AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

 

 Damne, ma soeur est devenue une femme! (Lily)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
James Sirius Potter
7ème année Gryffondor
avatar

Féminin
Nombre de messages : 337
Age : 25
Maison : celle des maraudeurs
Emploi : dire des conneries, faire mon boulet, être arrogant...
Humeur : C'est comme si d'un cou tout le bonheur du monde c'était éteind

Feuille de personnage
Côté coeur: L'amour si doux et amer a la fois...ma Eloise
Camp: Le bien
Niveau magique:
71/100  (71/100)

MessageSujet: Damne, ma soeur est devenue une femme! (Lily)   Dim 25 Oct - 16:35

Je déteste le jour de la rentrée ! Non, bien sur je ne déteste pas l’idée de retourner à Poudlard. Ce que je déteste c’est simplement le voyage en train, les bagages, les longs discourent de Mamie Moly qui nous conduit à la gare. Cette année a été un peu différente en faite. Déjà parce que c’est la première fois que nos parents ne sont pas là pour nous conduire et aussi parce que Lily n’est pas avec nous.

Si j’ai bien compris la chose, elle arrivera directement à Poudlard. Apparemment, grand mère a songé qu’il n’était pas utile que Lily se fatigue dans un voyage interminable entre la France et l’Angleterre pour ensuite reprendre directe un train pour l’école. Donc, elle n’est pas avec nous. C’est avec Albus que j’ai pris le train. Un Albus silencieux, discret qui depuis quelque temps semble se renfermer un peu plus sur lui-même.

Le voyage c’est assez bien passé, si on excepte la petite visite traditionnelle de ces chers serpentards. On dirait qu’ils ont un radar ceux là ! Toujours ils savent dans quel compartiment nous sommes mes amis et moi. A chaque voyage, je me retrouve face à face avec Malefoy et sa petite bande de serpents stupides. Les premières fois, c’était assez sympa d’échanger avec lui quelques insultes bien sentis. Mais, depuis que Malefoy c’est approché un peu trop de Lily et a bien faillit la jeter en enfer, je n’ai plus tellement envie de jouer à ça avec lui. Moins je le vois et mieux c’est. Il est un des rares pour qui j’ai de véritable pulsions meurtrières.

Avant les vacances, seule Eloïse trouvait grâce a mes yeux bien qu’elle soit une verte. Mais après cet été, je sais qu’il existe quelque serpy qui sort du lot. Quelques un porte un masque, font semblant d’être cruel, sans cœur …Quelques un, très peu en vérité. Même ceux là, je n’ai pas le droit de leur sourire lorsque je les croise. Je sais qu’ils sont différents mais je sais aussi qu’ils se refusent a ce que d’autre connaisse leur secret. Tapie dans l’ombre des vert demeure une bande de serpy qui semble attendre son heure…Cette idée m’amène un sourire. Jedusor pense que seule Elisabeth est un problème. Il se trompe complètement. Elisabeth n’est que la face visible de l’iceberg, celle qui justement détourne son attention. Le jour où il réalisera cela, je pense que cela sera très drôle à voir.

Après le train, nous avons pris les habituelles calèches pour Poudlard. Ensuite, le choixpeau nous a livré sa chansonnette, les nouveaux ont été réparti et enfin nous avons put manger. Merlin, qu’est ce que c’est long tous ça. Moi, lorsque j’ai voyagé je ne pense qu’a mangé et je dois encore attendre plus d’une heure avant que les plats ne viennent garnir nos tables. Et ça, c’est sans compté le discourt du dirlo. Mais bon…Unless n’est pas du genre a s’encombrer de grandes phrases. Ça au moins, c’est plutôt cool. Durant le repas, j’ai guetté l’arrivé de ma sœur. Elle n’était pas encore à notre table et ne participa pas au festin. Lorsqu’on monta se coucher, elle n’avait toujours pas fait acte de présence…

Cette année, nous étions les « grands ». Nous avions le privilège d’occuper le dortoir des 7emes années, le dortoir ou bien avant nous un tas d’élève semblait avoir voulu laisser sa marque sur le mur du fond. On changeait de dortoir mais on gardait les mêmes compagnons de chambre. Cette année encore, je dormirais dans le lit a droite de celui de William. Comme a notre habitude, nous avions fait une sorte de fête pour célébrer nos retrouvailles. Etrangement, nos regards semblaient briller d’avantage que les autres années. Pour la première fois nous ne pensions pas aux cours qui nous attendaient ni a nos exams. Nous pensions au fait que cette année serait la dernière. Nous nous devions de la rendre inoubliable. Ces retrouvailles n’auraient plus jamais de succession. Du moins, pas ici, pas dans ce château.

Après avoir finis par laisser le sommeil nous envahir, je fus le premier a en être tirer. Il était encore très tôt mais pourtant, je n’avais plus envie de rester au lit. Je pris une douche rapide, passai mon uniforme, épinglai mon insigne tout neuf de Préfet en Chef sur le devant de ma cape et descendis dans notre salle commune. Tout était calme, tranquille. Je pris place sur le canapé devant le feu et laissai mon regard accroché le reflet des flemmes. Je dus alors me perdre dans mes pensées. Je songeai a Eloïse, a ce qui nous attendait…J’étais si absorbé, que je n’entendis pas la porte gardé par la grosse dame grincé. C’est un bruit sourd qui me sortie de ma rêverie. Aussitôt, sursautant, les sens en alerte je me retournai pour voir…Lily. Elle était là, encore dans ses vêtements de voyage, poussant une de ses valises. Un sourire se posa sur mes levres tandis que je bondissais sur mes pieds.

-Lily !

Je couru a elle. Cela faisait si longtemps que je n’avais pas vue ma petite sœur. Je lui donnai une accolade chaleureuse avant de la regarder.

-Tu as changé…Grandit et aussi…Tu es plus femme je trouve..

J’avais dit ça avec le ton du grand frère qui constate que sa petite sœur devient une femme et que fatalement il va devoir veiller à ses fréquentations. J’étais si heureux qu’elle soit là, avec moi.

-Alors, ce voyage en France ? Tante Fleur ne t’a pas trop rendu folle ? Aller raconte moi tout…Comment tu vas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Damne, ma soeur est devenue une femme! (Lily)   Dim 25 Oct - 22:59

Lily, venait de passer des vacances d’été qui ne c’était pas déroulé comme d’habitude, pour cause, elle les avaient en France, chez sa tante Fleur . De toute les vacances, elle n’avait put voir ses parents, James, Albus ainsi que ses grand-parents. D’après sa famille, c’était mieux pour elle de passer des vacances bien tranquille en France…

Une semaine avant la rentrée, sa grand-mère, Molly lui avait dit que ce n’était pas la peine de prendre le « Poudlard Expresse » à Londres, il aurait été mieux d’après elle d’aller directement au château. Lily, été contente d’un côté parce qu’elle n’aurait pas à voyager plus, mais d’un autre côté, la jeune gryffondor était triste, elle devrait encore attendre plus longtemps avant de voir c’est frères.

Sa tante lui avait dit qu’elle voyagerait pendant la nuit, le même soir ou les élèves arriveraient à Poudlard, donc elle arriverait assez tôt dans la matinée. Lily, c’était ennuyer toute la journée, la jeune fille, n’avait rien à faire, le jour d’avant, elle avait fait sa valise, déjà prête à partir.

Lily, en avait vraiment marre d’attendre, en plus, elle avait vraiment l’impression que les minutes se faisait passer pour des heures… Pour passer le temps, elle était partit prendre un peu l’air dehors, il y avait un beau soleil, pas de nuage, pas de vent, enfin bref un temps qu’on voudrait un peu plus souvent…

Le soir était venu, Lily avait fait ses adieux à tous le monde et les avaient longuement remercier de l’avoir accueillit si gentillement durant les vacances d’été.

Durant le voyage, Lily n’arrivait pas trop à s’endormir et pourtant, il fallait qu’elle dorme, pour ne pas être endormie le jour suivant. Elle avait réussi après déjà une heure de voyage, pendant c’est une heure, elle n’avait fait que baillée et et réfléchir. Réfléchir, c’est ce que Lily n’avait pas arrêter de faire pendant ses vacances. Lily avait surtout réfléchie à tous ce qui c’était passée durant sa 4ème année à Poudlard. Il y c’était passé beaucoup de choses joyeuse, mais également des choses triste… Et ces pour certaine de ces raisons « triste » que lily était partie en France.

Le lendemain matin, Lily était arrivée au château, après être passée dans les bureau du directeur, pour annoncer son arrivée, Lily marcha dans les couloirs du château, sa valise derrière elle. Arrivée devant le tableau de la « grosse dame », Lily fit un petit sourire à celle-ci avant d’annoncer le mot de passe. La gryffondor se faufila dans l’ouverture qui c’était faite, puis elle entra dans la salle commune.

Une personne était déjà debout, et elle ne mit pas longtemps avant de découvrir qui était cette personne :


-Lily !

Cette personne, c’était son grand frère James, la jeune fille, fit si contente de le voir, de depuis le temps qu’elle voulait le voir.


-Tu as changé…Grandit et aussi…Tu es plus femme je trouve...

Lily, lui fit un petit sourir gêner, ce n’est pas ce qu’il avait dit, qui l’avait gêner, mais la façon dont il lui avait dit ça. Mais en y réfléchissant, c’était peut-être aussi, pour ce qu’il venait de lui dire. Lily, ne trouvait pas qu’elle avait changer autant, enfin peut-être mentalement, la jeune fille était devenue un peut plus forte et moins sensible.


-Alors, ce voyage en France ? Tante Fleur ne t’a pas trop rendu folle ? Aller raconte moi tout…Comment tu vas ?


Le tous petit sourir de Lily, se tranformé en un grand sourir joyeux. Elle était à peine arrivée que James la noyait déjà de questions.


-Pour répondre à ta première question, c’était très bien, peut un peu long. Pour ta deuxième questions Tante Fleur à été très gentille, quoique sur la fin un peu chiante sur la fin, à un moment, elle à voulut que je teigne en blond, bien sût, je lui ai dit que non, je ne voulait pas. Et enfin, je vais très bien mais un peu fatigué. Et toi comment se sont passé tes vacances ?
Revenir en haut Aller en bas
James Sirius Potter
7ème année Gryffondor
avatar

Féminin
Nombre de messages : 337
Age : 25
Maison : celle des maraudeurs
Emploi : dire des conneries, faire mon boulet, être arrogant...
Humeur : C'est comme si d'un cou tout le bonheur du monde c'était éteind

Feuille de personnage
Côté coeur: L'amour si doux et amer a la fois...ma Eloise
Camp: Le bien
Niveau magique:
71/100  (71/100)

MessageSujet: Re: Damne, ma soeur est devenue une femme! (Lily)   Mar 27 Oct - 3:20

Mes paroles semblèrent surprendre ma sœur. Visiblement, elle ne trouvait pas avoir changé a ce point. Je me retins de lui dire qu’au-delà du regard du frangin, il y avait le regard du mec. J’avais en moi l’intuition que j’aurais tout intérêt à surveiller Lily d’encore plus prés qu’avant. Ma sœur avait toujours été jolie, elle avait toujours attiré le regard des garçons. Seulement, là, elle venait d’entrée en 5eme année et je ne pouvais pas ne pas penser à tout ce que l’on vie a 15 ans. Il était hors de question que qui que se soit pose ses vilaines pattes sur elle. Lily avait traversé bien assez de perturbation à cause de Malefoy. J’espérais que son année serait plus calme.

En l’entendant me parler de ses vacances, je ne pus m’empêcher de rire. C’était bien de tante Fleur de vouloir transformer Lily en blonde. Je n’avais jamais eut beaucoup d’atome crochue avec cette tante là. Je la trouvais un peu trop superficiel. Gentille, je ne dis pas le contraire, mais un peu trop attaché a son image.

-En blonde ? Ha bah, ça aurait été quelque chose ! Je ne suis pas certain que cette couleur t’aille aussi bien que l’original. Tante Fleur manque parfois de gout je trouve. Moui, j’imagine bien qu’elle a dut être chiante. Personnelement, j’ai du mal à la supporter plus d’un week end. J’aurais bien aimé être là quand tu lui as dit que, non, tu ne voulais pas être blonde. Elle qui aime pas être contredis ça a dut être quelque chose.

Imaginant la scène, je ne peux pas m’empêcher de rire. Lily m’a confié être fatigué. Avant de commencé à lui raconter mes vacances, je m’empare de sa main et l’entraine vers le canapé. Ensemble, nous prenons place au milieu des coussins moelleux. Le feu continue de bruler en réchauffant la pièce. Pauvre Lily, il me semble trop tard pour la laisser monter se coucher. Dans une heure à peine, la salle commune sera animée. Tant pis, il lui faudra se rattraper ce soir. Pour le moment, je suis vraiment ravie de partager ce moment avec elle.

-Alors mes vacances…rien de bien passionnant tu sais. En juillet, comme tu le sais déjà, j’ai put accueillir ma petite amie a la maison. Tout c’est bien passé, je dirais même que ce fut fabuleux. Quant au mois d’Aout, bah après ton départ, je me suis ennuyé. Albus n’était pas très enclin à passer ses journées avec moi. Du cou, il a fallut que je m’occupe. J’ai un peu travaillé avec oncle George, j’ai passé beaucoup de temps avec Rose et a la fin du moi d’Aout j’ai revu quelque…vieux amis.

Je pouvais difficilement lui dire ce a quoi avait été occupé mes derniers jours de vacances. Revoir des vieux amis me semblait être l’excuse la plus adapté. Lily ne se poserait probablement pas plus de questions. Un instant, je regardai les flemmes dans la cheminée.

-Tu te rends compte que c’est la dernière année que l’on passe ensemble ici ? L’année prochaine, c’est avec Albus que tu feras ta rentrée…Sans moi. Ça va me faire vraiment bizarre de vous voir partir alors que moi, je resterai sur le quai de la gare…..A moins que je rate mes examens et que je redouble …Ouai, sauf que là, je crois que j’entendrais parler du pays hein !

Il n’était pas concevable que je redouble mon année. La famille me tomberait sur le dos et serait bien capable de me mettre un précepteur à chaque vacance. Pour moi, cela virerait au cauchemar.

-Enfin, c’est bon de te revoir tu sais. J’espère juste que cette année, tout ira bien. Pour ça…commence donc par éviter les serpentard. Bien que je sois certain que te demander d’éviter Elisabeth ne servirait pas à grand-chose, n’est ce pas ?

J’avais encore du mal à concevoir l’amitié de ma sœur pour la préfète des verts. Elisa n’était pas mauvaise…Juste, il y avait eut tellement de choses avec ma sœur que leur amitié semblait presque étrange…

-Enfin…tu as faim ? Tu veux manger quelque chose en attendant le déjeuné ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Damne, ma soeur est devenue une femme! (Lily)   Dim 1 Nov - 16:56

Le frère de lily, avait toujours été très protecteur avec sa petite sœur, parfois, il était comment dire, lourd.
A chaque fois que Lily le voyait et qu'il se mettait à lui poser toutes sort de questions, la jeune fille n'avait qu’une envie, partir loin de lui.
Il était peut être lourd mais elle l'aimait énormément, il l'aidait souvent à passer des périodes difficiles comme maintenant.
Depuis que Lily le connaissait (c'est à dire depuis sa naissance) il gagnait chaque année en maturité et Lily ne pouvait que l'admirée.

-En blonde ? Ha bah, ça aurait été quelque chose ! Je ne suis pas certain que cette couleur t’aille aussi bien que l’original. Tante Fleur manque parfois de gout je trouve. Moui, j’imagine bien qu’elle a dut être chiante. Personnelement, j’ai du mal à la supporter plus d’un week end. J’aurais bien aimé être là quand tu lui as dit que, non, tu ne voulais pas être blonde. Elle qui aime pas être contredis ça a dut être quelque chose.

Lily ne put s'empêcher de rigoler sur ce que son frère venait de dire à propos de leur tante Fleur. La jeune gryffondor aimait bien sa tante mais sans plus, celle-ci préférait bien plus sa tante Hermione.

"Moi, je l’aime bien mais sans plus, elle est assez spéciale en son genre. Quand je lui que je ne voulais pas me teindre en blonde, elle était très énervée, heureusement que oncle Bill était, sinon il y aurait surement eu des morts… La prochaine fois, j’essayerai de ne pas la contredire, c’est vrai qu’elle n’aime pas ça ."

Son frère avait commencé à rire, surement en imaginant la scène qui avait pût se passer entre la tante et sa nièce. Lily, lui sourie, puis commença à rire. Sa faisait longtemps que la jeune fille n’avait pas rie comme ça, c’était dommage qu’Albus n’était pas là avec les deux.

James, prit Lily par la main et l’entraina vers le canapé. La jeune fille n’aurait donc pas le temps d’aller dormir, pourtant à cet instant, c’est-ce qu’elle aurait le plus voulut.
Un fois bien installée, son frère commença à lui raconter ses vacances.

-Alors mes vacances…rien de bien passionnant tu sais. En juillet, comme tu le sais déjà, j’ai put accueillir ma petite amie a la maison. Tout c’est bien passé, je dirais même que ce fut fabuleux. Quant au mois d’Aout, bah après ton départ, je me suis ennuyé. Albus n’était pas très enclin à passer ses journées avec moi. Du cou, il a fallut que je m’occupe. J’ai un peu travaillé avec oncle George, j’ai passé beaucoup de temps avec Rose et a la fin du moi d’Aout j’ai revu quelque…vieux amis.

"Ah ok"

Lily, n'avait encore jamais vu la petite amie de son frère, mais cella devait être une fille bien, gentille et surement jolie, elle n'avait jamais vu son frère avec une fille qui n'était pas très belle. Son oncle George, Lily l'aimait beaucoup, c'était même un de ses oncles préférés, il la faisait souvent rire. Rose, était leurs cousines, à James, Albus, et Lily, mais également la fille de sa tante Hermione. Rose était en 6ème année, à Gryffondor. Il faut dire beaucoup de membres de sa famille était ou sont à Gryffondor.

-Tu te rends compte que c’est la dernière année que l’on passe ensemble ici ? L’année prochaine, c’est avec Albus que tu feras ta rentrée…Sans moi. Ça va me faire vraiment bizarre de vous voir partir alors que moi, je resterai sur le quai de la gare…..A moins que je rate mes examens et que je redouble …Ouai, sauf que là, je crois que j’entendrais parler du pays hein !

Lily fut sortie de ses pensées par ce que venait de dire son frère. Le temps passe vite, elle se souvenait encore de la fois ou son frère partait pour la première fois à Poudlard, Lily aurait bien voulut le suivre. Puis deux ans plus tard, c'était à son tour d'entrer à Poudlard.

"Je ne pense pas que tu redoubleras, tu n'es pas médiocre, tu es même plutôt intelligent, tu t'en sortiras. L'année prochaine, je te regarderait, sur le quai devenir de plus en plus petit."

Lily regarda le feu, qui était allumé dans la cheminée.

"Le temps passe vite, tu ne trouve pas ?"

Lily soupira, toujours en regardant le flamme danser. Puis elle tourna la tête vers son frère, qui lui aussi était entrain de la regarder, il allait surement li dire quelques chose.

"-Enfin, c’est bon de te revoir tu sais. J’espère juste que cette année, tout ira bien. Pour ça…commence donc par éviter les serpentard. Bien que je sois certain que te demander d’éviter Elisabeth ne servirait pas à grand-chose, n’est ce pas ?"

Lily soupira à nouveau, elle savait que son frère n'aimait pas beaucoup Elisabeth, mais il commençait à comprendre.

"Moi, je pense que cette année ce passera à merveille, si rien d'anormale ne se passe."

Lily marqua une petite pose avant e continuer à parler avec James.

"Tu sais certain serpentard, sont vraiment très sympathique, et Elisabeth fait partie de ces personne. Je suis bien contente que tu commence à comprendre."

Lily commença à bailler, il faut dire, qu'elle avait envie de dormir, mais elle préférait rester avec son frère, elle ne l'avait pas vu de toutes les vacances d'été.

-Enfin…tu as faim ? Tu veux manger quelque chose en attendant le déjeuné ?

Lily lui fit "non" de la tête et lui souria, James était décidément très gentille avec elle ce matin.
Revenir en haut Aller en bas
James Sirius Potter
7ème année Gryffondor
avatar

Féminin
Nombre de messages : 337
Age : 25
Maison : celle des maraudeurs
Emploi : dire des conneries, faire mon boulet, être arrogant...
Humeur : C'est comme si d'un cou tout le bonheur du monde c'était éteind

Feuille de personnage
Côté coeur: L'amour si doux et amer a la fois...ma Eloise
Camp: Le bien
Niveau magique:
71/100  (71/100)

MessageSujet: Re: Damne, ma soeur est devenue une femme! (Lily)   Dim 1 Nov - 23:03

J’hausse les épaules et je secoue la tête. Non, je n’ai pas envie que ma sœur arrête de contredire notre tante. Je préfère qu’elle continue à imposer son caractère comme elle l’a toujours fait. Chez les Potter, nous sommes tous différents. Ainsi, Albus est le calme, Lily l’impulsive et moi, je suis le joyeux luron. Même si Lily et Albus ne sont pas aussi proches que moi je le suis d’eux, je peux dire qu’on se complète.

Je dois reconnaitre que notre Oncle Bill, il a toute mon admiration. Je ne sais pas se qu’il a trouvé à tante Fleur. Elle est très jolie, mais son caractère, il craint vraiment beaucoup.

"Moi, je l’aime bien mais sans plus, elle est assez spéciale en son genre. Quand je lui que je ne voulais pas me teindre en blonde, elle était très énervée, heureusement que oncle Bill était, sinon il y aurait surement eu des morts… La prochaine fois, j’essayerai de ne pas la contredire, c’est vrai qu’elle n’aime pas ça.»

-heureusement qu’oncle Bill sait y faire avec elle. Parfois, je me demande comment il fait. Fleur et lui sont tellement opposés. Quant on regarde maman et papa ou bien tante Mione et oncle Ron, on pense de suite que le secret, pour que l’amour perdure c’est la complicité, la fusion. Mais quant on regarde Fleur et Bill…On se demande si l’amour ne s’épanouirait pas tout aussi facilement dans les choses opposées. Difficile de comprendre, peut être qu’il n’y a pas de règle. Toi, ne pas contredire quelqu’un qui veut te faire faire un truc que tu ne veux pas ? Alors, ça, je demande à voir !

Je lui adresse un petit clin d’œil complice. D’aussi loin que je me souvienne, Lily a toujours été quelqu’un d’autonome. Ce n’est pas le genre de fille qui suivrait la mode juste pour être comme les autres. Elle sait se démarquer.

Une fois bien installé dans le canapé, je commence à lui raconter mes vacances. C’est loin d’être les supers vacances du siècle d’ailleurs. A sa façon de me regarder alors que j’évoque brièvement Eloïse, je sens un petit air déçu de ne pas avoir eut l’occasion de la rencontrer. Elo n’est plus vraiment un secret dans la famille. Lorsqu’elle est venue, nous n’avons pas caché son appartenance à la maison des verts ni le penchant de sa famille pour les forces du mal. Nous avons été honnête, conscient que, si un jour on venait à se marier, il valait mieux ne pas leur mentir dés le départ. Qui aurait envie de vivre éternellement dans le mensonge vis-à-vis de sa famille ? Pas moi en tout cas.

Alors que je viens, avec un brin de nostalgie rappeler a Lily que cette année était pour moi la dernière, je la vois se blottir un peu mieux sur son siège. Je connais cette habitude de toujours chercher la chaleur.

"Je ne pense pas que tu redoubleras, tu n'es pas médiocre, tu es même plutôt intelligent, tu t'en sortiras. L'année prochaine, je te regarderais, sur le quai devenir de plus en plus petit."

-Oh, je pense aussi que j’ai les moyens..Ce n’est pas le problème. Non, le truc c’est que je ne suis pas certain d’être prêt à quitter Poudlard. Ici c’est un peu comme une seconde maison. Sauf que quand tu la quittes, tu sais que tu ne le reverras jamais. Oui, toi tu me regarderas devenir minuscule et moi, tous les jours je guetterai l’arrivé du courrier pour avoir de tes nouvelles. Ça sera un peu comme lors de ma première rentrée, tu te souviens ? Sauf que les rôles seront inversés. C’est toi qui partiras et moi qui resterai.

Dans ses yeux, les flemmes semblent danser. Elle fixe le feu, un instant comme absente. Moi-même, je me plonge dans mes souvenirs. Il est déjà si loin ce fameux jour ou, pour la première fois j’ai posai le pied ici.

"Le temps passe vite, tu ne trouve pas ?

J’hoche la tête en soupirant.

-Si. Trop vite même. Un jour, nous sommes des enfants et le lendemain, nous voilà déjà presque adulte. Comme j’aimerais pouvoir revenir en arrière parfois. On ne profite jamais assez de tous ces bons moments…

Bon ou mauvais d’ailleurs. Ma sœur, bien que plus jeune que moi, à déjà pas mal dut en découdre avec la vie. Cela dit, même lorsque c’est difficile, on se rend compte que ça pourrait toujours être pire.

"Moi, je pense que cette année ce passera à merveille, si rien d'anormale ne se passe."

En même temps, tout dépendait du sens du mot « anormal ». Parce qu’ici, il s’en passait toujours, des choses.

-Oui. Enfin, je ne sais pas trop. Il se passe toujours tellement de choses à Poudlard. J’imagine que cette année sera de toute façon bien meilleurs pour toi que celle de l’an passé. Le plus dur est derrière toi.

Ça, du moins, je l’espérais vraiment. A l’évocation d’Elisa, je soupirai, levai les yeux vers elle, remit une de ses mèches de cheveux en place derrière ses oreilles et lui adressai un sourire.

-Il ne faut pas trop m’en demander non plus. Je veux bien croire que certain verts sont différents, mais ça ne change pas ce que je pense d’eux. Elisabeth est surtout l’ex petite amie de mon meilleur ami et, pour cela, il m’ait très difficile de savoir que vous êtes si proche. Tu imagines un peu ce qui se passerait si tu venais à inviter Elisabeth à la maison un jour ou moi j’aurais invité William ?

En disant cela, j’ai un petit sourire. Si cela venait à se produire, je suis certain que l’éducation si parfaite de la verte l’empêcherait de faire démonstration de son animosité pour mon meilleur ami devant mes parents. Par contre, pour ce qui est de Will, c’est bien moins certain. Je n’ai aucune envie de voir notre maison voler en éclat.

Lily pousse un bâillement et, avec douceur, j’attire sa tête dans le creux de mon épaule. La pauvre a fait un long voyage, elle semble fourbue de fatigue.

-Tu as pu dormir un peu durant le voyage ?

Soudain, je me rappel que je ne lui ai pas dit la grande nouvelle

- Au faite, Lily jolie, je ne t’ai pas dit : J’ai été nommé Préfet en Chef !

Même ma sœur risque bien de se demander comment un tel miracle a put se produire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Damne, ma soeur est devenue une femme! (Lily)   Lun 2 Nov - 17:23

Toute la famille, se demandait, ce que Bill pouvait bien trouver à Fleur, peut-être qu'il était le seul a la voir comme une personne douce, gentille, calme ou alors, Fleur ne montrait pas souvent ses mauvais côtés a Bill, oui c'était surement pour sa qu'ils se sont marier... Forte heureusement, leurs enfants n'avaient pas le même caractère que leur mère, enfin peut-être un peu Victoire, qui lui ressemble bien plus que l'on puisse imaginer.

-heureusement qu’oncle Bill sait y faire avec elle. Parfois, je me demande comment il fait. Fleur et lui sont tellement opposés. Quant on regarde maman et papa ou bien tante Mione et oncle Ron, on pense de suite que le secret, pour que l’amour perdure c’est la complicité, la fusion. Mais quant on regarde Fleur et Bill…On se demande si l’amour ne s’épanouirait pas tout aussi facilement dans les choses opposées. Difficile de comprendre, peut être qu’il n’y a pas de règle. Toi, ne pas contredire quelqu’un qui veut te faire faire un truc que tu ne veux pas ? Alors, ça, je demande à voir !

Lily, réfléchie un instant, auparavant, elle n'avait jamais réfléchie à sa, son frère avait surement raison, pour le fait que le secret, c'était la complicité, la fusion mais Lily venait de se souvenir de quelques choses que sa tante Hermione lui avait dit il y a déjà quelques année de cella.

"Une fois, tante Mione m'avait dit, que les opposés s'attire, tu pense que c'est vrai dans le cas de Fleur et bill."

Lily fut surprise par se que son frère lui avait dit juste à la fin de sa phrase.

"Ce ne serai pas la première fois que je ne contredirai personne. Et souvent tu était là quand je l'ai dit."

Lily regarda son frère, puis pensa à Albus, qu'elle n'avait pas vu non-plus depuis les vacances, il avait surement du voir la petite amie de James. La jeune fille se demandait juste si allait bien. D'après son grand frère, Albus n'avait pas très envie de passer ses journées avec lui, surement, pour ne pas se faire embêter, comme le faisait si souvent James avec lui.

-Oh, je pense aussi que j’ai les moyens..Ce n’est pas le problème. Non, le truc c’est que je ne suis pas certain d’être prêt à quitter Poudlard. Ici c’est un peu comme une seconde maison. Sauf que quand tu la quittes, tu sais que tu ne le reverras jamais. Oui, toi tu me regarderas devenir minuscule et moi, tous les jours je guetterai l’arrivé du courrier pour avoir de tes nouvelles. Ça sera un peu comme lors de ma première rentrée, tu te souviens ? Sauf que les rôles seront inversés. C’est toi qui partiras et moi qui resterai.

"C'est sûr, après avoir passer sept ans ici, et ce dire qu'on y reviendra plus jamais après, sa fait quelques choses. T'inquiète pas, je t'écrirai aussi souvent que tu voudras. Oui, je me souvient, même que moi aussi je voulait y aller mais il fallait encore attendre deux ans, mais enfaite ces deux ans sont passés très vite, comme toutes les années d'ailleurs."

Lily soupira, cella remontait déjà à sept ans...

-Si. Trop vite même. Un jour, nous sommes des enfants et le lendemain, nous voilà déjà presque adulte. Comme j’aimerais pouvoir revenir en arrière parfois. On ne profite jamais assez de tous ces bons moments…

"Ouais, très vite. Si tu pouvais revenir en arrière, tu remonterais à quel moment de ta vie ?"

Lily tourna son regard vers regard vers celui de son frère, en attendant une réponse, elle avait vraiment envie de savoir ce qu'allait répondre James.

-Oui. Enfin, je ne sais pas trop. Il se passe toujours tellement de choses à Poudlard. J’imagine que cette année sera de toute façon bien meilleurs pour toi que celle de l’an passé. Le plus dur est derrière toi.


"J'imagine..."

Lily, venait de soupirer elle avait envie que frère dise la vérité.

-Il ne faut pas trop m’en demander non plus. Je veux bien croire que certain verts sont différents, mais ça ne change pas ce que je pense d’eux. Elisabeth est surtout l’ex petite amie de mon meilleur ami et, pour cela, il m’ait très difficile de savoir que vous êtes si proche. Tu imagines un peu ce qui se passerait si tu venais à inviter Elisabeth à la maison un jour ou moi j’aurais invité William ?


"Je n'ose même pas imaginer, mais la prochaine fois que tu invite William à la maison, prévient moi, on sait jamais."

La gryffondor remit sa tête devant la cheminée, et passa sa main dans ses cheveux, ils devaient être dans un sale état, enfin mal coiffés.

-Tu as pu dormir un peu durant le voyage ?

"Oui, un peu mais c'est souvent dur de dormir pendant un voyage, mais je récupérerai la nuit prochaine."

La jeune fille adressa un sourire à son frère.

- Au faite, Lily jolie, je ne t’ai pas dit : J’ai été nommé Préfet en Chef !

Lily, se demandait, d'ou il trouvait tous ses surnoms, aussi "débile" les uns que les autres, mais bon il fallait bien faire avec.
Lily, fit un plus grand sourire que celui qu'elle affichait en ce moment, c'était génial, son frère avait été nommé préfet en chef !

"Je suis trop contente pour toi !"

Puis Lily le prit dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
James Sirius Potter
7ème année Gryffondor
avatar

Féminin
Nombre de messages : 337
Age : 25
Maison : celle des maraudeurs
Emploi : dire des conneries, faire mon boulet, être arrogant...
Humeur : C'est comme si d'un cou tout le bonheur du monde c'était éteind

Feuille de personnage
Côté coeur: L'amour si doux et amer a la fois...ma Eloise
Camp: Le bien
Niveau magique:
71/100  (71/100)

MessageSujet: Re: Damne, ma soeur est devenue une femme! (Lily)   Ven 6 Nov - 0:45

« Une fois, tante Mione m'avait dit, que les opposés s'attire, tu pense que c'est vrai dans le cas de Fleur et bill."

J’hochai la tête. Oui, je croyais que tante Mione avait raison. Comment aurais je pus prétendre le contraire de toute façon ? Moi-même je vivais une relation avec une jeune fille qui représentait mon total contraire. Eloïse et moi ne partagions pas énormément de chose, si ce n’est notre amour. Je ne saurais expliquer comment cela fonctionne, s’il existe certain critère ou bien si ça nous tombe juste dessus. Le seul fait est que, parfois, des personnes n’ayant pas grand-chose en commun finissent par se trouver.

-Je pense que c’est vrai pour beaucoup de monde. Peut être que pour certain, l’idée de partager sa vie avec quelqu’un qui leur ressemble, qui aime les mêmes choses, qui partagent les mêmes idées, qui pensent de la même manière, est tout simplement impossible. Oui, peut être qu’il existe des personnes qui ne sont heureuse que parce qu’elles ont trouvé leur contraire. C’est peut être une manière de fuir la routine…

Il est clair que pour moi, la routine est un véritable tue l’amour. Je crois que je ne pourrais pas être avec une fille à mon image. Je suis bien trop fou fou, j’ai besoin d’une fille qui ait les pieds sur terre.

Lily semble surprise que je la voie comme quelqu’un de têtue. Il est vrai que, souvent, elle a préféré ne rien dire plutôt que de prendre le risque de blesser les gens. Sous ses allures de fonceuse, Lily est quelqu’un d’émotif.

« Ce ne serai pas la première fois que je ne contredirai personne. Et souvent tu était là quand je l'ai dit." »

-oui…Seulement, je pensais qu’avec l’âge et les épreuves tu te serais imposée d’avantage. J’ai souvent remarqué que, si tu ne disais rien, tu n’en pensais pas moins. Tu es quelqu’un qui attaches beaucoup d’importance aux autres.

Je lui adresse un léger sourire. De la famille, je crois que je suis celui qui se fait le plus remarquer. Albus est très discret et Lily fait juste en sorte de se garder un jardin secret. Autrefois, quant Albus est né, Lily c’était beaucoup rapproché de moi. Elle voyait en notre frère une menace, un voleur d’amour. Avec le temps, les choses étaient rentrées dans l’ordre.

"C'est sûr, après avoir passé sept ans ici, et ce dire qu'on y reviendra plus jamais après, sa fait quelques choses. T'inquiète pas, je t'écrirai aussi souvent que tu voudras. Oui, je me souviens, même que moi aussi je voulais y aller mais il fallait encore attendre deux ans, mais enfaite ces deux ans sont passés très vite, comme toutes les années d'ailleurs."

Je me rappel encore très bien la scène. Lorsque j’étais monté dans le train, ma petite sœur avait les larmes aux yeux. Elle n’arrêtait pas de me demander de l’emmener avec moi. Je me souviens aussi que j’avais eut le cœur gros en regardant leur silhouette sur le quai de la gare. C’était la première fois que je partais seul, loin de la famille. Comme elle le dit, tout était passé très vite. Deux ans plus tard, elle était venue me rejoindre. Au départ, elle et moi avions passé de nombreuse heures ensemble, puis elle c’était fait ses amies.

-Je me rappel encore le jour de ta rentrée. Tu partageais mon compartiment. Tu n’avais qu’une hâte, voir Poudlard. Tout le long du trajet, tu m’as posé mille questions. Je me souviens aussi de ton angoisse, tu avais peur de ne pas être dans la même maison que moi. Je revois encore ton sourire lorsque le choixpeau a hurlé « gryffondor », comme s’il avait put en être autrement. Tous les Potter et tous les Weasley, du coté de maman, sont allés à gryffondor. Tu vois Lily, lorsque je ne serai plus là, j’espère que nous serons toujours aussi proches. Je veux que tu saches que je serai toujours là pour toi, toujours prêt à t’écouter.

Je voudrais que l’on reste complice. Petite, Lily avait eut peur qu’Albus ne lui vole sa place. Aujourd’hui, je crois que c’est moi qui ai peur qu’il me vole la mienne. Même si je resterai toujours le grand frère, j’ai peur que le fait de ne plus être là, avec eux, pour partager chaque grand moment de leurs vies, creuse une sorte de fossé entre nous.

Pendant quelques instants, je regarde les flemmes, perdu dans mes pensées.

"Ouais, très vite. Si tu pouvais revenir en arrière, tu remonterais à quel moment de ta vie ?"

Je souris. Il y a tellement de moment que j’aimerais revivre. Pourtant, il y en a un qui changea ma vie. C’est celui là que j’aimerais revivre encore. Repartir de ce moment pour goutter tous les moments qui y ont été rattaché. Mon regard s’accroche à celui de ma sœur.

-Bien des moments ont été important dans ma vie. Pourtant, si je pouvais revenir en arrière, je reviendrais au jour de ta naissance. Lorsque, alors que tu n’avais encore que quelques heures, papa t’a penché vers moi pour que je te regarde..C’est ce moment là que je voudrais revivre encore. Papa t’a penché vers moi, tu as ouvert les yeux et là, il m’a dit « James, c’est Lily, ta petite sœur. Il te faudra en prendre grand soin. Tu es son grand frère, c’est une grande responsabilité ». Je n’avais jamais vue de bébé mais déjà je te voyais comme le plus beau. J’étais grand frère, j’avais la responsabilité de quelqu’un. Je n’ai pas été jaloux de toi une seule seconde. J’étais juste, heureux.

Je revois la scène. C’est étrange cette façon que j’ai de me souvenir de chacun des petits détails. C’était il y a 15 ans et moi, je revois ça comme s’il s’agissait d’hier.

"Je n'ose même pas imaginer, mais la prochaine fois que tu invite William à la maison, prévient moi, on sait jamais."

-En faite, à ce sujet, il est possible que William passe la plupart de ses vacances à la maison. Maintenant qu’il a 17 ans, il n’est plus obligé de retourner chez les moldus…Sauf que, pour le moment, il n’a pas vraiment de point d’encrage dans notre monde. Nos parents pensent que c’est une bonne idée, que cela pourrait donner à Will l’impression d’appartenir à une vraie famille…

Ce qui sous entend que, pour inviter Elisabeth, Lily risque d’avoir beaucoup de mal. J’avoue que j’aurais put demander l’avis d’Albus et Lily avant de demander a nos parents. Sauf que, je savais qu’Albus serait totalement contre. William et lui n’étant pas en très bon terme…Quant à Lily, j’avais eu peur qu’elle me reproche de l’empêcher de recevoir ses amies.

Ma sœur se recoiffe du bout des doigts. Ha ! Les filles et leur coquetterie ! Elle me fait sourire.

"Oui, un peu mais c'est souvent dur de dormir pendant un voyage, mais je récupérerai la nuit prochaine."

- A qui le dis-tu ! Je n’ai jamais réussi à dormir dans le Poudlard express. Cette année encore moins que les autres. D’abord on c’est retrouvé a partager notre compartiment avec un pouffsouffle de 4eme année, très sympa mais qui ronflait ! Ensuite on a eut droit a notre petite visite habituelle des serpentards ! Je veux dire par là…de ceux qui cherchent toujours des noises…Et pour finir, quelqu’un à proposer une partie de bataille explosive qui nous a maintenu en haleine presque jusqu’au bout. Enfin…oui, je crois que tu auras besoin d’une bonne nuit de sommeil.

Tandis que je lui annonçai la grande nouvelle, elle me serra dans ses bras. Elle était tout sourire, ce qui me fit chaud au cœur. Je lui rendis son câlin en la serrant un moment contre moi. Ses cheveux avaient l’odeur de son shampoing, une odeur que je connaissais bien.

-Merci. Tu es la première à me féliciter vraiment. Enfin, Mamie bien sur était pleine de joie, bien sur. Mais la plupart des autres m’ont surtout charrié. Il parait, selon eux, que si j’ai eu cette insigne c’est parce que le directeur doit vraiment vouloir que je me tienne correctement cette année. Il parait que je suis indiscipliné, tu trouves toi ?

Je lui demande ça dans un rire. Je ne m’attends pas à ce qu’elle réponde non. Tout le monde sait que, dans la plupart des blagues, je suis engagé.

-Enfin voilà. Et sinon, pas trop angoissée à l’idée de revoir Malefoy ?

Il fallait bien que je lui pose la question à un moment ou à un autre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Damne, ma soeur est devenue une femme! (Lily)   Sam 14 Nov - 14:59

-Je pense que c’est vrai pour beaucoup de monde. Peut être que pour certain, l’idée de partager sa vie avec quelqu’un qui leur ressemble, qui aime les mêmes choses, qui partagent les mêmes idées, qui pensent de la même manière, est tout simplement impossible. Oui, peut être qu’il existe des personnes qui ne sont heureuse que parce qu’elles ont trouvé leur contraire. C’est peut être une manière de fuir la routine…

Oui, sont frère avait surement raison à se sujet, de plus cela doit être vraiment horrible de vivre avec une personne qui font exactement qui pense les mêmes choses, dans un couple, si deux personne ce ressembles, au bout d'un certain temps, les deux personnes s'ennyeraient à "mourir".

-oui…Seulement, je pensais qu’avec l’âge et les épreuves tu te serais imposée d’avantage. J’ai souvent remarqué que, si tu ne disais rien, tu n’en pensais pas moins. Tu es quelqu’un qui attaches beaucoup d’importance aux autres.

C'était vrai, même si elle parfois elle ne contredisait personne pour ne pas la gêner, elle n'en pensait pas moins, si elle le pouvait, parfois elle l'aurai tout de même dit haut et fort ce qu'elle pensait.

"Oui, tu as raison. Je vais finir par croire que tu es la personne qui me connaissait le mieux, mais beaucoup mieux que moi."

Lily, eu un petit rire, son frère, James la connaissait vraiment bien, il n'y avait pas deux comme lui. James et Albus étaient deux frères totalement différent, lorsque Albus était né, Lily, ne l'avait pas tout de suite acceptée, et pour cause, elle avait vraiment du mal a laisser sa place de petite dernière, a son frère, si bien qu'elle avait toujours été très proche de James. Avec le temps, sa c'était arrangé, Lily trouvait même qu'Albus lui ressemblait un peu.

-Je me rappel encore le jour de ta rentrée. Tu partageais mon compartiment. Tu n’avais qu’une hâte, voir Poudlard. Tout le long du trajet, tu m’as posé mille questions. Je me souviens aussi de ton angoisse, tu avais peur de ne pas être dans la même maison que moi. Je revois encore ton sourire lorsque le choixpeau a hurlé « gryffondor », comme s’il avait put en être autrement. Tous les Potter et tous les Weasley, du coté de maman, sont allés à gryffondor. Tu vois Lily, lorsque je ne serai plus là, j’espère que nous serons toujours aussi proches. Je veux que tu saches que je serai toujours là pour toi, toujours prêt à t’écouter.

Lily, s'arrêta de rire lorsqu'il prit la parole, et laissa place a un petit sourire, avec le regard baissé, pour regarder ses pieds. Parfois, elle se demandait si elle ne collait pas un peu trop son frère, surtout ce jour là et quelques semaines après puisqu'elle c'était fait des amis... Puis elle releva la tête pour pouvoir lui parler.

"Oui, je m'en rappelle, mais très bien, je devait être un peu chiante avec toutes mes questions nan ?
Quand le choixpeau a annoncée que j'étais a Griffondor, je tais même regardée en souriant, tu m'avais bien aidé a garder mon sans froid, parce que tu avais été une des rare personnes, a avoir pu me rassurer."


Lily lui souria et le regarda, c'était il y quelques années, mais elle s'en souvenait.

-Bien des moments ont été important dans ma vie. Pourtant, si je pouvais revenir en arrière, je reviendrais au jour de ta naissance. Lorsque, alors que tu n’avais encore que quelques heures, papa t’a penché vers moi pour que je te regarde..C’est ce moment là que je voudrais revivre encore. Papa t’a penché vers moi, tu as ouvert les yeux et là, il m’a dit « James, c’est Lily, ta petite sœur. Il te faudra en prendre grand soin. Tu es son grand frère, c’est une grande responsabilité ». Je n’avais jamais vue de bébé mais déjà je te voyais comme le plus beau. J’étais grand frère, j’avais la responsabilité de quelqu’un. Je n’ai pas été jaloux de toi une seule seconde. J’étais juste, heureux.

Lily soupira, bien sûr elle ne pouvait sans rappeler étant beaucoup trop petite, elle aurait bien voulut être pareil avec Albus, mais malheureusement Lily trouvait qu'il était encore un peu tard, mais elle savait que Albus ne lui en voulait pas enfin, c'est ce qu'elle pensait...

"Dit moi, es-que je peut de poser une question ?
Tu croit qu'Albus m'en veuille parce que je n'ai jamais vraiment été avec lui au début, après sa naissance ?"


Lily, savait qu'elle aurait dût poser cette question a Albus mais elle savait qu'il n'allait pas lui répondre quelque chose de négatif, de plus elle savait aussi que James et lui était également assez proche.

-En faite, à ce sujet, il est possible que William passe la plupart de ses vacances à la maison. Maintenant qu’il a 17 ans, il n’est plus obligé de retourner chez les moldus…Sauf que, pour le moment, il n’a pas vraiment de point d’encrage dans notre monde. Nos parents pensent que c’est une bonne idée, que cela pourrait donner à Will l’impression d’appartenir à une vraie famille…

Non, Lily ne lui en voulait pas, c'était tout a fait normal et leur parents avaient plutôt bien fait d'accepter. Lily ne connaissait pas beaucoup William, donc elle n'avait pas d'objection.

Puis après, James commença à lui raconter son voyage dans le Poudlard Express, bien sûr, comme Lily s'en doutait, il n'avait pas beaucoup dormit également à cause ronflement ou encore des Serpentards.

-Merci. Tu es la première à me féliciter vraiment. Enfin, Mamie bien sur était pleine de joie, bien sur. Mais la plupart des autres m’ont surtout charrié. Il parait, selon eux, que si j’ai eu cette insigne c’est parce que le directeur doit vraiment vouloir que je me tienne correctement cette année. Il parait que je suis indiscipliné, tu trouves toi ?

"Disons que tu es unique en ton genre... Tu aime te faire remarquer mais ce n'est pas que pour ta petite personne."


Lily, ne savait pas trop quoi répondre, elle doit tout de même avouer que sa grand-mère Molly avait raison, il était légèrement indiscipliné par moment.

-Enfin voilà. Et sinon, pas trop angoissée à l’idée de revoir Malefoy ?

"Heu... nan, pas trop, enfaite je vais tous faire pour essayer de l'éviter surtout dans les couloirs, je n'ai pas envie d'avoir affaire à lui."
Revenir en haut Aller en bas
James Sirius Potter
7ème année Gryffondor
avatar

Féminin
Nombre de messages : 337
Age : 25
Maison : celle des maraudeurs
Emploi : dire des conneries, faire mon boulet, être arrogant...
Humeur : C'est comme si d'un cou tout le bonheur du monde c'était éteind

Feuille de personnage
Côté coeur: L'amour si doux et amer a la fois...ma Eloise
Camp: Le bien
Niveau magique:
71/100  (71/100)

MessageSujet: Re: Damne, ma soeur est devenue une femme! (Lily)   Dim 15 Nov - 17:32

"Oui, tu as raison. Je vais finir par croire que tu es la personne qui me connaissait le mieux, mais beaucoup mieux que moi."

Je lui sourie. Elle a raison sur un point, je la connais très bien. Il faut dire que, depuis sa naissance, j’ai toujours fait en sorte d’être a ses cotés. Sans être le grand frère idéal, j’ai essayé de la protéger. Au fil des années, chacun de nous est devenu indépendant. Pourtant, je garde toujours un œil sur elle. Je sais que parfois, elle me trouve étouffant. Plus d’une fois elle m’a rappelé qu’elle n’était plus une petite fille. Assurément, elle n’en est plus une. Malgré tout, je continu tout de même a être protecteur.

- Disons simplement qu’au fil des années j’ai put t’observer Lily. Je ne pense pas mieux te connaitre que toi. Simplement, je crois que mon regard sur toi est plus objectif que le tien. Je te vois tel que tu es. Je t’aime avec tes qualités mais aussi avec tes défauts, alors que toi, tu te juge un peu durement sur tes défauts.

Un petit élan de nostalgie nous pousse à nous souvenir du passé. Tout en fixant les flammes, je la revois à l’âge de 11 ans. Lily n’a jamais été une petite fille timide. Elle a toujours été pleine de vie, croquant la vie à pleine dent. Lorsqu’elle avait fait sa rentrée a Poudlard, elle n’était pas longtemps resté à mes cotés. En moins d’un mois, elle c’était faite ses propres amis et vivait sa petite vie. Elle est très différente d’Albus. Al, lui, lorsqu’il avait fait sa rentrée, c’était montré plus réservé, plus renfermé. Je dois dire aussi que j’avais dut le taquiner un peu trop. A force de me chamailler avec lui, j’avais fini par lui donner peur de finir à serpentard. Je n’avais pas eut le même comportement avec Lily.

"Oui, je m'en rappelle, mais très bien, je devait être un peu chiante avec toutes mes questions nan?
Quand le choixpeau a annoncée que j'étais a Gryffondor, je tais même regardée en souriant, tu m'avais bien aidé à garder mon sans froid, parce que tu avais été une des rare personnes, a avoir pu me rassurer."


Je lui sourie tout en secouant la tête. Sacré Lily ! Elle n’a donc jamais remarqué que jamais je ne suis blasé avec elle ? Quant bien même elle me ferait répéter 15 fois la même chose, jamais je ne perds patience. C’est comme ça depuis qu’elle est née. En l’entendant, je m’en veux encore un peu plus de ne pas avoir été aussi gentil avec Albus.

-Tu n’as jamais été chiante, Lily. Tu étais pleine de vie, tu voulais tout savoir. C’était un plaisir que de te voir aussi impatiente, curieuse de tout. Tu avais une réelle soif de connaissance. Poudlard pour toi, c’était un lieu de rêve. J’aimais tes questions parce que, a chaque fois, tu avais une petite lueur dans les yeux. Je n’ai jamais vue d’enfants, né dans le monde sorcier, aussi admiratif devant la magie. Et moi, n’ais je pas été trop protecteur ?

Oui, je me rappel que même si tu étais impatiente, tu avais aussi un peu peur. J’ai fait ce que j’ai put pour te rassurer, te donner confiance en toi. Parfois, je me dis que j’ai été un peu dur avec Albus. Quant il a fait sa propre rentrée, je n’ai pas été aussi accessible. Tu as toujours eu beaucoup de sang froid, Lily. Sur ce point là, tu ressembles à notre mère.

Lily ressemble beaucoup à notre mère. Chez les Potter, je suis celui qui ressemble le plus physiquement à notre père. Albus lui, a le caractère de notre père. Chacun de nous à un petit quelque chose de notre mère et de notre père. Les 3 ensembles, nous formons au final un tout.

"Dit moi, es-que je peux de poser une question ?
Tu croit qu'Albus m'en veuille parce que je n'ai jamais vraiment été avec lui au début, après sa naissance ?"


Son soupire ne m’a pas échappé. Je sens que quelque chose lui pèse. Lily se sent coupable de ne pas avoir été heureuse de la naissance d’Albus. Je me souviens encore combien cela avait été dur pour elle. Il lui avait fallu plus de temps qu’à moi pour se faire a l’idée que la famille c’était agrandis. J’essaie de trouver les bons mots. Bien qu’Albus et moi ne sommes pas aussi proches que je le voudrais, j’ai appris à le connaitre.

-Albus n’est pas une personne qui garde rancune tu sais. C’est quelqu’un de doux, d’affectueux et d’aimant. Plus jeune, je pense qu’il ne comprenait pas pourquoi tu étais ainsi avec lui. Mais maintenant, il sait que tu avais juste peur de perdre l’amour de papa et maman. Je ne crois pas qu’il t’en veuille. C’est du passé, Lily. Il sait que, maintenant, tu l’acceptes. Je ne dis pas qu’il ne regrette pas de ne pas être plus proche de nous, mais il sait que nous l’aimons.

Tu vois c’est un peu comme pour Rose. Te rappels tu combien tu étais jalouse lorsque notre cousine venait a la maison ? Chaque fois que j’étais avec elle, tu me boudais. Tu pensais que je l’aimais plus que toi et que j’allais t’oublier parce que Rose et moi avons le même âge…Puis un jour, tu t’es rendu compte que même si je passais une journée avec elle, j’étais toujours là pour toi le soir. Rose ne t’en a jamais voulu de cette jalousie, de même qu’Albus ne t’en veut pas de l’avoir rejette. C’est ça aussi la famille.

Lorsque je parle ainsi, je me sens soudain plus grand. J’arrive à me faire sourire tout seul. Dans mes mots, je retrouve un peu de papa. Il a toujours sut trouver les bons mots pour rassurer chacun de nous. Papa est très proche de nous, très à l’écoute. Je ne l’ai vue que très rarement en colère. Généralement lorsque nous faisons des bêtises, c’est maman qui nous dispute. Papa lui, se contente de nous montrer pourquoi nous avons mal fait.

J’apprécie le fait que Lily ne m’en veuille pas d’avoir invité mon meilleur ami. Elle semble comprendre pourquoi cela compte autant pour moi.

"Disons que tu es unique en ton genre... Tu aime te faire remarquer mais ce n'est pas que pour ta petite personne."

Je suis unique, en effet. J’aime être unique. D’un air faussement coupable, je lève les mains en signe d’impuissance

-Hey, ce n’est pas de ma faute. J’ai du sang de maraudeur dans les veines ! Et puis, nos parents auraient du réfléchir avant de me donner pour prénoms ceux de deux des plus grands ficheur de trouble de Poudlard.

Je me mets à rire. Nous n’avons jamais eut la chance de pouvoir connaitre grand père James et oncle Sirius. Papa nous parle beaucoup d’eux, on sent que malgré les années, il est encore triste. Malgré tout, chaque fois qu’il nous en parle, c’est toujours de façon joyeuse. Ainsi, il ne se lasse pas de nous raconter les bêtises que les maraudeurs ont faites.

-Oncle Sirius et grand père James ont fait au moins autant de bêtises qu’oncle Fred et George. Peut être même plus, parce qu’eux, ils étaient 4.

Grace à notre père, les maraudeurs avaient aujourd’hui un chapitre entier, bien à eux, dans le livre de l’histoire de Poudlard. Une manière de rappeler, peut être, que l’on peut être un petit rigolo sans pour autant être dénuer de bon sens.

Ma dernière question semble faire légèrement hésiter Lily.

"Heu... nan, pas trop, enfaite je vais tous faire pour essayer de l'éviter surtout dans les couloirs, je n'ai pas envie d'avoir affaire à lui."

-Sage décision. J’ose espérer que, de son coté, il ne viendra pas t’ennuyer. De toute façon, Lily, tu mérites bien mieux que cet arrogant serpentard. Tu trouveras le bonheur, tu verras. Ne te laisse pas abattre par les déceptions de la vie.

Je pose une main rassurante sur la sienne. Je refuse que Lily ait encore à pleurer pour cet imbécile. Je sais combien elle c’est senti trahit, déçu, humilié…Mais je ne peux m’empêcher de me dire que, venant d’un Malefoy, on ne pouvait guère s’attendre a mieux.

-Cette année est un nouveau départ. C’est aussi une année très important. Tu passes tes BUSES. Pour autant, n’écoute pas ceux qui te disent que c’est éprouvant, difficile…Je ne vais pas te dire que c’est une partie de plaisir, mais si j’ai réussi à les avoir je ne vois pas pourquoi il en serait autrement pour toi. D’ailleurs, si tu as besoin d’aide, tu sais que tu peux compter sur moi…Sauf en potion. Je n’ai jamais été très a l’aise avec les chaudrons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Damne, ma soeur est devenue une femme! (Lily)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Damne, ma soeur est devenue une femme! (Lily)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
19 ans après :: Le château * :: Les étages :: Salle Commune de Gryffondor :: salle commune -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit