AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

 

 Le livre qu'on ne cherche pas est celui qu'on trouvera-Mon p'tit scorpion-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Richard Drack
I'm not really bad... Or good


Masculin
Nombre de messages : 838
Age : 25
Maison : Better than yours... Slythrin.
Emploi : Arf étudiant ^^
Humeur : Méfiez vous de l'eau qui dort car les eaux calmes sont parfois les plus profondes...

Feuille de personnage
Côté coeur: Anna Fields alias Anna'chou allias Annouille (mais elle aime pas que je l'appelle comme ça alors j'ai rien dit ^^) dis Anna'pashka pour les intimes.
Camp: Les deux
Niveau magique:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Le livre qu'on ne cherche pas est celui qu'on trouvera-Mon p'tit scorpion-   Lun 23 Aoû - 2:47

Depuis qu’il était entré à Poudlard et surtout depuis c’est deux dernières années, le jeune homme ne faisait que de flotter dans l’ambiguïté. Les trois premières années du jeune homme laissaient présager un sorcier talentueux, tandis que les trois dernières laissaient croire au contraire qu’il ne valait pas grand-chose en magie.
De même quand à ce qu’il pensait sur le sujet des moldus et la pureté de sang, personne ne savait vraiment ce qu’il pensait de ces deux idéologies. Quand on lui posait la question, le jeune homme se contentait de sourire, mais ne disait rien. Il laissait croire aux autres ce qu’il voulait bien croire. De toute manière c’était bien connu, les gens ont tendance à tenir pour vrai ce qu'ils souhaitent être la vérité ou ce qu'ils redoutent être la vérité.

Le jeune homme réprima un soupir en entendant les deuxièmes années de Poufsouffle glousser de rire. Mais le jeune homme ne se leva pas pour aller les réprimander, il se souvenait aussi il y a cinq ans plutôt, il avait fait de même avec des camarades de classes. Et de toute manière le bibliothécaire s’occuperai d’eux bien assez tôt comme il l’avait fait avec lui. Ce souvenir pourtant désagréable arracha un sourire légèrement moqueur à Richard.
Le Serpentard se leva et alla reposer un des grimoires qu’il avait prit pour approfondir sa connaissance personnelle. Il lui arrivait qu’un sujet de cours l’intéresse et le jeune homme souhaitait souvent dans ces moments là d’aller s’instruire un peu plus. Malheureusement ce n’était pas pour tout les cours, ni pour tout les sujets. Richard était assez fantasque à ce sujet, tout pouvait l’intéresser dans le cours, comme rien du tout le lendemain. Mais il y avait néanmoins quelques cours qui l’intéressaient beaucoup, comme les potions et tout les cours où l’on lançait des sortilèges.

Secouant la tête pour sortir de ses rêveries, son regard s’attarda sur la Réserve. Il avait donné chère pour avoir un accès à la Réserve, enfin c’était une façon de parler. En tant que septième année, il avait le droit d’avoir un sujet d’étude lui permettant d’entrer dans cette mine de connaissance.
Le jeune homme battit des cils pendant un instant comme s’il venait de se réveiller. Il ne s’était pas rendu compte qu’il était resté immobile pendant plusieurs minutes à fixer la Réserve, son grimoire ouvert et en bloquant le passage.
Richard retourna à sa place d’un pas égal, et s’assit sur le siège en regardant si ce livre semblait aussi intéressant qu’il lui avait parut être il y a quelques minutes. L’ambiance de la bibliothèque avait un effet apaisant, les pas feutré des élèves, les chuchotements presque révérencieux de ceux –là (mis à part les deuxièmes années qui riaient). C’était à la fois reposant et propice au travail. Pourtant Richard n’avait pas l’âme d’un rat de bibliothèque (en général) et s’il devait mesurer le nombre d’heures qu’il avait travaillait ici et celui où il y avait fait une sieste, en presque huit ans la sieste l’emportait haut la main. Il s’était même fait réveiller par le bibliothécaire car cela allait être la fermeture (il fallait dire que ce jour là il avait passé une nuit blanche). Mais cette histoire datée de sa quatrième année. Et il risquait pas de dormir, on était que le début de l’après midi, en ce jeudi de juin. Poussant un nouveau soupir, Richard repartit dans son étude de runes.

_________________
RPGiste erratique



Quand les hommes suivent la vérité aveuglément, rappelle-toi que rien n'est vrai...Quand la morale ou la loi bâillonne l'esprit des hommes rappelle toi que tout est permis.


The man of genius or madness ?


Dernière édition par Richard Drack le Mer 17 Aoû - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorpius Malefoy
|| Serial LoØover ! ♥♥♥


Masculin
Nombre de messages : 306
Age : 26
Maison : Serpentard
Emploi : Te faire vivre l'Enfer !!
Humeur : Démoniaque !

Feuille de personnage
Côté coeur: JE m'aime x)
Camp: Le mal
Niveau magique:
77/100  (77/100)

MessageSujet: Re: Le livre qu'on ne cherche pas est celui qu'on trouvera-Mon p'tit scorpion-   Lun 23 Aoû - 17:47

    Le livre qu'on ne cherche pas est celui qu'on trouvera. C'est exactement cela ! Ou du moins, en se qui concernait Scorpius. Ce dernier n'allait pas si souvent que ça à la bibliothèque, bon beaucoup plus depuis qu'il est en septième année sachant que la masse de travail n'est pas la même avec les ASPIC. Mais pourtant, à chaque fois qu'il y allait pour chercher un livre précis il n'arrivait jamais à le trouver mais par contre l'inverse de produit assez souvent. Bref, en ce début d'après-midi, le jeune Malefoy avait pour mission de terminer ses devoirs à la bibliothèque. Sachant qu'il y régnait une meilleur ambiance que dans la salle commune. Aujourd'hui, tous le monde semblait en pleine forme ou du moins une majorité de personne. Il a aussi pensé à aller dans une salle de classe vide mais manqua d'y croiser ce cher Aeron Van Rain. Non pas qu'il le fuyait mais disons qu'une fois qu'on se trouve avec lui il est difficile de travailler. Et là, Scorpius n'avait pas l'intention de se taper une nouvelle punition depuis celle du professeur Longdubat.

    Le blondinet fit donc son entré dans le palais des parchemins et grimoires en tous genre, en silence. Il salua poliment le bibliothécaire, tout en murmurant furtivement un nom d'oiseau entre ses dents une fois le dos tourné. Combien de fois, depuis sa première année, il s'est fait tirer les oreilles dans cet endroit. Rien qu'en repensant aux nombreux souvenirs qu'il avait ici, un sourire s'étira sur ses lèvres. Il en a fait des bêtises immondes dans ce château dis donc. Et surtout, il en est fier. Aucun regret, c'est le principal. Le jeune homme commença donc par contourner une première rangée de livre, cherchant du côté "Potions". Il voulait avoir la meilleure note aux prochaines examens, et se devait d'être meilleur sachant qu'il avait fais la promesse à Elisabeth de l'aider en Potions. Fallait pas qu'il est l'air d'un imbécile maintenant.

    Il réussit à esquiver de justesse un type qui bloquait le passage comme un piquet. Scorpius soupira froidement, hésitant à le pousser mais il ne voulait pas se faire remarquer aujourd'hui pour une fois. Content, il trouva enfin son bonheur dans la rangée suivante. Le livre en main, il partit ensuite à la recherche d'une table, tranquille aussi. Il en trouva une, mais déjà occupé par quelqu'un. Par Richard Drack. C'est avec un petit sourire en coin qu'il plaqua son livre sur la table, face au Serpentard, comme pour le sortir de son sommeil, lui lançant :

    « Tiens tiens Drack ! Encore en train de piquer des roupillons à la bibliothèque... t'es vraiment pas sérieux tu sais ? »

    Le regardant un instant, le Salazard prit place sur la chaise face à lui. Quelques gloussements désagréables se firent entendre dans son dos, des gloussements qu'il entendait depuis quelques minutes déjà et ça commençait sérieusement à l'échauffer. Scorpius leva les yeux au ciel, tout en soupirant, puis se retourna vivement en direction des idiots glousseurs tout en les foudroyant en un regard. Il vérifia alors en vitesse que le bibliothécaire ne le regarde pas, puis profita de ce moment pour se pencher légèrement vers eux à l'aide de sa chaise, afin de leur murmurer froidement :

    « Fermez là ! Ou Dégagez ! »

    Les élèves s'échangèrent un regard avant de faire enfin honneur au silence. Le jeune Malefoy reprit enfin correctement place face à Drack, ouvrant le livre de potion qu'il venait de trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Drack
I'm not really bad... Or good


Masculin
Nombre de messages : 838
Age : 25
Maison : Better than yours... Slythrin.
Emploi : Arf étudiant ^^
Humeur : Méfiez vous de l'eau qui dort car les eaux calmes sont parfois les plus profondes...

Feuille de personnage
Côté coeur: Anna Fields alias Anna'chou allias Annouille (mais elle aime pas que je l'appelle comme ça alors j'ai rien dit ^^) dis Anna'pashka pour les intimes.
Camp: Les deux
Niveau magique:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Re: Le livre qu'on ne cherche pas est celui qu'on trouvera-Mon p'tit scorpion-   Lun 23 Aoû - 18:55

Le jeune homme repartit dans son étude de runes avec concentration. C’était un banal devoir de traduction mais qui nécessitait de la réflexion et du savoir faire. Il fallait d’abord découvrir qu’elle était le sens de lecture, certain texte était très alambiqué comme c’était le cas de celui-ci. D’autres était simplement écrit de droite à gauche, ou bien de gauche à droite. Et d’autres de bas en haut ou de haut en bas. Ce texte-ci était fait en deux parties, il fallait d’abord lire la première diagonale qui partait du côté gauche de la feuille pour allait du côté droite de la feuille. Quand ceci était fait il devait passer à la seconde diagonale. Richard avait mit peu de temps à traduire les deux diagonales, la plupart des runes écrites étaient parfaitement reconnaissables, une seulement lui avait posé problème, celui qui avait écrit ça avait fait une fioriture qui avait déconcerté le jeune homme.

Mais après une dizaine de minutes d’âpre réflexion, le jeune homme réussit à deviner le sens de la rune plus qu’il ne l’a reconnu. C’était maintenant que commençait le travail de traduction le plus difficile, la seconde partie du texte était écrit en spirale. Le cerveau de Richard fut prit dans l’illusion d’optique, et le jeune homme regardait avec dégout l’écrit.
Lâchant un soupir, le jeune homme réécrivit le texte, mais cette fois-ci horizontalement pour que cela soit plus lisible. Le travail prit un certain temps, le parchemin du jeune homme fut bientôt couvert de son écriture fine mais lisible. Les runes étaient dessinées avec une précision presque chirurgicale. Richard se donnait de la peine et cela en valait le coup. Le jeune homme faisait un travail que l’on pourrait qualifier d’orfèvre. Parfois ses professeurs se demandaient comme un élève qui avait tant de potentiel pouvait rendre des travaux qui frisés le Troll et à la suite de cela d’autres qui s’approchaient jusqu’à atteindre la note d’Optimale.

Comme les professeurs l’avaient compris c’était une question de motivation. Chose qui manquait parfois cruellement au jeune homme. Mais heureusement pour lui le Serpentard avait une bonne étoile, il ne s’y fiait pas trop mais celle-ci l’avait plus d’une fois tirée d’un mauvais pas. Richard ne croyait pas en la chance, tout les risques qu’il prenait étaient calculés, en tout cas c’est ce qu’il pensait. Qui avait raison, qui avait tort ? Cela personne ne le savait, et à vrai dire Richard ne s’en souciait pas outre mesure.

Le septième année finit enfin de recopier toute la spirale, celle-ci une fois dépliée était atrocement longue pour le jeune homme. Il ne finirait sans doute pas cette soirée, et ce travail l’avait usé plus qu’il ne l’aurait crut. Trois heures assis à travailler comme ça dans une totale concentration… Le Serpentard n’en avait pas l’habitude en étude de rune, au contraire il se ménageait chaque deux heures histoire de prendre l’air où de manger un petit quelques choses. Sa réserve de nourriture spéciale révision commençait à diminuer, à la prochaine sortie à Pré-au-lard, il devra faire le ravitaillement rapidement.
Le jeune homme s’étira en baillant, et regarda autour de lui. Cette petite minute de pause lui fit du bien et le jeune homme décida qu’il devait au moins traduire les trois premières phrases, si on pouvait appeler phrase quelques choses qui n’avait pas de ponctuation ni de majuscule.
Richard réprima un autre bâillement, avant de commencer à travailler. Le travail était fastidieux, il devait souvent se reporter au livre pour voir la signification de tel ou tel rune. Et parfois il se trompait car la seconde rune donnait un autre sens à la première. Le redoublant avait l’impression d’avancer de trois pas puis d’en reculer de deux. Il y avait quoi être frustré néanmoins, le jeune homme continuait toujours avec méthode et ténacité.

Soudain Richard prit conscience que quelqu’un c’était assis en face de lui. Il était tellement absorbé par son travail que c’était comme si la personne avait transplané et fut directement assise sur la chaise. Le jeune homme leva la tête et vit Scorpius Malfoy en face de lui.
Richard était trop surpris pour faire quoi que ce soit, sa bouche et ses yeux n’avait pas trésaillé mais les rides sur son front expliquaient amplement sa surprise. Le jeune homme prit la parole avant Richard en désignant le travail qu’il effectuait d’un signe des yeux.
Le Serpentard repris contenance et regarda son travail comme pour s’en assurer. Son regard retourna vers Scorpius et sourit au jeune homme. Un sourire moqueur qui flottait autour de son visage aussi fugace qu’un lointain souvenir, les yeux du vert et argent pétillait de malice.
Les gloussements des Poufsouffles reprirent et Richard ne fut pas étonné de voir l’héritier Malfoy les réprimander. Les jeunes élèves prirent leurs affaires sans demander leur reste, deux serpentards de septième année assis sur une même table avaient un effet étonnant.

_ Tiens Scorpius… Toujours aussi mondain et courtois à ce que je vois. Et malheureusement, la sieste n’est pas pour aujourd’hui. Devoir d’études de runes. A moins que roupillon signifie pour toi traduire un texte ?

Richard éclaira ses propos en montrant le parchemin contenant le texte d’origine en soupirant d’un air faussement attristé. Regardant rapidement ce qu’étudiait son confrère, il vit que le travail en question concernait les potions. Le vert et argent fut presque envieux, presque, il avait déjà eu son compte en potion la veille.

_________________
RPGiste erratique



Quand les hommes suivent la vérité aveuglément, rappelle-toi que rien n'est vrai...Quand la morale ou la loi bâillonne l'esprit des hommes rappelle toi que tout est permis.


The man of genius or madness ?


Dernière édition par Richard Drack le Mer 17 Aoû - 23:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorpius Malefoy
|| Serial LoØover ! ♥♥♥


Masculin
Nombre de messages : 306
Age : 26
Maison : Serpentard
Emploi : Te faire vivre l'Enfer !!
Humeur : Démoniaque !

Feuille de personnage
Côté coeur: JE m'aime x)
Camp: Le mal
Niveau magique:
77/100  (77/100)

MessageSujet: Re: Le livre qu'on ne cherche pas est celui qu'on trouvera-Mon p'tit scorpion-   Jeu 26 Aoû - 3:27

    Il était possible de distinguer assez rapidement des élèves qui sont de nature à bosser et d'autre non. Mais attention, d'autres peuvent très bien cacher leur jeu. Tout comme Scorpius. Bizarrement, il ne cherchera jamais à se vanter du nombre d'heure qu'il a passer à travailler sur tel ou tel devoir. Non il se vantera plutôt sur le fait qu'il a obtenu un Optimale tout en ne faisant pas grand chose. De quoi déstabiliser un grand nombre de petit naïf. En effet, même si la flemme fait très souvent partie du quotidien du jeune Malefoy, il ne fait pas pour autant le travail à moitié. Au contraire, quand il se décide à travailler, il ne vaut pas le faire pour rien et veut être le meilleur. Ses parents ont longtemps été sur son dos il est vrai, mais à présent il est assez grand pour ne plus avoir besoin de coups de pieds au derrière pour se mettre à bosser. Il veut se débrouiller seul, faire en sorte que personne ne le voit en train de se creuser les méninges. Ou alors au pire des cas, son plan B préféré existe toujours. Soit l'idée de demander à une de ses groupies de faire les devoirs à sa place. Solution qui n'est pas toujours très top, sachant que certaine n'ont pas un assez bon niveau intellectuel pour lui apporter la meilleure des notes. Alors depuis, il évite d'user le plus possible de ce plan.

    Il y avait pas mal de devoir à faire cette semaine, mais comme toujours, Scorpius avait l'intention de s'attaquer en priorité aux Potions. Une des matières favorite et dans laquelle il voulait être au dessus de tous le monde. Il sent avoir des facilités dans cette matière, car son père aussi en été un très bon élève, alors autant en profiter le plus possible. Le jeune Malefoy se rendit donc à la bibliothèque, ne trouvant pas d'autres endroit pour étudier dans le silence et surtout sans être tenter de faire autre chose. Et oui, c'est humain tout de même de craquer quand on nous tend quelque chose de plus intéressant sous les yeux qu'une pile de devoirs. C'est donc fort heureusement que Scorpius trouva le livre de Potion qu'il recherchait. Il mit peu de temps également à trouver une place pour s'installer. Il s'installa même en face d'un certain Richard Drack. Un type qu'il connaissait depuis un certain temps et qui faisait partie de sa maison bien sûr.

    Alors que des Poufsouffles s'amusaient à glousser désagréablement derrière son dos, le blondinet ne perdit pas un instant pour les faire déguerpir sans se faire remarquer par le documentaliste. Il reporta ensuite son attention sur Drack, qui semblait profondément plongé dans se qu'il faisait. A tel point qu'il cru au départ qu'il était en train de s'endormir dessus. Fausse impression apparemment. Face à la réponse du Vert, Scorpius esquiva un son tour un léger sourire malicieux.

    « Hum... et bien on peut dire ça comme ça oui... »

    Faire un devoir des plus ennuyeux et s'endormir ça se ressemble pas mal après tous. Sauf que s'endormir est bien plus agréable. Le blondinet jeta un petit coup d'œil sur se que lui montra Richard. Ouille, un devoir de Rune. Super chouette effectivement -__-'. Scorpius grimaça légèrement en signe de compassion, voyant l'air quelque peu attristé de son camarade. Puis ouvrit le bouquin qu'il venait d'emprunter, déroulant à côté un petit bout de parchemin sur lequel était inscrit dessus la question qu'il devait étudier cette fois-ci. " Les propriétés de la pierre de lune ". Cela semblait plutôt intéressant. Il est vrai qu'au départ, Scorpius avait pour ferme intention de travailler seul mais Drack n'est à la base pas quelqu'un de gênant. Et là, il semble lui aussi chercher à travailler alors bon... Observant à nouveau se qui se trouve sur le parchemin de son interlocuteur, il imagine que cela fais un certain temps qu'il rame sur ces maudites Runes. Il ne manqua pas même d'être surpris du soin du travail.

    « J'ai comme l'impression que tu mets tout ton cœur à ce devoir... »

    Le blondinet commença alors à examiner le sommaire de son bouquin afin de trouver les bonnes pages du livre à étudier pour son étude. Ce devoir ne semblait pas si long que ça apparemment et fort heureusement. Il lu un instant l'intitulé des paragraphes à étudier puis sortit une belle plume noir de son sac. Il marqua les références et releva à nouveau les yeux sur Richard, sourire en coin.

    « J'espère que ma présence ne te dérange pas ? »

    Un peu d'ironie dans la voix. Même si cela le dérangeait, il n'allait pas partir pour autant bien au contraire. C'est toujours bon de connaître l'avis de la personne qui nous fais face. Qu'il en soit heureux ou non, cela ne changerai rien dans tous les cas. Simple curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Drack
I'm not really bad... Or good


Masculin
Nombre de messages : 838
Age : 25
Maison : Better than yours... Slythrin.
Emploi : Arf étudiant ^^
Humeur : Méfiez vous de l'eau qui dort car les eaux calmes sont parfois les plus profondes...

Feuille de personnage
Côté coeur: Anna Fields alias Anna'chou allias Annouille (mais elle aime pas que je l'appelle comme ça alors j'ai rien dit ^^) dis Anna'pashka pour les intimes.
Camp: Les deux
Niveau magique:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Re: Le livre qu'on ne cherche pas est celui qu'on trouvera-Mon p'tit scorpion-   Mar 23 Aoû - 0:20

Spoiler:
 


Le dernier-né des Drack avait déjà reprit son ouvrage à la première réplique de son vis-à-vis, il vit tout juste son sourire malicieux. Il plongea de nouveau dans ses travaux comme s'il ne s'était jamais arrêté. C'était tout Richard ça, dès qu'il était intéressé par quelque chose, il oubliait ce qu'il se passait autour de lui. Enfin ce n'était pas comme si il était dans son monde, c'était plutôt comme si le monde extérieur était mis en arrière-plan de sa conscience. Ainsi il pouvait consacrer toute son attention sur quelque chose d'important et sur le coup son devoir de Rune était le plus important.

Les runes étaient un sujet d'étude qui l'intéressait presque autant que les potions, mais là où les potions titillaient son côté expérimentale et théorique, l'étude des runes interpellait son côté archéomagique. Rare sont à présent les sorciers et les magiciens qui connaissent le véritable pouvoir des runes. Et Richard avait fait cette découverte par hasard alors qu'il fouinait un peu partout dans le château. Notre Serpentard, curieux comme il était avait remarqué que dans certains endroits du château, il y avait des runes qui ornaient des murs, une porte ou bien un plafond. L’apprenti sorcier avait bien sûr remarqué que la plupart des runes lui étaient inconnus bien que certaines d'entre elle lui était vaguement familière. Il avait donc au cours d'une soirée fait quelques recherches dans la merveilleuse Réserve de Poudlard. Un puits de connaissance inestimable et inestimé. C'était d'ailleurs dans cette même Réserve qu'il avait acquit ses bases pour les arts sombres.

Pour revenir aux runes, ce qui était intéressant n'étaient pas leurs significations (enfin si c'était intéressant, mais la découverte suivante le fut encore plus). Non ce qui était le plus passionnant étaient leurs étranges dispositions. Ce fut d'ailleurs grâce à ces quelques recherches qu'il découvrit que Poudlard n'était pas un lieux de grands pouvoirs, il était déjà sur un lieu de grands pouvoirs. Il fallait une magie colossale pour les alimenter. Des centaines de sorciers n'aurait pas suffit à ne serait-ce que les activités. Les Fondateurs avaient bien fait les choses, ils avaient construits Poudlard dans un lieu déjà fortement imprégné de magie.

À votre avis, comment un château vieux de plus de mille ans pouvait être encore debout. Un château qui a subit plusieurs assaut. Lord Voldemort n'était que le dernier Seigneur des Ténèbres à avoir essayé de faire tombé l'extraordinaire château. Et pourtant il était toujours en un seul morceau, je ne dis pas qu'il est comme neuf, mais il se trouve encore dans un bon état. Et tout cela n'aurait pas été possible même avec des sortilèges ou des enchantements de troisième niveau ( le premier niveau étant les enchantements apprit pendant la scolarité des sorciers britanniques). Un Enchanteur d'haut niveau ne pourrait pas entretenir un château de cette taille. Pour une maison de taille moyenne ou même un petit manoir, cela aurait été faisable, mais un château de cette taille nécessiterai au mois une dizaine d'Enchanteurs. Et même ainsi il faudrait relancer les enchantements tout les trois mois environ (selon les calculs approximatifs de Richard, donc rien n'est moins sûr).

Mais les runes... Les runes étaient une formidable solution, surtout dans un lieu de grand pouvoir comme c'était le cas ici. D'après les discrètes recherches du Serpentard, la plupart des runes à l'intérieur du château étaient des runes de conservations, de solidités et quelques unes de défenses. Enfin c'était l'hypothèse qu'émettait le septième année. Car tout cela n'était que supposition, spéculation et hypothèse. Mais c'était ce qui lui était venus à l'esprit lors de ses observations, Richard reconnaissait vaguement ses runes. D'autres runes étaient complètements différentes, c'était comme comparé l'alphabet thaïlandais et l'alphabet cyrillique. Richard n'avait pas les connaissances requises pour les déchiffrer et en connaître plus.

Enfin, le Serpentard faisait avec ce qu'il avait, il avait aussi découvert au cours de ses pérégrinations dans la Réserve que certaines runes étaient utiliser pour donner plus de puissance, voire d'autre pouvoirs aux artefacts. Artefacts magiques ce la va sans dire, le tout était de savoir les remarquer. C'est fou ce qu'une petite ballade dans l'allée des embrumes pouvait être instructif. Comme quoi il fallait savoir reconnaître l'or quand il était recouvert de boue, mais surtout « savoir c'est pouvoir » comme dirait Francis Bacon. Un moldu plein de bon sens de l'avis de Richard.

Ce fut sur cette pensée que le sorcier brun conclut son devoir de runes. Levant sa tête, il vit la tête blonde de son ami, Richard fut étonné de voir Scorpius encore présent en face de lui. Rangeant ses affaires d'un geste adroit de sa baguette (et en toute discrétion, les bibliothécaire avait tendance à être nerveuse quand un élève agite sa baguette allait savoir pourquoi) le brun n'eut aucun remord à briser le silence qui s'était installé entre eux.


_ En faite Scorpius, tu ne connaitrais pas quelqu'un qui accepterai d'acheter certains artefacts et autres objets magiques sans poser trop de questions ennuyantes ?

_________________
RPGiste erratique



Quand les hommes suivent la vérité aveuglément, rappelle-toi que rien n'est vrai...Quand la morale ou la loi bâillonne l'esprit des hommes rappelle toi que tout est permis.


The man of genius or madness ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scorpius Malefoy
|| Serial LoØover ! ♥♥♥


Masculin
Nombre de messages : 306
Age : 26
Maison : Serpentard
Emploi : Te faire vivre l'Enfer !!
Humeur : Démoniaque !

Feuille de personnage
Côté coeur: JE m'aime x)
Camp: Le mal
Niveau magique:
77/100  (77/100)

MessageSujet: Re: Le livre qu'on ne cherche pas est celui qu'on trouvera-Mon p'tit scorpion-   Lun 23 Juil - 1:25

Spoiler:
 


    Si son camarade met tout son cœur à l'ouvrage ? Difficile de ne pas le remarquer. Malgré le fait que Scorpius connaisse bien Richard, il lui arrive encore bien souvent de ne pas réussir à le suivre. Alors que le jeune Malefoy est en train de lui adresser la parole, l'autre Serpy semble ne rien entendre et ne lui prêter aucune attention. Ce qui a souvent eu tendance à vexer le blondinet, qui n'apprécie pas qu'on ne porte aucune attention sur lui. Heureusement, avec le temps, il commence à le connaître. Tandis que le Serpentard reste particulièrement concentré sur son devoir de Rune, Scorpius observe les alentours avant de se pencher légèrement sur son travail. Les Runes sont loin d'être sa matière favorite, dormant généralement durant ce cours ou du moins quand il s'y rend. Non pas qu'il trouve ce cours inintéressant, mais lorsque quelque chose ne passionne pas le jeune Malefoy, il est difficile pour lui de faire le moindre effort. Ce n'est pourtant pas ce qui l'empêche d'avoir de bonnes notes. Sentant son camarade de maison en train de nager dans l'espace intersidérale, le blondinet prit appuie sur la table avec ses deux coudes, les mains croisées l'une dans l'autre. Il aurait très bien pu commencer à lire son livre tout de suite, mais n'en avait sincèrement pas très envie et aurait bien préféré échanger un peu avec Richard. Mais ce dernier ne semble pas tout de cet avis, au contraire, il semble très passionné par ce qu'il est en train de faire. Fort heureusement, l'attente ne fut pas très longue. Le vert sortit enfin de son monde, redressant le menton et rangeant ses affaires ainsi que sa baguette dans son sac.

    _ En faite Scorpius, tu ne connaitrais pas quelqu'un qui accepterai d'acheter certains artefacts et autres objets magiques sans poser trop de questions ennuyantes ?

    Au son de la voix de son interlocuteur, ce fut comme s'il se réveillait. Le septième année le regarda lors d'un instant, comme s'il venait d'une autre planète. Ne comprenant pas vraiment l'origine de sa question. M'enfin une fois encore, venant de Richard cela ne l'étonnait pas vraiment. Il réfléchit tout de même à sa question, même si aucun nom ne lui venait franchement à l'esprit.

    « Si je connais quelqu'un qui n'est pas du genre à poser trop de questions ennuyantes ? Hum... pour tout te dire j'ignore si j'ai ce genre de personne dans mon répertoire. Mais je peux toujours tenter de me renseigner... »

    Puis, le jeune homme fut quelque peu intrigué par les paroles de son camarade. Mais avant d'en savoir un petit peu plus sur ce sujet, il se leva et se rapprocha d'une des bibliothécaires afin de demander à emprunter ce livre. Cette dernière le regarda d'une manière quelque peu suspect. Bon oui d'accord, c'est vrai que bien souvent il ne manque pas de se faire remarquer quand il vient ici. Le blondinet tenta d'esquiver le regard de la bonne femme comme si de rien n'était et revint auprès de Richard, rangeant le livre dans son sac.

    « Que veux-tu dire exactement par "je vend des artefacts et autres objets magiques " ? Enfin je veux dire... qu'est-ce que tu vends plus exactement ? »

    Non pas qu'il soit spécialement intéressé, mais sait-on jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le livre qu'on ne cherche pas est celui qu'on trouvera-Mon p'tit scorpion-   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le livre qu'on ne cherche pas est celui qu'on trouvera-Mon p'tit scorpion-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
19 ans après :: Le château * :: Les étages :: Bibliothéque -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit