croyances, malheureusement, ce n'est pas le cas. J'ai besoin de savoir quelle genre de personne sommeille en elle : psychopathe ou personnage résigné à accompagner son amie dans sa tâche d'extermination de moldus ? Je prie pour la deuxième mais est convaincu par la première.
    Elle pourrait très bien me mentir, me dire qu'elle est parfaitement 'normale' et ne pense pas qu'à tuer toutes les cinq minutes comme certaines. Elle pourrait me rassurer ainsi. Mais je veux la vérité et elle ne semble pas décidé à me la dévoiler :

    « T'en as encore beaucoup des questions comme ça? »

    Je m'approche plus près d'elle encore, sourit et murmure :

    « Des tonnes, ma chère, ce n'est que le début ! »

    Je n'aurai peut-être même pas l'occasion de les poser toutes. Non, en vrai, je n'ai que cette question qui me travaille réellement. Les autres ne sont qu'artifices. Je la fixe du regard, lui faisant comprendre que je ne la lâcherai pas aussi facilement. Allez, c'est simple, réponds-moi par oui ou non, hoche la tête au pire et je partirai, n'ayant rien en commun avec toi. Non, il ne faut pas que je pense de cette manière. Il y a déjà eu des exemples de personnes qui s'entendent bien malgré leurs différents, j'ai des tas d'exemples …! Bref. Ses soupirs n'arrangent rien au silence qui s'est installé entre nous. Quand elle daigne enfin s'exprimer :

    « Ça te tracasse, hein, de ne pas savoir vraiment qui je suis? »

    C'est à mon tour de soupirer. La réponse coule de source. Je la regarde avant de me mettre sur le dos et contempler le ciel. Enfin, c'est juste bleu. Mais cela m'empêche de la regarder et de penser le pire. Oui. Bien sûr, évidemment que cela me tracasse. On a beau connaître une personne, du jour au lendemain, elle peut se présenter sous un jour nouveau et c'est pire quand on connait peu la personne. Je veux des réponses. Ce n'est pas compliqué, si ? Je sens la colère monter en moi; non, zen, calme, tout va bien. Soupir.

    « Et toi, penses-tu que je sois une psychopathe? »

    Je réponds du tac-au-tac. Marre des questions.

    « Cessons les questions, j'aimerais juste une réponse. Mon avis importe peu, réponds-moi seulement. »

    Bordel. J'ai le cœur qui bat comme si j'avais fait un 100 mètres en portant un sac de 10 kilos. Bordel. Pourquoi tant de suspense ? Au fond, je la connais, cette foutue réponse. J'imagine que je veux simplement l'entendre d'elle. En être sur avant de me figurer des tas de choses idiotes. Est-ce que j'ai envie de savoir au fond ? Aie-je envie de l'entendre le dire ? Pas sur. Cela me ferait flipper plutôt qu'autre chose. Comment imaginer toutes ces choses, elle s'éclatant à butter des gens, quand je la vois, face à moi, tranquille, belle, presque insouciante ? Impossible.

    « Un peu avant, tu m'as demandé si j'avais besoin d'autre chose … Je ne serais pas contre un petit strip-tease m'enfin, comme ça, en plein dans un parc empli de pervers, ce n'est pas génial. Et avant que tu me répondes – parce que tu vas me répondre – j'aimerais ne pas partir avec quelque regret. »

    Je m'approche un peu plus si possible et pose mes lèvres sur les siennes.
    En fait, je m'en fous que tu sois une psychopathe.
    Je couvrirais plus mes arrières, c'est tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lara Demonic

avatar

Féminin
Nombre de messages : 296
Age : 23
Maison : 305 Allées des embrumes. Nan c'est pas vraiment chez moi mais tu peux m'y trouver si tu veux mourir tout de suite =D
Emploi : C'est un secret @_@ Tu vois la fille qui taggue &quot;Les mangemorts recrutent&quot; sur les murs? Ouais, ben c'est moi =D
Humeur : De bonne humeur, mais c'est loin d'être une bonne chose

Feuille de personnage
Côté coeur: Euh... Plus à gauche qu'à droite... nan?
Camp: Le mal
Niveau magique:
86/100  (86/100)

MessageSujet: Re: Le-titre-était-tellement-pourri-que-j'ai-changé -Nath' (W.) =D   Lun 25 Avr - 2:28

Tête de fouine, non mais je rêve °-° L’insulte! Il me le revaudra… Et! Oh! Oh oui je m’en serais tellement voulue que j’aurais fini par le tuer et me tuer moi-même après réalisant la terrible erreur commise, comme dans ces films vous savez: L’héroïne dans un accès de rage tue son bien aimé puis se rend compte de ce qu’elle a fait, lâche le pistolet, se précipite sur le corps en hurlant au désespoir d’une voix larmoyante « Oh nooon! Qu’ai-je fait… Pourquoi? Nooon Jaaaack… » et là elle prend à son tour le revolver et se tire une balle dans la tête en tombant raide morte à côté de l’être aimé. Ah, jamais il n'y eut d'histoire plus tragique que celle de Juliette et de son Roméo! Hum. Aucun rapport.
Il poursuit et je butte de nouveau sur un mot. « Madame ». « Madame »,  non non non je ne suis pas « Madame », je suis « Mademoiselle », je n’ai pas encore perdu ma liberté. Pas le moins du monde. Je peux encore voguer à vie sur l’océan ou partir aider les chinois à récolter le riz quand ça me chante sans avoir besoin de laisser quelconque mot pour dire « Chéri, les œufs t’attendent sur la table, pense à faire les courses et à nourrir le chat. Je pars mais je reviendrai un jour, je t’aime quand même, à plus. » … Pathétique. Quoiqu’il en soit, je décide si je veux aveugler les gens ou pas @_@ Roh mais celui là alors…
Alors que je souris il ne sourit plus. J’crois qu’on est pas très bien coordonnés… Lui il me sourit quand je ne souris plus et vice versa. Vive la simultanéité… Faudra faire des efforts sur ce point. C’est là qu’il me pose sa terrible question. Question piège. Que je lui mente ne sert strictement à rien: il connait déjà la vérité. Il serait donc inutile de répondre après tout… Mais à son regard je devinais assez aisément où il serait capable de me suivre rien que pour me l’entendre lui dire. Ca lui ferait tellement plaisir? Tu parles! Il s’en irait en courant. C’est pour ca que je me refuse de répondre. D’autant plus que si je lui réponds il aura droit au gros paquet. Avec moi, c’est tout ou rien. Soit je lui dis tout et il ne voudra plus rien entendre, soit je ne lui dis rien et il m’harcèlera de questions sur tout. Que la vie est difficile. Je ne veux pas le perdre en lui répondant. Comme pour m’enfoncer dans ma détermination à garder le silence je bloque mon esprit et renferme toute mon âme derrière mon retournement de question.

« Cessons les questions, j'aimerais juste une réponse. Mon avis importe peu, réponds-moi seulement. »

Je contiens un léger ricanement. Son avis m’importe peu, c’Est-ce que j’essaie de me faire entendre depuis que je l’ai vu. Je m’en suis toujours moquée de ce que les autres pensaient. J’agis comme bon me semble et puis c’est tout rien ne peut faire obstacle à ma volonté et à mon propre jugement… d’habitude.
Eh bien arrête de te tracasser la tête ma petite idiote. Il veut une réponse, vas-y, dis lui tout ce que tu as fait, tout ce que tu fais et tout ce que tu prévois de faire, dis le lui! Je secoue légèrement la tête et me rends compte alors combien mon visage est près du sien. Juste là. Je peux presque sentir son souffle qui dégage une légère chaleur. Et voilà que mon ventre me joue des tours.. Mais c’est étrange, d’habitude il me fait mal, là c’est comme si j’avais un tuyau d’arrosage complètement déchainé qui aspergerait tout de tous côtés… Enfin c’est strange. Alors que je m’apprête à lui répondre il me coupe la parole. Oh un service? Encore? Pff… Il peut vraiment pas se passer de m… HEIN? Mais qu’est-ce qu… Rah l’imbécile… Je ris et lui répond ironiquement

« Mais bien sur mon chou à la crème au beurre parsemé de copeaux de noix de coco, tout le monde a le droit de rêv… »

Et là je ne peux plus parler. Parce qu’il n’aura en effet aucun regret. Et moi non plus. On peut mettre ça sur le compte de l’attraction gravitationnelle, non? Quoiqu’il en soit je réponds à son baiser sans contrôler plus mon cœur qui sonnerait comme mon réveil incassable et déréglé, un réveil mal programmé qui ne sonne pas comme il faut ni quand il faut. Et voilà que je fais encore des comparaisons de m#rde, ça m'arrive toujours quand... LARA! Arrête ça tout de suite bon sang de la terre, qu’est-ce que tu fiches? A vrai dire je n’en sais rien, je suis dans un état second un peu comme... Non. Plus de comparaisons. Je rouvre les yeux et mon sourire décroit en deux petites secondes. Je suis prête. Je préfère que les choses soient claires avant qu'il ne se passe quoique ce soit, histoire d'éviter des pertes de temps dans l'incompréhension et compagnie. Je suis prête, mais c'est top tard.

« Tu veux ta réponse je suppose. Tu ne l’auras pas à moitié. C’est comme si je faisais partie des mangemorts, Nathan. Pourquoi me demander ça? Tu le sais très bien. Mais j’ai compris tu veux que je le dise. Alors oui, je suis une psychopathe sauf que là c’est encore pire qu’un bon mangemort, parce que je n’ai même pas l’excuse de faire ça parce que mon groupe me l’impose. Et je fais surement partie des psychopathes les plus dangereux que le monde ait jamais crée. Je te raconterais tout si je n’étais pas certaine qu’après mon récit tu t’en ailles au bord de la nausée avec l’envie de ne plus jamais me revoir vivante. Tu vas me demander pourquoi ensuite. C’est à cause de ma famille que je hais, rien de plus. Je fais ça par haine. Et ma haine vient d’une douleur trop profonde pour qu’un jour elle puisse s’éteindre. Ca ne sert à rien de me demander de te raconter, je ne dirais plus rien. Voilà. Si ça te dérange, j’en suis désolée, tu peux partir. »

C’est dit. Fais en ce que tu veux Nathan. On ne peut pas changer la nature d’une personne, et surtout pas la mienne.Tout au fond de moi je redoutais sa réaction. Une voix m'avait crié de ne rien dire pour qu'il reste.Une voix m'avait crié de mentir, mais je ne pouvais pas. Il voulait la vérité, il était servi. Et puis de toute façon, je m'en fichais de Nathan, non? Absolument. Qu'aurais-je perdu? Une aventure, rien de plus. Mais la petite voix criait toujours.
_________________

"Il n'est rien qui soit pour un homme plus infinie torture que ses propres pensées."
Join the dark side, we have cookies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le-titre-était-tellement-pourri-que-j'ai-changé -Nath' (W.) =D   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le-titre-était-tellement-pourri-que-j'ai-changé -Nath' (W.) =D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
19 ans après :: Hors Poudlard * :: Autres lieux * -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit