AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

 

 Noel, comme à la maison! (Victoire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
James Sirius Potter
7ème année Gryffondor
avatar

Féminin
Nombre de messages : 337
Age : 25
Maison : celle des maraudeurs
Emploi : dire des conneries, faire mon boulet, être arrogant...
Humeur : C'est comme si d'un cou tout le bonheur du monde c'était éteind

Feuille de personnage
Côté coeur: L'amour si doux et amer a la fois...ma Eloise
Camp: Le bien
Niveau magique:
71/100  (71/100)

MessageSujet: Noel, comme à la maison! (Victoire)   Ven 18 Déc - 19:58

Mon beau sapin,
Roi des forêts,
Que j'aime ta verdure !
Quand par l'hiver,
Bois et guérets,
Sont dépouillés
De leurs attraits,
Mon beau sapin,
Roi des forêts,
Tu gardes ta parure.


C’est Noel.

L’ambiance est à la fête.

Le château est décoré, la neige recouvre le parc. Tout le monde semble de bonne humeur. C’est bientôt Noel, c’est bientôt les vacances.

Partout par petit groupe, on discute de ce que l’on va faire. On partage les idées pour les cadeaux, on se prête les hiboux pour livrer nos commendes. Poudlard connait une vague de bonne humeur.

On oublie un peu tous les évènements dramatiques du moment, on se laisse aller à rire, à vivre.

C’est Noel.

La trêve des confiseurs.

On resserre les liens avec la famille, on partage du bon temps avec les amis. On compte les jours avant le jour J. On admire les sapins, on apporte sa petite touche personnelle. On a tous les yeux pleins d’étoiles, petits et grands.

Je ne fais pas exception à la règle. C’est Noel ! J’ai le cœur en joie, l’esprit à la fête. Même si, encore une fois, je devrai le passer ici. Pas de soirée du réveillon chez grand-mère, pas de grande fête de famille, pas de réunion avec tous les cousins, cousines, oncles et tantes. Cette idée m’attriste un peu mais, je me dis qu’avec un peu de chance, tous ceux présents à Poudlard pourront se retrouver.

D’ailleurs là, je dois retrouver Victoire. J’ai l’impression que ça fait une éternité que je n’ai pas passé un après midi avec elle. Elle a ses amis, j’ai les miens. Sans réellement le vouloir, nous avons fini par nous éloigner. C’est sans doute normal. Il y a la vie à l’extérieur, et la vie à l’intérieur de Poudlard. Victoire fait partie de mes cousines préférées. Logique, nous avons le même âge. Les premières bêtises, à la maison, c’était toujours Victoire, Rose et moi. Ensuite bien sur, est venue les autres générations. Chez les Weasley et chez les Potter, nous avons presque tous le gout des farces. D’une manière comme d’une autre, on ne s’ennuyait jamais lorsque nous étions tous ensembles.


Toi que Noël
Planta chez nous
Au saint anniversaire !
Joli sapin,
Comme il sont doux
Et tes bonbons
Et tes joujoux !
Toi que Noël
Planta chez nous
Tout brillant de lumière

Je chantonne tout en remontant le couloir. Les escaliers, de vrais farceurs ! J’ai donné rendez vous à Vikie dans la salle commune, je ne veux pas être en retard. Dans mon sac, je transporte du chocolat chaud et des gâteaux. Les ingrédients secrets pour réussir une après midi préparatoire.

C’est bientôt Noël !

J’ai envie de nostalgie. Envie d’être encore le gamin que l’on envoyait au lit pour laisser le temps au gros barbu d’apporter les cadeaux. Je veux remonter le temps. Revenir au Noel d’avant. Ce Noel ou nous nous étions cachés avec Victoire dans les escaliers pour espionner le père Noel. Faire un bond dans le passé, retrouver les batailles de boules de neiges du 24 décembre, sentir l’odeur de la cuisine de grand-mère s’infiltrer dans toute la maison, faire rire les plus petits avec nos blagues.

Encore un escalier. Ça y est, je suis devant le tableau de la grosse dame. « Boulle de gui » mot de passe tout à fait de circonstance. L’année dernière, elle avait choisit « Dinde au marron ». Je lui adresse un sourire tout en entrant dans ma salle commune. Victoire n’est pas encore là, d’ailleurs, il n’y a pas grand monde. Je sourie en coin devant le spectacle d’un seconde année qui vient d’essayer d’emballer un cadeau avec sa baguette. Le résultat n’est pas tout à fait convaincant : le papier essaie de s’enrouler autours de son corps. Je chantonne toujours tout en préparant un petit coin pour nous retrouver.


Mon beau sapin,
Tes verts sommets
Et leur fidèle ombrage,
De la foi qui
Ne ment jamais
De la constance
Et de la paix,
Mon beau sapin,
Tes verts sommets
M'offrent la douce image
.

Je sens le regard des autres sur moi. Je dois avoir l’air loufoque à chantonner tout en m’activant devant la cheminée. Un première année en profite pour me chaparder un biscuit. Haha, pas de chance, il a prit dans la mauvaise pile. C’était les gâteaux que je venais de recevoir d’Oncle Georges. J’observe la réaction. Je ne suis pas déçu en le voyant se mettre à parler en faisant des rimes. C’est original.

Je n’ai plus qu’à attendre Vikie. Je m’assoie dans un fauteuil, tout en continuant de fredonner.

C’est bientôt Noël ! J’ai besoin de me retrouver avec ma cousine, de me replonger dans notre enfance et de partager nos idées pour les cadeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Noel, comme à la maison! (Victoire)   Jeu 31 Déc - 15:38

Je revenais de Pré-au-Lard avec Sil' quand j'entendis des chants de Noël de toutes parts provenir du château. Je souris. Haa Nöel ! Tellement de souvenirs de mon enfance. Les vacances de Noël au Terrier étaient un rendez-vous familial chaque année. Cette année faisait exception à la règle et cela m'atristait beaucoup. Je savais que James serait de mon avis. C'est pourquoi, me retrouver une après-midi avec lui me ferait du bien. Nous nous étions un peu perdus de vue ces derniers temps. Il avait ses amis, j'avais les miens. J'avais un tas d'options qui m'empêchait de souffler un peu et de le retrouver. Mon peu de temps libre, je le consacrais à tenter de découvrir des passages que Georges et Fred n'avaient su voir. Mais mes oncles s'avéraient être les meilleurs fouineurs que je n'ai jamais connu. Je souris encore à cette pensée le temps de traverser le hall. Nick-Quasi-Sans-Tête m'adressa un "Bonjour" aimable que je lui rendis d'un signe de tête et d'un sourire radieux. Le fantôme de Gryffondor avait toujours été là pour moi, depuis ma première année lorsqu'il m'arrivait de roder dans les couloirs alors que rien ne m'y permettait. J'avais même traversé son corps une fois. Brrr , jamais je ne recommencerais, ça m'avait glacé les os, aussi bien au sens propre qu'au figuré.
Je gravissais les marches qui mènent au septième étage. James m'avait donnée rendez-vous dans la salle commune. J'avais hâte de le retrouver mais une boule s'était formée dans mon estomac. Drôle de sensation. J'étais un peu angoissée à l'idée de se remémorer nos bêtises de gamins ou encore les batailles de boules de neige la veille de Noël.. Sans oublier nos nuits blanches passées en haut de l'escalier du Terrier pour tenter de voir le Père Noël. Ce qui était drôle, c'était que chaque année, nous finissions par nous endormir et alors, en ouvrant les yeux le lendemain, nous découvrions nos cadeaux aux pieds du sapin. Des crises de fous rires, nous en avions eu des tonnes. Surtout, lorsque, pour la première fois je reçus un pull orné d'un "V" en lettre d'Or et James avec un "J". Ron venait de nous raconter l'épisode de ses pulls et de sa maudite robe du bal de Noël..
Peut-être avais-je un noeud à l'estomac pour tout autre chose.. Silice était au courant. Mais je ne pouvais ne pas en parler à mon cousin. Il aimait lui aussi faire les quatre cents coups et puis... Les Maraudeurs faisaient aussi partie de sa famille... De l'Ordre. Mon idée avait plu à Sil'. Reste à convaincre James qui, malgré son âme rieur savait aussi raisonner de façon intelligente et perspicace.
Je ne venais d'arriver devant le portrait qui montait la garde devant la tour des Gryffondor. Perdue dans mes pensées j'avais oublier de lui donner le mot de passe. Raaa, si j'avais pu être préfête, le mot de passe ne serait qu'obsolète. Mais vu l'étendue de mes écarts au règlement, j'avais pu faire une croix dessus en cinquième année. Si j'avais pu tenir de Percy, Bill ou encore Charlie! Je regardai alors la Grosse Dame d'un air effaré. Non! Je ne pouvais pas attendre que quelqu'un arrive. James devait même déjà être là. Bon.. Voilà, un acte de Victoire Weasley! Oublier le mot de passe! Semaine avant Noël... Mot de passe s'y rapportant, forcément... C'est alors que le plus beau des Serpy arriva. Punaise.. Quelle beauté. Non, il ne faut pas que je pense pas. Il est dans la maison de Vol.. Arrf, je dois arrêter de penser comme cela. Ils ne sont pas tous mauvais... Non?
Le Serpy se moqua de moi et je le fusillai du regard. Grr maudit soit-il, aussi beau qu'il soit! James m'attendait, j'étais coincée. Bon, la situation n'était pas si dramatique et puis cette petite aventure serait certainement la cause d'un fou rire de James à mon égard. Nous ne nous loupons pas tous les deux. On adore se taquiner.
Enfin, le préfet arriva et me donna le mot de passe: "Boulle de gui". Un rapport avec Noël, je le savais! Je le remerciai et entrai enfin dans la salle commune. Assis sur un fauteil, de profil au coin de la cheminée je vis mon cousin. Mon visage s'éclaira d'un sourire radieux et je m'envançai vers lui. Quand j'arrivai près de lui je lui sautai au cou après lui avoir adressé un "Heeeeey Cousin!"
Je savais à partir de cet instant que j'allai passer un excellent moment en sa compagnie comme avant au Terrier, même si le reste de la famille ne serait pas présente ...
Revenir en haut Aller en bas
James Sirius Potter
7ème année Gryffondor
avatar

Féminin
Nombre de messages : 337
Age : 25
Maison : celle des maraudeurs
Emploi : dire des conneries, faire mon boulet, être arrogant...
Humeur : C'est comme si d'un cou tout le bonheur du monde c'était éteind

Feuille de personnage
Côté coeur: L'amour si doux et amer a la fois...ma Eloise
Camp: Le bien
Niveau magique:
71/100  (71/100)

MessageSujet: Re: Noel, comme à la maison! (Victoire)   Mar 5 Jan - 23:06

Victoire arriva en me sautant au cou. Vicky, toujours pleine de vie, toujours en action. Je l’attrapai au vol et la serai contre moi tout en la décollant légèrement du sol. Je plaquai sur ses joues deux bises bien sonnantes.

-Heyyy Vicky !! Comment va ma cousine favorite ?

Sans plus attendre, je l’invitai à prendre place dans le canapé. Je nous versai deux tasses de chocolat et lui tendis l’assiette de biscuits. La salle commune était de plus en plus calme. Quelques élèves descendaient encore de leur dortoirs, emmitouflés dans leurs mentaux, bonnet sur les oreilles. L’appel de la neige semblait se faire entendre. Je sourie à Victoria et m’emparai d’un des biscuits au chocolat. Je lui désignai d’un signe de tête le petit sachet de gâteau posé sur la table.

-Tu connais ? Ça vient d’oncle George. C’est son nouveau produit. Une avant première, des biscuits malicieux. Si tu en manges, tu te vois obligé de parler en rime durant une heure entière. Oncle George nous charge de voir si le produit séduit ou pas. Moi, en tout cas, je suis séduit !

Nous avions grandit au milieu des produits pour sorciers facétieux. Notre oncle avait fait de nous ses clients VIP. Nous avions les nouveautés en avant premières, parfois même, nous avions été les cobayes de ses trouvailles. Si un produit ne nous emballait pas, alors notre oncle décrétait qu’il ne serait pas vendable. Gamin, cette façon de faire avait fait de nous des gosses ayant le sentiment d’être important.

Je pris ma tasse, soufflai dessus et la portai à mes lèvres. C’était chaud, très chaud. Je la reposai, hésitant entre utiliser un sortilège de refroidissement ou bien laisser la température ambiante s’en charger. Nous n’étions pas pressés après tout…

-ça faisait longtemps que nous n’avions pas eut de discussion. J’ai parfois l’impression que le temps passe trop vite. Enfin…le temps passe vite, mais grand-mère ne nous voit pas grandir…je te parie que cette année, nous aurons encore droit à un pull over made in Weasley.

Je laissai fuser un léger rire. Grand-mère et ses pulls…toute une histoire. Toute la famille avait droit aux tricotages de mamie. C’était la tradition ! Une tradition qui, souvent, nous faisait bien rire lors de l’ouverture des paquets.

-C’est étrange n’est ce pas ? D’être ici et pas au terrier…Je sais que c’est notre dernière année à Poudlard, mais malgré tout, j’aurais aimé pouvoir rentrer. Enfin…bref ! Alors, ma cousine, qu’elles sont les dernières nouvelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Noel, comme à la maison! (Victoire)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Noel, comme à la maison! (Victoire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
19 ans après :: Le château * :: Les étages :: Salle Commune de Gryffondor :: salle commune -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit